Gainage des prises du rez de chaussé, check !

mais ça use de trop, les genoux…

hébé, je sais pas si c’est l’age ou les années de chantier s’accumulant mais mon niveau de souplesse, déjà légendaire, pourrait servir de cas d’école dans tous les cours de rhumatologie, voir même qu’on pourrait écrire une thèse sur ma non capacité a se mouvoir, s’accroupir, se relever sans éprouver le sentiment de peser une tonne et non, ça n’a rien avoir avec le mont d’or aux patates accompagné de savagnin gouleyant dont je raffole particulièrement… d’abord ! hein ! et pis c’est parce que t’y a pas goutté que tu me crois pas, c’est de la droooogue, que je te dis !!!!

j’ai commencé a foutre quasiment en l’air le pré-gainage que j’avais fait avec Laurent cet été. on a beaucoup modifié l’emplacement des prises et pas prévue certaine quand on a mis ces gaines. donc au final, peu, on servit.

puis avec l’aide de madame, on a passé les fils dans celle qui restait. bon, rien de bien sorcier mais le tire fil en nylon ( merci david 😉 ) est juste indispensable. non, parce que le petit fil de fer qu’il y a dans la gaine, quand il se fait pas la malle dans la dite, gaine et que t’arrive a le choper, il te ruine juste les pognes. t’as beau avoir deux paires de gant, quand ça force un peu, ça fait penser au fil a beurre avec tes mains dans le rôle du beurre.

Petite précision: le gars couby a précisé dans les commentaires, une technique de passage de fil dans des gaines récalcitrantes assez efficace. je recopie donc ici, cette technique. elle sera plus visible que dans les commentaires. merci a toi.

Une petite astuce pour tirer des fils dans une gaine sans efforts :
1 – tu coupes ta gaine ICTA à la dimension voulue en veillant à laisser dépasser une quinzaine de cm de tire-fil métallique de chaque côté.
2 – Tu attaches une extrémité de ton tire-fil à un point fixe (poignée de porte, poteau ou autre), et l’autre aux fils électriques à passer.
3 – Tu mets l’ensemble en légère tension et tu fais coulisser ta gaine sur tes fils.
Le seul inconvénient de cette méthode est qu’il te faut un grand dégagement; en gros 2 fois la longueur de ta gaine en ligne droite.Généralement je le fais en extérieur (cour ou jardin).
Avec cette méthode je ne me prends plus le chou et j’ai tiré des dizaines de gaines jusqu’à 20 ou plus sans effort, sans gants, sans jamais casser de tire fil ni devoir repasser un tire-fil nylon.

puis, on a coupé les autres gaines au sol, puis gaîné en ligne droite et c’est fou, c’est plus facile. étonnant, non ?

DSCF1793_phatch

j’ai mis aussi les chutes de fils de l’atelier, qui était plus ou moins en vrac, sur deux enrouleurs. ach’mieux pour mes nerfs.

les bobines suivantes sont comme celle de gauche donc, pas d’embrouille possible normalement

DSCF1798_phatch

puis aujourd’hui, passage des gaines dans les parois et fixage au sol bien propre de partout.

DSCF1808_phatchDSCF1810_phatch

DSCF1817_phatch

DSCF1819_phatch

hô, la belle gaine en plein milieu…

DSCF1814_phatch

pour l’extérieur, j’ai tout cassé mon bel arrondi pour insérer mes boîtiers. l’avantage de la terre, c’est que c’est pas bien grave et la réparation coûtera juste le temps qu’il faudra pour reboucher le bouzin.

DSCF1813_phatch

pour la partie internet, on a fait très simple. après renseignement, on peut apparemment, ne pas mettre de prise télé en faisant une déclaration auprès du consuel. de plus, la norme est un peu compliqué. théoriquement, on peut se passer de prise coaxiale si la télé est distribué par le net. je dis théoriquement par ce que j’ai l’impression qu’il y a beaucoup d’interprétation a ce sujet. bon, de toutes façons, on veut pas de téloche et je vais sûrement pas me rajouter du boulot pour cette cochonnerie. donc RJ45 partout !

soit, un coffret communication obligatoire mais aussi premier prix ou arrive le fil france télécom principal puis direction la box internet. ensuite ça repart vers un switch 12 port ( multiprise internet ) pour redistribuer partout dans la maison et du switch a l’aide de câble RJ45 court, on arrive dans le boîtier ci dessous ou débouche les fils passés dans les cloisons. bon, je sais, c’est pas super clair mais j’essayerais de faire un schéma pour que ce soit plus clair. ça reste la solution la plus économique.

DSCF1826_phatch

DSCF1820_phatch

le coffret électrique, déjà bien assez surchargé a mon goût alors que j’ai mis, a peine, un quart des gaines…

DSCF1825_phatch

sinon, j’ai fait mon premier essai de branchement. dans un boîtier de dérivation.

pas simple quand même car le fil de terre du câble blindé est très fin et très casse bonbon a mettre en place dans les bornes. en fait, il faut plier l’extrémité, l’insérer dans la borne et venir lui coincer les miches avec le fil de terre. et on peut pas dire que l’on dispose d’une place folle. et c’est qui, qui va dire plein de gros mots dans pas longtemps ? madame, dans sa grande mansuétude et et grande magnanimité m’a donné carte blanche sur le sujet comprenant que faudrait voir a ce que ça me les brise pas trop cette électricité de mes… 1+1 ( bon, elle a pas vraiment le choix, mon auguste personne sans gros mot, elle me reconnaîtrait pas et chercherait partout l’ours mal léché qui lui sert de mari. maouqu’ilé mon grizzli ?)

DSCF1806_phatch

et outre le fait que ça va être coton grave sa reum, j’ai fait une connerie. boaf, n’aurais je point l’habitude de la chose ?

le petit fil de terre que j’ai riveté sur les boîtiers, j’ai eu la bonne idée de le mettre en fil souple pour faciliter la manipulation au moment de la fabrication. oui mais en fait non. connerie. car les bornes wago, remplaçante des sucres, n’accepte que du fil rigide, sinon, ça ne s’enfonce pas. voila, voila… j’ai plus qu’a mettre une cosse qui viendra palier le manque de rigidité. waoou, comment j’ai gagné du temps, la !

pour finir, juste un conseil, la gaine, faut acheter de la qualité sinon, on en bave.

a gauche, gaine bricomachin, a droite, gaine de mon fournisseur. la différence ? la taille pour le même diamètre intérieur mais surtout l’espacement des anneaux, le coté plat de la « pro » qui font une méga différence entre: ça passe presque tout seul et vindieu, tu va avancer saleté de µ%!/§êê@%µ##.

DSCF1833_phatch

DSCF1836_phatch

la suite des prises électriques de l’étage, cette semaine.

 

 

 

 

De l’art de poser des boîtiers électriques dans une maison en paille.

on en était a la pose des boîtiers électrique spechiole placo sans le moindre bout de placo dans la maison.

j’ai commencé par percer les plaques d’érable qui serviront de support aux boîtiers mais aussi de repaire pour l’épaisseur finale des enduits pour les cloisons, les dit enduits devant arriver affleure de ces plaques.

DSCF1653_phatch

puis un coup de scie a chantourner pour faire sauter la partie centrale

DSCF1652_phatch

et on obtient un escargot tout chaud

DSCF1655_phatch

un coup de cylindre ponceur pour égaliser mais surtout pour manger le millimètre de scotch alu autour du boîtier qui empêche l’insertion des boîtiers sans forcer.

P1120067_phatch

puis le boîtier avec ces fixations a griffe.

en passant ces boîtiers sont très bien. c’est du legrand étanche. je suis pas trop fan de legrand, trouvant que même si la qualité est la, il se touche quand même un peu trop la nuit sur leur tarif. mais mon fournisseur m’a fait un excellent tarif et je dois bien reconnaître que le boîtier est rigide sans être cassant, tient bien en place avec les griffes et l’opercule pour ouvrir le passage de gaine est facile a enlever. comparé a leur version non étanche, y a pas photo. pour le faible surcoût, y a pas a hésiter même si le coté étanche ne vous intéresse pas.

P1120074_phatch

P1120073_phatch

une fois, tous les boîtiers en place dans leur support et après avoir remis un bout de scotch alu, la ou les griffes ont déchiré le scotch lors du serrage, je suis passé a la pose dans les cloisons.

je me suis fabriqué un gabarit de perçage pour être, le plus précis possible.

DSCF1646_phatch

DSCF1648_phatch

et le résultat. plus qu’a donner un coup de ciseau a bois pour faire sauter les pointes.

DSCF1649_phatch

pour la fixation, on a laissé tomber les vis, que j’avais montré dans le précédent post. trop coûteux. ( ça faisait une chiée plus un tas, de vis, quand même…) et beaucoup moins discret.

donc, clouage.

DSCF1710_phatch

en clouant, au plus prés du boîtier, les clous seront recouvert par l’appareillage et surtout par les plaques de finitions. ça devrait être invisible.

DSCF1721_phatch

puis, je tords les clous derrière le boîtier pour finir de bloquer.

DSCF1715_phatch

ça tient assez bien et devrait résister a la manipulation des prises électriques.

puis, je suis passé aux boîtiers insérés dans la paille. un poil plus compliqué.

j’ai fabriqué des boîtiers OSB que j’ai percé en travers pour pouvoir insérer des tourillons de bois en 25 cm de long.

puis un coup de disqueuse pour creuser le mur afin d’insérer les boîtiers, en estimant au pifomètre, l’épaisseur de l’enduit final.

DSCF1722_phatch

puis mise en place avec le niveau, même si, en insérant les tourillons au marteau, ça bouge pas mal.

DSCF1724_phatch

et une fois mis en place

DSCF1727_phatch

et avec les boîtiers électriques recouvert de leur plaque, qui eux, seront collé, une fois les gaines en place.

DSCF1725_phatch

bon, c’est moins rigide que dans les cloisons mais finalement, il n’y en pas pas beaucoup, surtout en version prise, ceux qui subissent le plus de contrainte. il faudra être gentils avec eux et pas débrancher les prises a la barbare.

pour les prises, cul a cul dans les cloisons, j’ai juste posé les deux lattes permettant de fixer les boîtiers.

DSCF1780_phatch

DSCF1778_phatch

DSCF1775_phatch

ayant reçu mes boîtiers DCL manquant, on les a blindés comme les boîtiers classique.

DSCF1756_phatch

DSCF1761_phatch

puis mise en place. la, pas de plaque car il devrait être planqué derrière les luminaires.

DSCF1766_phatch

DSCF1767_phatch

pour l’éclairage du RDC, le cul des boîtiers ressort dans les chambres de l’étage mais seront recouvert par le parquet par la suite. faut juste faire gaffe ou on met les pieds.

DSCF1788_phatch

j’ai aussi monté mon tableau électrique. plus qu’a mettre en place la GTL pour pouvoir le poser.

DSCF1753_phatch

en parlant de tableau électrique, j’en ai un a vendre… ( la vérité, si je ment, qu’il est pas cher )

je l’avais acheté pendant les soldes, legrand pré équipé, tout ça, tout ça… mais premièrement, il était trop petit, il me manquait une rangée et de deux, comme d’habitude, faut pas que ce soit compatible avec les autres marques, sinon, c’est pas drôle.

et oui, comme un apple de base, les fabriquants sont pas foutus de fabriquer des marchandises compatible entre elle. dans le domaine du grand public, c’est déjà relou mais sur du matos pro, ça mérite des baffes.

donc, legrand, branchement des inter différentiel par le haut, et hager, branchement par le bas, bien sur… pas dramatique car on peut les brancher avec du bête câble électrique sauf si t’as choisi d’avoir un tableau bien propre et que tu achète les peignes d’alimentation verticale qui vont bien et qui coûte une blinde. et bien t’as plus qu’a te le mettre sur l’oreille et le fumer plus tard

même les « peignes » horizontaux, classique pour alimenter les disjoncteurs ne sont pas compatibles… car les disjoncteurs legrand visse dans un sens et les hager de l’autre, ce qui fait qu’a la jonction des deux marques, ça force et ne donne pas une bonne connexion.

donc, j’ai laissé tomber mon tableau legrand et tout pris chez hager ( c’est chez eux que j’avais les meilleur tarif auprès de mon fournisseur sinon, ça n’aurait finalement pas été un problème ) et avec un rangée supplémentaire pour être peinard…  au moins tout est compatible…

voila, la semaine prochaine on attaque le passage des gaines. on va rigoler…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

saison 7… déjà… va falloir envoyer du pâté pour pas que ça ne devienne pas la saison de trop !

comme disait mon adjudant en ces temps jadis ou j’effectuais mon service militaire: va falloir se sortir les doigt du fondement avant que ça cicatrise ( rhâââ, les militaires, c’est poète… ).

et oui, 7 ans… déjà… quand on aime, on compte pas mais la, quand même, je serais capable de résoudre une équation a trouzemillion de degré qui laisserait comme deux rond de flan, le récent lauréat de la médaille fields.

pour cette année, madame devra s’acquitter toute seule de la lourde tache ( salissante ) des enduits intérieurs car passant mon tour, cette année, pour les enduits, je devrais me cogner, l’électricité, la plomberie, le tout a l’égout et les fenêtres. mais c’est jouable. de toutes façons, les producteur ont dit, qu’il n’y aurait pas de saison 8. alors pour pas decevoir nos fans…

donc, d’un commun accord avec madame, ON RENTRE DANS CETTE BARAQUE CETTE ANNÉE ET PIS C’EST TOUT !!!

et pour me motiver, cette année, on a un « fil rouge ». je dois bien avouer que je suis amateur de whisky mais aussi de cognac. et ‘garde donc, la belle carotte que voila !

DSCF1640_phatch

vous remarquerez qu’on se fout pas ma gueule, que c’est pas du rabote gosier de seconde zone mais plutôt un genre de velours pour les papilles. en plus, selon Bernard et Liliane qui nous en avait fait cadeau, elle doit avoisiner les 30 piges.

donc, celle la, elle prend cher le jour du déménagement ( j’ai pour but secret de faire rouler madame sous la table mais chut… ) et elle sera partagé avec tous les courageux qui auront sué pendant des heures pour déménager notre boite de conserve actuel ( si, si, comparer a la maison, c’est une boite de conserve ).

motivé de la sorte, je n’ai plus qu’a m’attaquer a… l’électricité. l’a intérêt a être bonne cette boutanche !

alors, voila, les plans:

les prises électriques

prise elec RDC_phatch

prise elec etage_phatch

et l’éclairage

eclairage RDC_phatcheclairage etage_phatch

en gros, on a chargé en prise électrique, histoire de pas se retrouver avec des multiprises dans tous les coins, on ne met que de la RJ45 pour les réseaux et fuck la prise TV qui sert a rien.

pour l’éclairage de notre salon, vu sa superficie, demandant trois point d’allumage différent, on a opté pour des telerupteurs et leur bouton poussoir. en effet, j’ai déjà des sueurs froides a l’idée de câbler mes quelques va et vient, alors des triples va et vient… autant essayer de convaincre francois hollande de faire une politique de gauche.

bon, vous vous dites que ca n’a rien de bien sorcier et que ca devrait le faire. oui mais c’est moi qui vait le faire. et ca change tout. et cerise sur le gateau, on va en faire une installation « bio compatible » avec cable, boitier etc.. blindé. non mais chuis un fou, moi, meme pas peur ! ( enfin siiiii, au secooouuurs ).

alors de l’intérêt du blindage de son électricité, je ne saurais être catégorique. c’est un peu le sujet qui, sur le net, donne a bouffer a un troll pour un bon bout de temps.

pendant, la formation que j’avais fait avec claude bossard, le bonhomme nous avait prouvé, qu’en effet, il y a bien des rayonnements électromagnétique quand ce n’est pas blindé. certes. mais quid, des incalculables ondes qui nous traversent, qu’on le veuille ou non tout au long de la journée. entre les téléphones portables, le wifi ( même si on l’a pas, le voisin, l’utilise sûrement) et les lieux de travail ou finalement, on passe beaucoup de temps…

donc, en effet, je suis pas super convaincu de l’intérêt, a cause des facteurs extérieur que je ne peux contrôler, mais bon, dans le doute.

et finalement au regard du faible surcoût ( si, si, ce n’est quasiment que de la main d’œuvre ) et qu’on a prévu de passer quelques années dans cette maison, on fait péter le bon vieux principe de précaution. ( de plus, dans les maison bois, les rayonnements électromagnétiques ont apparemment open bar )

car, c’est relativement simple de blinder son installation. il faut blinder ces boîtiers et utiliser du fil blindé uniquement sur la phase. soit un fil. donc, oui, c’est plus cher car le câble blindé coûte 4 fois plus que le classique mais ça représente un surcoût  a la louche de 150 euros pour 300 m de fil. et les boîtiers, si on les blinde soit même, c’est 50 centimes de plus, par boîtier. donc pas la mer a boire.

en parlant de blinder les boîtiers, v’la comment qu’on a fait.

trois techniques:

la plus rapide. t’achète un bras et un rein, des boîtiers tout prêt mais franchement, le prix demandé est juste du foutage de gueule ( dans les 7 €, quand même ).

soit tu les fais toi même, en achetant de la peinture electroconductrice. c’est la technique la plus rapide mais apparemment, la peinture est assez fragile et si on force un peu dessus, elle s’effrite et perd beaucoup de son utilité.

pour finir, y a la technique du scotch alu ( ou cuivre mais c’est de la gourmandise )

HALTE LA ! MALHEUREUX ! pour éviter que tu ne suive mes âneries et que tu reproduise mes erreurs, je tiens a préciser qu’il faut utiliser du fil rigide et non souple pour le blindage des boîtiers. sous peine de ne pouvoir l’enfoncer dans les futurs connecteurs wago que tu utilisera par la suite. et tu vas en gagner du temps, c’est moi qui te le dis… sinon, le reste de ce qu’est ce que je dis est valable.

on enroule les boîtiers de scotch alu ( rayon fumisterie, 16 € les 100 m ) en commençant par le fond puis on entoure le boîtier en rabattant le scotch en surplus sur le fond

DSCF1605_phatch

au préalable, on prépare les fils qui permette de mettre les boîtiers a la terre.

DSCF1604_phatch

du fil de terre souple ( très important, sinon vous ne pourrez pas le faire passer a l’intérieur du boîtier ), des rivets alu/alu ( plus facile a sertir et moins de risque de casse du boîtier ) des rondelles et des cosses rondes du diamètre du rivet.

une fois scotché, un coup de perceuse pour faire deux trous de la dimension du rivet.

puis, on serti les bouts de câble avec les cosses. je n’ai pas trouvé de cosses sans l’isolant plastique bleu et j’ai donc du le virer pour une meilleure conductivité.

DSCF1609_phatch

ensuite, on empile sur le rivet, la cosse et une rondelle et on met une autre rondelle de l’autre coté du boîtier pour que ça tienne bien. on serti et roule.

DSCF1613_phatch

DSCF1615_phatch

DSCF1620_phatch

DSCF1622_phatch

DSCF1624_phatch

pour finir, un bout de scotch pour recouvrir le rivet

DSCF1625_phatch

et voila, coût: 1 € de boîtier + 50 centimes max de fil et cosses, soit  dans les 5/6 € d’économisée. bon, comme d’hab’, on compte pas les heures et on a bien mis deux après midi pour faire tous les boîtiers, madame au scotchage et moi au sertissage.

DSCF1637_phatch

puis j’ai commencé a reflexionner velu sur le comment que j’allais poser tout ça.

on a l’essentiel des boîtiers dans les cloisons mais quelques uns devront être fixé dans la paille.

pour les pailleux, j’ai fabriqué un surboitier en osb qui me permettra de planter des tourillons dans la paille a travers le boîtier afin de les maintenir. les enduits devant finir de bloquer tout ça. je dois avouer que je ne sais pas trop comment ça va se comporter mais on verra bien.

la plaque fait office de « placo » dans une installation classique. c’est des plaques en érable ondé ( mon stock de bois de lutherie… je souffre… 🙂 ).

DSCF1629_phatch

pour les cloisons, c’est plus facile. ( les vis faisait office de test, on va plutôt clouer sous le mécanisme qui viendra recouvrir les clous )

DSCF1630_phatch

DSCF1632_phatch

avé l’interrupteur posé a l’arrache et sans les vis normalement, l’enduit final venant a fleur de la plaque de bois ( du bois, du bois… érable ondé, de dieu ! )

DSCF1635_phatch

et les futurs plaques 1,2,3,4 trous ( ondé, vous avez compris ? )

DSCF1645_phatch

voila pour l’électricité.

il y a 15 jours, je suis allé chercher mon futur parquet. 180 m2… 4000 morceaux… bip, bip, bip, ne quittez pas, nous recherchons votre correspondant, ne quittez pas…

DSCF1552_phatch

DSCF1554_phatch

voila, voila…

 

 

 

 

 

 

 

Et la lumiere fut ! bin, c’est pas trop tôt, non mais qu’est t’as foutu, bougre d’âne ?

mais  heeuuu !
et oui, enfin… j’ai vaincu cette epreuve… car ce fut une epreuve,
et bien, franchement, c’est le truc qui obtient, depuis le debut du chantier, la palme de la prise de tronche.
des truc penibles, casse pied, fatiguant, j’en ai fait depuis le debut, mais la, avec cette cochonnerie d’electricité, j’ai vraiment souffert, réellement.
y a des trucs, que j’ai pas pigé de suite mais en reflechissant un poil, en se documentant, j’ai reussi a me depatouiller mais la, quand tu t’es renseigné, documenté, que t’as le bouquin sous le nez et que malgré tout, t’y arrive pas, t’as vraiment l’impression d’etre idiot, un peu bébéte, le cancre de la classe. et c’est quand meme tres decouragent.
m’enfin, j’a reussi et je remercie ma douce et la resultat de notre union ( ma fille, quoi ! ) d’avoir supporter mes beuglements, mes crises de nerfs et une humeur massacrante.
c’est pas tout les jours facile de me supporter…
donc, une grosse galoche a madame et une pluie de bisous a mon petit tresor.

des photos ?

si j’obtiens pas le consuel avec un tableau aussi clair et bien rangé 🙂

p1060898.JPG

les boitiers de derivation… ou comment faire rentrer un tas de fils et de domino dans l’equivalent d’une boite d’allumette…

p1060703.JPG

n’est quoi, ca?

p1060889.JPG

et si on appuie dessus ?

p1060892.JPG

wwaaooo, ca s’allume !!!

p1060891.JPG

et ca marche aussi de ce coté !!! comme dirait cartman: ca troue le cul !

p1060893.JPG

toi, je t’aime, tu es mon copain d’amitié !

p1060895.JPG

allez, electricité finie, on passe a autre chose ! oouuaiiiis !!!

Et la lumiere ne fut toujours pas…

bin, oui… mais on progresse, j’ai reussi a brancher la vmc avec les deux vitesses s’il vous plait ! (HHOoooOOO !!! oui, oui, je sais… 🙂 ).
toutes les gaines sont passé, donc il reste plus qu’a  faire les branchements et donc eviter de faire comme la semaine derniere, quand je n’arrivais pas a brancher la vmc…
en fait, c’etait juste une erreur d’aiguillage dans un des boitiers de derivation. si tu branche pas les bon fils au bon endroit, bin, ca marche pas… c’est ballot, non ?
allez, j’y crois tres fort, je vais y arriver !
quand je pense a l’electricité de la maison, qui sera theoriquement biotique, donc avec blindage des boitiers, des fils etc… hébé… je vais finir chauve a la fin du chantier 🙂