J’ai trouvé mes limites de bricoleur du dimanche…

bah, oui, l’electricité, c’est pas mon truc… mais alors pas du tout…

bon, brancher les prises electriques, ca, c’est pas trop galere. juste que tout faire en fil de 2.5², c’est plutot coton a tout faire rentrer mais avec un peu de patience, on y arrive.
le chauffe eau aussi, nickel.
tout ca, c’est bien passé car il y a trois fil et a moins d’etre tres distrait, tu peux pas te gourrer.
mais alors, les interrupteurs… ces *ù$^$=!:*ù$^ d’interrupteurs… y a de quoi devenir chevre.
et qu’il faut un fil qui part par la et l’autre qui revient en croisant le premier. j’exagere a peine.
alors, les va et vient, c’est super a utiliser mais a cabler… grrouumpfff !
donc, bilan du week end, toutes les prises electriques sont operationnel et j’usse caresser l’espoir de brancher ma VMC avec un simple interrupteur pour la petite et la grande vitesse. bah, non, ca marche pô et je sais vraiment pas pourquoi…
j’ai plus qu’a redemonter mon bazar et trouver ou ca cague.
il me semble que le fait de ne point arriver a brancher une simple VMC augure du meilleur pour realiser les cablages de l’eclairage.
si ca veut pas se laisser faire, on mettra des rallonge a interrupteurs 🙂 d’un gout quelque peu douteux esthetiquement parlant mais tellement pratique et si utile a la preservation de mes nerfs.

bon, je suis pas doué, ca c’est sur, mais pour arranger les choses, je n’ai absolument rien prevue pour les passages de cables. pour les prises electriques, c’etait tout bien nickel, mais pour l’eclairage, je sais pas se que j’ai foutu, j’ai du me dire, on passera par la, et la… et la aussi et pis roule.
bin, non, ca roule pas. donc, je bricole et je rajoute des gaines un peu partout…
encore un truc qu’on essayera de pas recommencer sur la maison. un plan clair et precis sera pensé et etablie bien propre avec obligation de le suivre a la lettre sous peine de bottage de cul intensif.

encore un avantage de s’etre « fait la main » sur l’atelier avant de saloper la maison.

Un peu d’electricité

ce week end, une bonne grosse flemme m’a obligé a ne faire qu’un peu d’electricité.
le minimum syndical, soit une partie des prises electriques, histoire qu’on vire le tas de rallonge qui n’etait pas vraiment top, question securité et surtout ca faisait un tantinet bordelique 🙂
pour tout ce qui est des prises et interupteur et n’ayant pas eu le temps de reflechir ou ils attériraient avant de faire les enduits, on a decidé de les mettre en applique sur les poteaux.
j’ai donc réaliser les moulures ou l’interrupteur vient ce ficher dedans et le tout fixer aux poteaux avec des vis.
nous, on aime bien et ca m’a pas mal simplifié la tache.

v’la le resultat:

p1060171.JPG

par contre quelle galere a passer les fils ( surtout en 2.5 ², pas obligatoire mais quand meme necessaire pour la futur utilisation en atelier avec de possibles grosses machines branché dessus ).
c’est tout un art de faire rentrer autant de fils dans si peu de place…

p1060170.JPG

mais bon, j’y suis arrivé et le plus dur reste a venir avec les interrupteurs et ses va et vient.
un vrai moment de bohneur en perspective.

L’électricité biotique

J’ai suivi cette formation car je voulais savoir ce qu’il en était réellement a ce sujet.
Sur les divers forums internet, c’est le sujet polémique par excellence !
Pour ou contre s’affronte ( amicalement bien sur ) et ont des avis bien arrêté sur le sujet.
C’est soit indispensable, soit inutile… comment en faire ressortir un avis modéré et décider de l’utiliser dans sa maison.
Donc, c’est en septique que j’y suis allé.
Et j’en ressort convaincu. Le formateur, robert guyot et son fils ont eu un discours pondéré et justement pas définitif comme c’est le cas des partisans de cette technique ( désolé pour eux, mais c’est l’impression que j’en ai ).
Il nous a démontré avec un testeur de champ magnétique et électromagnétique qu’il y avait un réel rayonnement au niveau des câbles électrique, interrupteur et tout appareil électrique.
Par contre, il nous a bien dit que tous les champs magnétique ne sont pas néfaste mais une sur-exposition, surtout pendant les périodes de sommeil ( périodes ou nos défenses immunitaires sont les plus faibles ) peuvent poser de vrai problème de santé, de fatigue intense etc…
En premier lieu, déjà, avant même de blinder toutes son installation, il faut regarder si, par exemple, une rallonge électrique ne se trouve pas en dessous du lit, dégager les radio réveil, source très forte de champ magnétique, éviter les transformateurs électriques etc… déjà, ça va considérablement réduire les pollutions éventuelles. Les téléphones portable bien sur, ont rendu mazo le détecteur… le wifi, très a la mode ainsi que les phonolites sans fils pour ligne fixe sont si possible a proscrire. Ce n’est pas que se soit dangereux mais c’est un rayonnement constant et 24 h sur 24, donc pas le top.
Après pour les personnes très sensible, il faut penser a blinder son installation électrique en utilisant du câble blindé pour le fil de phase. Le reste, il n’est pas nécessaire de le blinder. Penser aussi a recouvrir ces boitiers électrique avec du scotch aluminium ( ça se trouve chez bricastmerlin ).
Par contre, nous avons testé, en avant première, la gaine blindé flex o ray. bin, pas convaincant. ça diminue un peu les champs magnétique mais au regard du prix que ça coute, ça vaut pas vraiment le cout.
Maintenant, le nerf de la guerre, le prix !
Une installation biotique coute plus cher, c’est exact mais pas tant que ça, en autoconstruction. C’est la main d’œuvre qui coute très cher car cela demande un peu de doigté.
Des électriciens chevronné qui suivait la formation avec moi, on tenté de brancher un va et vient en biotique. Il y sont très bien arrivé mais la ou il mettent 5 a 10 min en moyenne avec du câble normal, en biotique, il ont mis dans les deux heures… bon, bien sur, c’est la première fois qu’ils tentaient le coup et le formateur nous a affirmé qu’une fois qu’on avait le coup, on met peut être 5 a 10 min de plus ( par opération ) par rapport a une installation classique.
Le prix des câbles blindée s’élèvent a 20 % de plus, en moyenne. Mais bon, il en faut pas des centaine de mètres, vu que seul la phase est blindé. Donc pour nous, ça sera biotique. Vu que, tout ce qui est branchement de prise, c’est moi qui vais m’en occuper ( j’appréhende un poil quand même ) et le compteur, c’est un électricien qui va s’en charger.
Donc, ça devrait peut être me couter dans les 200 € de plus, pas la fin du monde…