Enduits de corps… triple low kick dans les chicots !

bon, bin, voila, la couche de corps est finie et avec ça, le planning prévu pour cette année. on va pouvoir lever le pied…

et on doit bien avouer qu’il était temps, on commençait a en avoir plein le fondement. même si, pour une fois, tout s’est a peu prés bien passé, ce fut une année bien chargée. ( bon, comme les précédentes, quoi… )

allez quelques photos.

DSCF0737_phatch

DSCF0739_phatch

DSCF0740_phatch

DSCF0741_phatchDSCF0742_phatch

DSCF0745_phatch

bon, si on va essayer de ralentir, ça veut pas dire qu’on a pas du taf’ pour cet hiver…

on va déjà commencer par une ou deux semaines de glandouilles puis il restera a finir la couche de barbotine a l’étage. il reste pas grand chose mais on aimerait pouvoir finir ça aussi.

puis ça va être rangement, démontage de la serre pour sa mise en vente, remise en état du bout que l’on va garder pour le potager de madame, bois de chauffage, puis pose des gouttières ( si, si ! ), cloisons du RDC, et… et… et… électricité…

et si vous avez peut être remarqué que le capitaine haddock n’a pas trop montré sa barbe cette année, il risque de reprendre du service rapidement 🙂

kenny

 

De tout et de rien en attendant de jouer de la minipelle
Et pis... GNON ! tient ! déclara Chuck Norris aux 457 vilains qui semblaient vouloir attenter a son intégrité physique.

12 réflexions au sujet de « Enduits de corps… triple low kick dans les chicots ! »

  1. Salut,
    chapeau ! vous avez été super vite !
    tu pense faire quoi comme enduit de finition ?
    moi je pensais faire un terre chaux sable… ou juste un chaux sable… mais je en sais pas trop !
    tu avais fais quoi comme enduit de finition sur ton « atelier » ?

    tu n’a pas strié ta couche de corps pour l’accroche de la finition ?

    t’as pas « peur » des fortes pluies de cette hiver sur t’as couche de corps?

    • salut

      on devrait rester sur de la terre en utilisant une recette trouvé sur le bouquin des enduits terre  » édition terre vivante  » a base de terre, d’œuf et d’huile de lin. apparemment, ça tient bien le choc.
      la chaux, je suis pas trop pour car ça te fait perdre un peu les propriétés de la terre, sans compter que c’est de la drouille a poser.
      perso, je ne crains pas trop la pluie, les débords de toit sont la pour et si ça ne fait que dégouliner et non stagner, t’as pas grand chose a craindre. et les maison en pisé sont la pour prouver que les enduit terre tiennent parfaitement le choc ( une grange a moitié en vrac et sans toiture, a coté de chez mon père a tenu debout des années ).
      pour l’atelier, c’était du tout chaux.
      et non pas de strie car c’est le meilleur moyen selon moi, de fragiliser et retenir la flotte qui pourrait couler sur la façade. au pire, s’il y en a vraiment besoin, tu peux réhumidifié par la suite et strié a ce moment la. c’est l’avantage de la terre.
      bon maintenant, tout ça, ce n’est que supposition, on verra cet hiver mais je me fais pas trop de soucis

  2. Bravo à vous !
    Là l’enduit extérieur est terminé ou pas ? Il va y avoir un genre de badigeon ou pas ?
    Alors, toujours pas motiv pour poser un max de fenêtres et de portes avant l’hiver ? d’ailleurs, tu fais pas l’élec tout à la fin, après les huisseries ? Tu t’es bien lavé les mains ? J’ai pas besoin de vérifier ?

    • non, il reste la couche de finition qui donnera la couleur et l’étanchéité finale. basé sur une recette trouvé dans un bouquin sur la terre et a base d’œuf qui durci la couche et d’huile de lin qui etanchéifie le tout mélangé a de la terre et du sable fin tamisé. mais ça sera pour l’année prochaine.
      les fenêtres, j’envoie les devis la semaine prochaine si tout va bien et en fonction…
      et non, l’elec est prévue pour cet hiver, c’est une des trucs que je peux faire sans problème mis a part me geler les miches
      et les mains sont aussi propre que les pieds, ça devrait le faire, non ?

  3. Félicitations pour le boulot, on voit mieux les volumes avec les ouvertures !

    Pour les enduits intérieurs d’antan, j’ai ouvert une porte dans un mur intérieur d’une maison en colombage, et la terre était striée (à la vieille lame de scie!) et un enduit fort en chaux armé de crin ou autres poils de bête recouvrait le tout, et c’était vieux !

    Bonne suite, guyome

    • et oui, avant la chimie moderne, les anciens se débrouillaient avec ce qu’ils avaient sous la main et faut croire qu’ils bossaient plutôt bien.
      je suis toujours épaté par la simplicité de certain procédé et qui sont toujours d’actualité

    • les grosses mains pleine de doigt, oui ! et anéfet, sans tous les courageux qui sont venu se les salir, on en serait pas la. que dire, a part a nouveau, merci a eux, une fois de plus.

    • oui, alors, la tenue dans le temps… comment dire… honnêtement, on s’en serait bien passé 🙂 mais bon… on s’en doutait au départ et plutôt que bricoler, on pourrait passer nos week end chez ikéa… heu, enfin, non. c’est trop inhumain comme châtiment 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.