TTAAADDAAMMM !!!

ça en jette, non ? ça fait tout de suite plus sérieux 😀
ce week-end, donc, on est monté bosser un peu sur le terrain. pas de gros travaux, vu qu’on a pas de permis de construire mais plutôt du jardinage.
au menu, on a coupé tous les rejets du tilleul géant qui est au fond du terrain ( une demi heure de boulot, rien que pour ça… ), on a « déliérré » ( viré le lierre ) les arbres et surtout le pommier qui devrait être un des seuls rescapé du chantier.
la, aussi, gros boulot parce que le pépère avait prit ces aises…. l’enf…. des lianes de 4/5 cm qui montait jusqu’en haut de l’arbre, heureusement, notre voisin, nous a prêté une grande échelle, histoire que je puisse y grimper pour finir d’y marave sa tronche a cette cochonnerie.
impressionnant, le « réseau » de racine que ça crée… j’ai mème du faire tomber quelque branche envahi par du gui.
ça fait un moment qu’il avait pas vu un coup de sécateur. c’est bien simple, une fois dépouillé de ces parasites, il avait pas un poil d’écorce. on espère d’ailleurs que ça va pas finir de le flinguer.
heureusement qu’il fait beau en ce moment car la, il est vraiment a poil 😀
et puis, j’ai mis quelque coup de pioche ( j’en suis tout courbaturé… hôôô, pôv bichette 😀 ) pour voir un peu ce qu’il y avait dessous.
je dois bien avouer que je me posais des questions car après renseignement au loueur de matos BTP du haut du village pour l’éventuelle location d’une mini pelle, la dame me disait qu’il faudrait surement prévoir le brise roche… bah pourquoi ? hébé parce qu’y a de grande chance que j’ai de la roche sous mon terrain et que si j’ai 30 cm de terre, c’est la fête du slip ! merd…
juste après, je vais voir l’agriculteur juste a coté, pour voir s’il avait ou connaissait un vendeur de paille ( en passant, de la paille, y en a point. va falloir la faire venir par camion…) et qui lui, aussi me dit que dans le coin, c’est pas vraiment une terre de céréalier, a moins que tu veuille faire des bottes de cailloux pour nourrir les vaches.
et effectivement, a la sortie du village, y avait une cht’iote parcelle de terre de labouré et y avait quasiment plus de caillasse que de terre.
vous comprendrez donc maintenant mon inquiétude quand a mon terrain… et bin, non. ouf ! je suis descendu a environ 80 cm et pas ou peu de cailloux et encore des petits.
le seul doute, c’est pour l’assainissement et la citerne de récup d’eau de pluie, ou il va falloir creuser un peu plus profond et la, mystère… je vais quand même pas creuser 2 m de profondeur a la pioche.
donc, voila, théoriquement, on y remonte ce week-end pour passer la tondeuse que notre voisin ( toujours le même ) a proposer de nous prêter.
j’essaye de construire cette semaine un bac a compost pour la tonte, les feuilles etc…
toutes les grosses branches seront mis de coté pour servir de piquet ou de treillis d’accroche pour nos futur mur de cloison en palette.
un futur week-end bien rempli, quoi.
je m’en va me reposer en prévision, moué !

Premier calcul de nos dépenses... ouch !
Crédit accepté !

4 réflexions sur « TTAAADDAAMMM !!! »

  1. rédigé par franck

    Arf, c’est con pour le pommier…
    Pour le lierre il suffit de couper à la racine et il meurt dans l’année… Eventuellement tu fais quelques coupes dans les lianes qui enserrent le tronc pour que ça ne l’étrangle pas, en tous cas pas besoin de l’arracher.
    Si il n’a plus d’écorce faut le badigonner fissa d’un mastic de protection adapté sinon plus de pommier, déjà que c’est des arbres plutôt fragiles au départ…

    Et puis j’ai cru remarquer que souvent des arbres proches de chantiers de construction meurent rapidement après, même si leur système racinaire n’a pas été touché. J’ai plusieurs exemples come ça dans des coins que je connais, à chaque fois le chantier proprement dit (en particulier les trous et les passages d’engins) était à au moins 10 mètres de l’arbre qui pourtant mourrait dans l’année… Je ne sais pas pourquoi, peut-être la modification de l’hydrographie du terrain est en cause?

  2. rédigé par patrice

    merdum ! pas cool, ce que tu me dit la… on s’en doutait mais la, ca comfirme.
    on va tenter le coup du badigeonnage, on verra bien.
    c’est con, s’il creve, je pourrais meme pas en tirer kekchose pour la lutherie.

  3. rédigé par franck

    En tous cas, comme j’imagine que tu vas planter des arbres ne vous laissez pas avoir par la fausse bonne idée d’en planter déjà agés, genre 10 ans. C’est cher et il leur faut des années pour encaisser le choc de la transplantation. Si tu plante cote à cote un érable (par exemple hein 😉 ) déjà agé de 10 ans et une graine de la même varieté, 10 ans après le premier commence tout juste à reprendre une croissance normale et le deuxième l’a dépassé en taille et volume depuis plusieurs années déjà…

  4. rédigé par patrice

    bon a savoir tout ca !
    mais a ton avis un petit ebene de macassar, ca pousse a 600 m d’altitude ? 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.