Dormant de fenêtre, votre avis m’intéresse !

et oui, le doute m’habitant, je m’en vais faire appel a votre savoir légendaire !  oui, oui, celui qui est transmis de génération en génération depuis au moins la nuit des temps ( faudrait voir a penser a le noter quelque part quand même ! )

donc, pour nos murs, il n’y aura pas de double ossature bois pour caler la paille.

on a choisi le même principe que les maisons en paille porteuse, a la différence que dans notre cas, c’est l’ossature qui porte la toiture. faire une double ossature, c’est presque de la gourmandise. ça double le volume de bois, ce qui fait perdre beaucoup d’intérêt a l’ossature poteau poutre. donc out !

les bottes de paille seront monté comme des parpaing, mis en tension régulièrement avec des sangles pour éviter le problème du tassement naturel de la paille et bloqué avec du feuillard.

la ou je me pose des questions, c’est sur le dimensionnement des dormants de fenêtre. agad’ le croquis !

 

pour la partie basse, je pense que la paille en dessous permet d’utiliser une section de bois réduite ( 27 mn ou 35 mn d’épais  )

pour les montants, je suis parti sur du massif en 5 cm d’épais mais arrive ze couechtionne… comment calculer la section de la partie haute ?

autant les fenêtres qui se trouve sous les rampants n’auront pas beaucoup de botte de paille par dessus, autant les fenêtres des pignons vont prendre cher au niveau du poids.

y a quand même 8 m de hauteur et les fenêtres sont l’une au dessus de l’autre. donc celle du bas risque de supporter pas mal de poids et avec 1.20 de largeur, il faudrait pas que ça flanche au milieu.

alors, voila, que choisir ? un méga linteau en massif, genre 10 cm d’épais mini ? voir du contreplaqué en 3 cm d’épais ?

donc… bonjour mesdames et messieurs, non, je ne suis pas un voleur, non, je ne vous demanderais pas de l’argent, mais si vous aviez juste un petit conseil a m’offrir, cela rendrait ma journée plus agréable et me permettrait de me sentir moins bête, a votre bon cœur mesdames et messieurs !

 

 

Fondation sur semelle isolé ou filante ?

Une question me travaille et j’aurais besoin de vos avis eclairés.

voila, le week end prochain, je dois attaquer les fondations de la maison.

je suis parti sur des semelle filante classiques mais je me pose la question de savoir si des fondation isolé ne serait pas suffisante…
Dans l’option que l’on a pour l’instant choisi, on devrait monter deux rang de parpaing qui ne vont finalement servir qu’a porter le plancher.
je trouve que ca fait beaucoup de beton pour pas grand chose. financierement et ecologiquement parlant, c’est pas forcement pertinant.
pour ce qui est de mon sol, on a 80 cm d’argile pur et apres, plus d’un metre d’un melange de caillou et d’argile ultra compacte. plus profond, c’est de la roche.
voila, vos avis m’interessent…

Vide sanitaire ou pas ?

cruel dilemme, que de choisir tel ou tel technique…
donc, le dilemme du jour: vide sanitaire ou herisson ?
au depart, on etait parti pour le herisson et un ami m’a fait remarquer le coté bien pratique du vide sanitaire.
si on oublie de passer un tuyau, une reservation ( ma hantise du moment, surtout ne rien oublier ), il suffit de ramper, les reparations ou modifications sont envisageable par la suite.
la possibilité de coller sa citerne de recup d’eau de pluie, sous la maison est un autre avantage.
l’inconvenient, on faisait une croix sur notre dalle en terre crue et on mettait un plancher massif ( solive cote a cote et clouer ensemble )
du coup, on penchait mechament vers cette solution et on a rencontré notre installateur solaire qui nous a fait remarquer que meme si on ne s’en servait pas, il etait preferable de passer un serpentin de plancher chauffant ( pour ce que ca coute… ) au cas ou, nos estimation de chauffage s’averait insuffisante et donc, avoir une porte de sortie eventuelle avec le rajout d’une chaudiere conventionelle. ce qui n’est point bete du tout… et la, notre dalle de terre crue revient dans la course, par contre, le plancher et le vide sanitaire…
alors, voila…. lequel choisir ? le vide sanitaire et ces avantages cités ci dessus ou le serpentin et la dalle de terre crue…
les deux solutions nous plaisent et on a un peu de mal a ce decider.

z’avez un avis, une idée, une connaissance a faire partager, vous genez pas !!!

Le chauffage solaire

voila, on a pour projet de faire installer le chauffage solaire par le sol. mais apres, divers renseignement au salon des energie renouvelables, nous avons eu beaucoup d’avis divergeant.
en gros, c’est soi: formidable ( on apporte quand meme, peu de credit a ces arguments de vendeur 😉  ) soit moyen et peu efficace, soit carrement inutile au regard du prix…
j’ai aussi entendu dire qu’il y avait beaucoup de probleme de fiabilité…
donc, on commence mechamant a remettre en cause cette option tout en gardant l’eau chaude sanitaire solaire.
si vous avez une info ou si vous en utilisez un, ca m’interesse d’avoir vos avis et experience.