‘vont pas tarder a l’avoir dans l’os, les hirondelles squatteuses !

bon, bon, bon, cette fois ci, je m’en vais prendre le temps de ne point faillir a ma réputation de causeur dans le poste, par trop, prolifique.

allez fight !

tout d’abord, dame estelle en a fini avec les enduits et si elle avait un zizi, il serait tout dur ( heuu, oui, bon d’accord, pardon. et puis je l’ai déjà faite mais pas dans sa version féminine et c’est l’émotion qui m’émotive la neurone )

car elle a vachte bien bossé, dame estelle. ça claque et puis c’est tout. et le petit goût de fini remonte bien bien le moral. ( d’où les éventuelles modification anatomique précédemment citées car il faut bien que je me trouve des excuses pour ce trait d’esprit pour le moins douteux mais néanmoins rigolo )

DSCF3662_phatch

DSCF3584_phatch

DSCF3663_phatch

DSCF3664_phatch

alors, c’est pas beau tout ça ?

a noter, la venue de christine, qui a filé, a nouveau, un coup de main a estelle. un grand merci a elle ! ( a noter que l’atelier de poterie de christine et david est ouvert et qu’il font du super boulot. le site internet arrive, j’en reparlerais a l’occaz’ )

DSCF3593_phatch

on pourrait croire qu’après tout le boulot abattu, elle en aurait fini pour cette année ? mais que néni, en bon exploiteur que je suis, je lui ai trouvé du boulot malgré son « méééheuuuu » des plus poignant. teuteuteu, pas de ça chez nous, y a les appuis de fenêtre a nettoyer et a poncer, steup’… mééééheuuuu !!! ( bis )

DSCF3835_phatch

une fois fini, elle devra se cogner un grand ménage avant déménagement. mais une fois, ces taches ingrates effectuées, je lui accorderais dans ma grande mansuétude, un repos bien, bien, bien, bien mérité ( elle a déjà réservé la place derrière la baie vitrée ou toute personne approchant de prés ou de loin, du fauteuil plein sud se fera péter la gueule sans sommation )

maintenant, parlons du futur sourire narquois que j’aurais quand je verrais mes squatteuse préférées revenant au printemps et qui, soit se gaufreront la bec sur mes vitrages ( mais j’espère que non, quand même, et pour mes vitrages et pour mes hirondelles… ) soit seront derrière le vitrage entrain de m’observer leur chanter nanananéreuuu de façon bien puérile 🙂

et oui, car je vous le dit ! y a de la fenêtre de posé ! ( bon, je refais pas le coup de l’anatomie mais dans l’idée, a kekchose prés… )

gad’ gad’ gad’ !

DSCF3780_phatch

DSCF3844_phatch

hein ? on est d’accord ? je doute que mes hirondelles comprennent le sens caché du bras d’honneur mais…

allez maintenant, passons au chapitre détaillé des fenêtres que les moins courageux pourront zapper.

on en était resté au fucking charnière.

finalement mon gabarit ne m’a pas été d’un grand secours car avec le biseau des ouvrant, je ne pouvais pas le mettre en place correctement.

j’ai finalement ressorti mon support de perceuse qui m’avait bien servi pour la charpente. le perçage a été un peu plus précis mais y a toujours des décalages de pouilliéme de mn qui font que c’est pas parfait… mais suffisant…

DSCF3585_phatch

pour le perçage des dormants, une fois tous les ouvrants percés, j’ai bloqué les deux pièces en utilisant des cales de vitrage pour le jeu de fonctionnement entre le dormant et l’ouvrant sur la partie basse et des serres joint pour être le plus précis possible. de cette manière, il n’y a plus qu’a mettre en place la deuxième partie de la charnière et de noter l’emplacement exact.

DSCF3599_phatch

très important, j’ai paraffiné toutes les charnières pour permettre un vissage plus souple et des réglages future qui ne bloqueront pas comme les premières charnières dont j’avais flingué le pas de vis en forçant comme un âne pour les dévisser.

DSCF3601_phatch

et cette fois ci, c’est tout bon.

DSCF3598_phatch

DSCF3597_phatch

j’ai aussi intégré les bitonios ( termes très technique désignant une pièce dont on a honteusement oublié le nom ) dans les dormants de portes qui serve a fermer, la dite porte. en gros, c’est les mamans des crémones de portes, dite « trois point de sécurité » alias les papas.

DSCF3592_phatch

DSCF3591_phatch

en passant les portes ( qui ne fendront pas, hein ? ), mise a part le perçage des fucking charnières, sont finies et en attente de pose.

DSCF3595_phatch

DSCF3602_phatch

passons au vitrage. trois devis: un, 1500 € plus cher que les deux autres ( arf ! ) et les deux autres qui se tirent la bourre, niveau tarif. et le gagnant est… le plus sympa. soit la miroiterie polinoise a poligny ( 39 ).

très bon contact, bon conseil, rapide et livraison offerte. et l’argument décisif, le prêt des ventouses qui coûte un bras et qui n’aurait servi qu’une fois. le plus drôle est que le vitrage qu’on a reçu a été fabriqué par le perdant ( re arf ! )

pour le vitrage, on est sur du classique double vitrage, 4/16/4, gaz argon et faible émissivité. il y a longtemps, on était parti pour du triple vitrage mais le surcoût et le surpoids conséquent par rapport a l’intérêt n’était pas vraiment pertinent. donc faisons dans le classique.

le seul exotisme est le « blindage » des vitrages de la baie vitrée et des portes d’entrée et portes fenêtres, soit les seuls endroits sans volets. et la, ça se complique. d’où l’intérêt d’un bon conseil de votre fournisseur.

sur ce type de vitrage, différentes classes de protection sont disponible. les plus courantes sont le 44/2 et le SP10. la différence venant du nombre de film entre les vitrage qui rendra le SP10 plus résistant que le 44/2. et bien sur, le prix n’est pas le même… paramètre a prendre en compte: votre assureur exigera sûrement tel ou tel catégorie de protection selon plein de paramètre obscur dont il a le secret. donc il faut bien se renseigner avant. notre assureur n’exigeant pas grand chose a part un double vitrage, on a quand même choisi le SP10 pour avoir la conscience tranquille.

pour la porte d’entrée, on a choisi un sablage opaque.

et la livraison en porte a porte.

DSCF3613_phatch

DSCF3618_phatch

DSCF3617_phatch

avec ce beau tas de matière première, le copain charlie est venu me filer un coup de main pour poser les baies vitrées fixe qui pèse un âne mort.

j’avais presque tout préparé, il restait a couper les pares closes et mettre les joint dessus. ce qui fut fait.

DSCF3627_phatch

DSCF3628_phatch

DSCF3629_phatch

et la, c’est le drame, et la, tout bascule… voir même que ça cague dans le ventilo.

et pourquoi donc que ça merde, une fois de plus ? le joint de vitrage.

alors les gars, tout content, guilleret et tout, avec l’aide de gueguette, il presente la première baie…

DSCF3631_phatch

 

et déjà, on s’aperçoit que le joint sec, c’est sûrement très bien mais qu’a écraser pour bien être étanche, c’est loin d’être gagné. et que si on met les pare closes avec le même joint, pour que ça jointe proprement avec le reste de la fenêtre, il faudrait que je les rabote pour qu’elle fasse 4 mn d’épais, ce qui vous en conviendrait, est très peu, autant pour les clouer que pour la solidité de l’ensemble…

je me doutais bien qu’il faudrait raboter les pare closes mais je pensais que le joint serait beaucoup moins rigide. on rajoute la dessus, la vitre supplémentaire du « blindage » et ça donne 4 mn de pare close. et voila, j’ai donc remis ma baie vitrée dans ma culotte, remercié charlie et guéguette pour leur coup de main et pris une grosse baffe au moral.

parce que, pas vraiment de solution… j’ai bien pensé a raboter les pare closes a 4 mn et en refaire des plus large qui viendrait en recouvrement mais, et d’une, je suis a la rue, niveau bois, de deux, on a sorti la machine a bois de la maison et surtout, l’éventuel temps de réalisation repoussait le déménagement a perpette. voila, voila…

donc, finalement, le silicone est mon ami et mes 250 m de joint de vitrage feront de superbe guirlande de noël. encore un produit, qui je pense, est plus adapté a la fabrication industrielle qu’a l’artisanal. ( m’enfin, si vous connaissez quelqu’un que ça peut intéresser… c’est du vitrax de chez joint dual )

finalement, j’ai testé tout ça, sur les baies fixe de la porte fenêtre et finalement, ça fera l’affaire.

DSCF3650_phatch

du coup, charlie et gerald sont venu le week end suivant pour retenter le coup. et fallait pas se rater car je devais rendre la paire de ventouse…

DSCF3660_phatch

et cette fois avec des pare closes de 11 mn, on a pu les mettre en place et retrouver le sourire.

donc siliconage avec un silicone spécial vitrage, le calage du vitrage avec des cales spéciale fait pour et le clouage des pare closes en faisant gaffe de pas clouer le vitrage. hein ? c’est mieux, non ?

DSCF3671_phatch

puis raclage du surplus de silicone avec une raclette spéciale fait pour aussi, qui est elle même en silicone et qui fait que le silicone n’accroche presque pas dessus. ce qui permet de faire de joli joint sans s’empéguer les doigts, comme dirait mon père 🙂

très pratique, c’te bête la.

DSCF3675_phatch

et on enquille tant qu’on est chaud !

DSCF3683_phatch

DSCF3686_phatch

DSCF3690_phatch

et finalement, tout s’est bien passé.

j’ai profité d’avoir deux gars, beau et fort pour déplacer l’insert de l’atelier a la maison

DSCF3698_phatch

et pour qu’ils aient vraiment mérité leur bière, on a déplacé l’escalier provisoire dans l’emplacement du futur escalier.

DSCF3694_phatch

puis dans l’après midi, j’ai fabriqué une barrière provisoire pour la mezzanine.

DSCF3696_phatch

DSCF3697_phatch

et un grand merci a gerald et charlie pour leur coup de main.

pendant la semaine, j’ai commencé a préparer les fenêtres ouvrantes qui viennent sous les baies fixe.

avec au menu, ajustage divers zé varié et intégration de la quincaillerie

DSCF3741_phatch

DSCF3742_phatch

DSCF3743_phatch

DSCF3744_phatch

DSCF3748_phatch

DSCF3749_phatch

puis mis en place des équerres, en commençant par fraiser les trous afin que la tête de vis viennent affleurer.

DSCF3751_phatch

DSCF3752_phatch

DSCF3755_phatch

et le résultat. fermé.

DSCF3780_phatch

et ouvert

DSCF3783_phatch

DSCF3782_phatch

c’est chouette, non ? et en plus, ça va être très pratique pour faire une aération du tonnerre en été, pour faire rentrer la fraîcheur nocturne. beau et utile, quoi !

attend, c’est pas fini, car c’est bon pour le moral, c’est bon bon ! de mon portail, maintenant, je vois une fenêtre ! oui, oui, je sais… c’est fou ! je vous présente donc : la fenêtre des caguoinces ! ( autrement appelé  » mon bureau  » )

DSCF3787_phatch

DSCF3785_phatch

bon, vous êtes toujours la ? grand fou, va !

alors, ce week end, je me suis mis sur les fenêtres classique. et c’est du boulot. d’ajustage, de réglage, mis en place des joints etc… c’est bien simple, j’ai mis le samedi entier pour faire la première. le temps de prendre les mesures, de voir, a quel distance mettre les bitonios pour que, une fois la crémone fermé, ça plaque bien mais pas trop pour pas devoir forcer pour la fermer, etc… pas simple tout ça…

les joints

DSCF3822_phatch

les bitonios ( marque déposé )

DSCF3823_phatch

DSCF3824_phatch

DSCF3825_phatch

traçage des trous pour la poignée

DSCF3838_phatch

la crémone et sa rallonge

DSCF3840_phatch

trou d’évacuation de la condensation ( sur les conseils de toto 😉 )

DSCF3842_phatch

et une fois tout ajusté, y a plus qu’a mettre en place, le tout.

en commençant par faire une rainure pour la pose du joint « compriband » qui permet une étanchéité a l’air des dormants.

DSCF3830_phatch

puis mise en place du compriband en faisant un petit bourrelet aux angles et sans le tendre, sous peine de le voir se rétracter et ne plus servir a rien.

DSCF3836_phatch

juste après usage, je vous conseille aussi d’enrubanner votre restant de rouleau de cette manière, sous peine d’une expansion du joint qui pourra rejoindre la poubelle. et au prix que ça coûte… et vraiment de cette façon, sinon il finira par se faire la malle. efficace mais susceptible.

DSCF3635_phatch

puis pose du vitrage…

DSCF3794_phatch

DSCF3801_phatch

DSCF3809_phatch

et mise en place

DSCF3813_phatch

et HÔ joie, HÔ bonheur, ça ferme bien et ça coince nulle part. hôôôô yeah !

résultat des courses, trois fenêtres de posé sachant que j’en ai fait deux aujourd’hui, ayant les mesures précise de la précédente fenêtre et donc pas de temps a perdre.

voila, très content le gars. il me reste donc 5 fenêtres classique, les fenêtres triangle qui devrait être assez rapide car fixe sauf une et les portes. donc, c’est pas encore fini mais on en approche.

allez pour cette fois ci, j’en ai fini et bravo au courageux qui ont lu jusqu’au bout. z’êtes des malades !

faut vraiment que je sois plus régulier dans les messages mais c’est vrai qu’en ce moment, on est au taquet avec des journée très très longue et peu de temps dispo. cet hiver, je ferais un message de deux lignes par jour, pour me faire pardonner.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cric crac dans ma baraque ou le petit sourire béat qui donne l'air benêt
Rognutudgu de fucking charnière !

14 réflexions au sujet de « ‘vont pas tarder a l’avoir dans l’os, les hirondelles squatteuses ! »

  1. Purée la perceuse ! 😀 Elle doit peser plus lourd que ma scie à ruban (en fonte) 😀
    C’est la dernière ligne droite, vous devez commencer à voir arriver l’hiver avec plus de sérénité…
    Y a pas mal de champignons sur les enduits dis donc, tu n’as pas encore investi dans un deshumidificateur ?

    • ha, c’est sur que c’est pas de la perceuse de mickey 🙂
      oui, on voit le bout et y a intérêt car on frise le zéro tous les matins et j’ai eu de la neige dans le haut jura la semaine dernière. donc si on veut profiter de la baie vitrée plein sud, faut s’énerver !
      pour le déshumidificateur de chantier, on l’a reçu la semaine dernière mais après essai dans le cellier, tant que c’est pas fermé, il pompe plus l’humidité générale que celle des murs. donc on va attendre un peu.
      et oui, pour les traces blanche y en a beaucoup mais une fois la cloison sèche et qu’on les brosse, ils ne réapparaissent pas. faut espérer que ça dure…

      • La baie vitrée plein Sud vous en profiterez de toutes façons même en plein hiver. Un des plaisirs de la vie c’est quand même, en plein hiver, de se prendre un café après le déjeuner d’un jour de congé, bien calé dans un fauteuil devant une fenêtre (ou une baie vitrée) plein Sud avec le soleil bas de l’hiver qui te chauffe à travers la vitre…
        Le top c’est même d’être allé nager le matin, de déjeuner et alors là le café avec le soleil qui te chauffe les jambes… mmmm, j’ai presque hâte d’être en hiver pour ça 🙂

        • Et puis alors le top du top c’est d’être allé nager le matin, de déjeuner et de se prendre le café devant la baie vitrée avec le soleil qui chauffe à travers tout en regardant un paysage enneigé 🙂

          • ha ba oui mais dans le jura, si j’ai du sapin avec des champignons planqués dessous, des circuits de randonnées et de vtt dont une vie de ne suffirait pas a les écumer et si j’ai bien le plan d’eau local, la rivière d’ain ou des lacs ou seul les moins frileux s’aventure, j’ai point encore de mer sous le coude.
            donc, je me contenterais de la partie sieste derrière la baie vitrée.
            m’enfin, je dis ça mais ça va vite me gonfler et je vais vite me remettre sur les plans de la nouvelle maison. non, je déconne.

  2. Encore une fois, Chapeau !
    Vous m’épatez tous les deux.

    Question subsidiaire, mais qui n’est pas si innocente :
    Qu’allez vous mettre sur les murs pour éclairer, vu que la terre c’est bien sombre ? Un enduit à la chaux ?
    Est ce que ça va résoudre l’humidité résiduelle ?

    • alors, c’est sombre car pas sec. une fois sec, ça sera plus clair mais en effet, pas assez.
      pour l’instant, je dois avouer que je n’ai pas le temps d’y réfléchir même si on a quelques pistes.
      la bête couche de chaux aérienne, mais je coure pas après, un enduit terre enrichi en kaolin, comme les amis potier ont fait dans leur salle d’expo et qui donne de très bon résultat ou peut être un lait de chaux. m’enfin, on a tous l’hiver pour se décider.
      pour l’humidité, notre déshumidificateur attend que j’ai fermé la boutique pour se mettre au boulot.
      a+

  3. « z’êtes des malades ! »

    C’est exactement ce que je me suis dit sur vous en voyant le boulot rien que sur les fenêtres .. Mais dans le bon sens du terme !

    Là où ça va être bon aussi tout ça, c’est quand tu vas commencer à allumer le poële et tester l’isolation 😉

  4. Attention les zoizos, l’hiver est là. Ça caille dehors, il gèle !
    À quand le grand chambardement ? Vous croyez que tout ce qu’il y a dans la maison de lutins va rentrer dans la maison de l’OGRE ?

    • que oui, qu’il est la, l’hiver mais on y est presque et on va pouvoir chauffer et sécher.
      puis disons fin novembre, on devrait être dedans même si je ne m’avance plus vu que j’avais prévu fin août… 🙂
      et t’inquiète, on tassera avec le pied pour que ça rentre. mais je pense plus pour une géolocalisation de chaque objet pour les retrouver par la suite 🙂

  5. ouaip, chapeau les fadas ! ça sent bon la vie de chateau !

    et effectivement, les moisissures ne reviennent pas !

    euh, pour le vitrax, y’aurait bien moi qui serait intéressé, ptet…
    tu sais, pour ma future maison ! ou alors tu les gardes pour TA future ! tatata, dis pas non, je sais que t’y penses déjà !!! 🙂

    • fadas, fadas, j’en connais des plus attaqué que nous 😉

      pour le vitrax, anéfé, si ça t’intéresse, je peux te faire une proposition que tu peux pas refuser. on en cause par mail des que j’ai un peu de temps pour m’en occuper.
      et la deuxième maison… comment dire de façon, claire, net, précise et ne laisser aucun doute a ce sujet ? … heuuu. non ! je te laisse ma place 🙂

      • Bof, c’est comme les enfants, juste après le deuxième on se dit « plus jamais ! »… et puis les années passant, on oublie les nuits blanches, les cris, les pleurs, les couches, le bras et l’épaule endoloris à force de les porter d’un coté, etc… et on en refait un troisième 🙂

        • bah, c’est comme la maison, on va en rester la. nos mini trolls des montagnes nous donnent bien assez de boulot 🙂 pis j’ai des constructions de château fort en lego, des ballades en foret, a vélo, des parties de jeu de société, des chasses aux trésors, des cours de cuisine etc.. en retard. ils ont été bien patient ces p’tiots.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.