canapé attitude… allons, allons, t’es grand maintenant, t’y crois vraiment encore ?

oui, je sais, trois mois de silence, ca commence a faire mais bon… pas que l’envie manque mais j’etais juste debordé de boulot. et même si mon petit coeur de cht’i n’enfant, y a cru a la canapé attitude, je me la suis mis sur l’oreille pour la fumer plus tard…

donc après installation, on s’est octroyé un ou deux week end de repos puis il a fallu enquiller sur l’affouage. et cette année, je suis gâté. même si je le fais avec un copain, ça use grandement le bonhomme qui en avait pas vraiment besoin.

puis si normalement, on a une moyenne de 20 stères a sortir, cette année, ça sera plus 40 voir 50 stères… par deux, avec celui du copain… et on attaque ma parcelle seulement lundi avec normalement la date butoir du 15 avril pour abattre selon le règlement communal. arf !

bon, dire que j’en ai plein le fondement serait encore loin de la vérité mais il est vrai que je n’ai plus besoin de fauteuil pour m’asseoir tellement ça dépasse. ( hé, ho, j’ai droit, ça faisait longtemps 🙂 )

bon, ça, c’est un peu tous les week end quand le temps le permet. mais alors, me repose je, glande je, la semaine ? et bien que néni ! car même si j’avais espoir de faire traîner mon raccordement définitif EDF, eux non.  et ils ont su se rappeler a mon bon souvenir avec les bons mots.

texto : bonjour, faudrait vous raccorder. ok. j’envoie le dossier de raccordement et vous avez 15 jours pour l’accepter  sinon, on dépose le coffret. oook… puis a réception, on vous envoie le devis ( au passage, je ne comprend pas trop l’utilisation du mot « devis » pour quelque chose que tu dois accepter contraint et forcé… ) et pareil 15 jours pour l’accepter et envoyer au moins la moitié du règlement sinon, on dépose… ooooook… ( attention, ça va être drôle ) mais c’est pas une menace ! heuuu…

outre la facture bien assaisonné, il faut que je fasse péter mon mur extérieur pour qu’il pose leur coffret. et le problème vient de la particularité de mon mur qui, s’il est ach’t beau en vielle pierre, il a la particularité d’être constitué de pierre maçonné en extérieur et d’être remplie de tout venant a l’intérieur. donc si t’enlève la couche extérieur, y a tout, qui se fait la malle. donc, finalement, il faut que fasse tomber un bon mètre de mur et le remonter un fois qu’ils seront passé. bah, je m’ennuyais…

j’ai du aussi recreuser un coup, car les lecteurs les plus assidus ( et courageux ) se souviendront que j’avais arraché les gaines prévue a cette effet, a la minipelle lors du creusement de la tranchée pour le tout a l’égout. malgré un réparation que je pensais suffisante, mon fil de téléphone ne répondait pas et le câble que j’avais passé pour pour qu’EDF tire son câble était bloqué dedans.

donc… une bonne transpirée. mais c’est réparé.

DSCF4915_phatch

puis vint la neige… joli, non ?

DSCF4666_phatch

moins joli…

DSCF4749_phatch

DSCF4745_phatch

et oui, c’est notre serre. elle aura résisté 8 ans… un petit arrière goût de grue de chantier mais bon…

donc, rangement de l’atelier que j’espérais aussi faire traîner et déménagement en catastrophe des machines qui était stocké dessous.

autant le combiné est passé tout seul…

DSCF4751_phatch

autant la scie a ruban … chaud bouillant. dire que c’est passé pil poil serait en dessous de la vérité. m’enfin, c’est dedans et c’est le principal.

DSCF4758_phatch

on est actuellement en train de déménager le parquet qui a pris une chouille la flotte. rien de grave mais fallait pas laisser traîner.

ensuite j’ai refait l’électricité de l’atelier pour le passage du consuel. pas que ça n’était pas au norme mais, j’ai viré un paquet de truc inutile pour une utilisation « atelier ».

donc, une prise a chaque pied de poteau et trois néon. on a gardé l’ancien salle de bain qui sert de rangement avec une chiée d’étagère. les machines sont sur les cotés et l’établi au fond dans l’ancien cuisine.

j’ai refait le compteur en le réduisant au strict minimum. ça fait plus propre.

DSCF4884_phatch

pour finir, comment que c’est une maison en paille, l’hiver ?

alors, bien content, pour l’instant.

malgré un petit poêle a bois avec un petit rendement, on a chauffé les doigts dans le nez. mine de rien, y a un sacré volume a chauffer. et encore on a cramé plus de bois que prévue car c’était du vieux bois, a moitié pourri, datant de mon premier affouage, soit il y a environ 7 ans.

je dirais, 6 ou 7 stères pour une moyenne de 20 – 21 degré sachant que l’on ne laisse pas tourner le feu, la nuit et que ça descendait a environ 15 – 16 degré le matin, au plus froid de l’hiver.

donc, essai concluant ! avec un bon poêle ( de masse ? ) et du bois de meilleur qualité, ça devrait être méchamment efficace.

en parlant de poêle, s’il a bien rempli son rôle pour sa taille, notre poêle a un gros défaut : il chauffe trop ! la paroie vire au rouge assez rapidement si on ne surveille pas l’arrivée d’air et avec le poids du conduit qui appuie dessus ( coude a 45° derrière le poêle ) ça donne ça… et il a tendance a se retrouver sur deux patte si on le surveille pas. pas très sécurisant tout ça.

DSCF4944_phatch

pas sur, qu’il fasse un autre hiver.

pour finir, d’un commun accord avec madame, je finis l’affouage, EDF et d’autres truc plus ou moins urgent et basta pour cette année. non, pas celle ci, pour celle a venir. un genre d’année sabbatique. avec reprise au printemps 2016. je sais bien qu’il faudrait pas s’arrêter mais la, j’en ai plein le… ( la politesse m’interdit d’écrire ce a quoi vous pensez, en lisant ça ).

on y croyait et on en avait vraiment besoin de la canapé attitude mais niet ! toujours un truc a faire, une tuile a prendre sur le museau etc… donc, stop.

j’ai réussi de haute lutte a négocier trois semaines de vacances cet été et cette année, elle sont vraiment réservé a mes ch’tiots, ça fera 8 ans qu’on a pas eu de vacance et par le fait, eux aussi. on va donc aller écumer le jura en long en large et en travers et se retrouver. y a déjà, de quoi faire !

et si reprend un peu le temps de faire souffrir ma guitare ( du moins, les oreilles de mes auditeurs ), mon VTT tape de la patte en attendant que je retourne le faire jouer dans la boue, mon atelier est dans les starting block pour donner naissance a une première guitare ( manouche, classique, ukulélé ? je me tâte… ) et j’ai des morilles a aller ramasser ( vous ai je, déjà causé de la fondu conté morille ? ça se tire la bourre avec le mont d’or patate dans mon petit cœur de gourmand ( si, si… ) mais niveau calorie, y a match nul 🙂 ) donc plein de bonnes choses en perspective.

donc fuck les enduits, fuck le parquet et advienne que pourra !

voila, la suite dans trois mois ? non je déconne ! ou pas.

 

 

tu cherche un chantier participatif pour cet été ?
La canapé attitude ou comment bosser dur pour en profiter et ne plus rien foutre, une fois dedans.

2 réflexions au sujet de « canapé attitude… allons, allons, t’es grand maintenant, t’y crois vraiment encore ? »

  1. T’oublieras pas que tu dois faire une piscine pour la tontombre hein ! C’est la règle maintenant, plus de tontombre sans piscine.
    Et une vraie hein ! n’essaye pas de nous rouler avec la piscine des gosses en plastique (la piscine, pas les gosses) ou une simple baignoire reconverti en abreuvoir.

    • ha mais c’est que tu ne connais pas le plan d’eau de montrond ! aucun risque de noyade et la vase en dessous des 20 cm d’eau est très bonne pour la peau.
      sinon, en effet, baignoire d’argile. des gens payent cher pour ça, alors que chez moi, c’est cadeau ! non, non, dit pas merci.
      allez si vous êtes sage, je vous emmènerais vous baquer au borabora du jura, a juste une demi heure de route. et quand je dis bora bora, on en est pas loin. juste la température qui est un peu plus fraîche mais sinon, tout pareil.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.