V.R.D, passage de mur et isolation de l’ensemble.

en vue de la pose des bottes de paille qui se rapproche ( on y croyait plus… ) il a fallu que je me bouge le fondement pour passer toutes mes évacuations et entrées d’électricité et le tout sans rien oublier. c’est mieux, non ?

j’ai commencé par le tuyau d’évacuation de la cuisine. celui ci, passe a travers le plancher mais ressort sous le plancher pour arriver dans la sortie principale, 6 mètres plus loin. pas de difficulté particulière mis a part mes bonnes idées.

je ne sais pas trop comment vieilli le PVC dans le temps et en le laissant a l’air libre comme ça, je me suis dit que les années passant, le froid etc… risquait de le fragiliser et qu’on aurait forcement des problèmes dans un futur plus ou moins proche…

et c’est la qu’intervient les bonnes idées a bibi. y a qu’a le mettre dans un coffre, isolé et au moins, on aura de la marge, qu’il a dit le gonze! ce qui fut fait.

et bien, en plus, je t’ai chiadé le bouzin comme pas permis ! pente règlementaire, tout en OSB massif, isolation en vermiculite pour éviter le risque de condensation, fixation par collier tous les 50 cm. du bon boulot, quoi.

P1110347_phatch

P1110349_phatch

P1110354_phatch

P1110352_phatchP1110355_phatch

chouette, nan ? bin, comme dirait TF1… et la, c’est le drame…

j’ai pensé a presque tout sauf le poids de l’ensemble… sans la vermiculite, c’était lourd mais je me suis dit qu’en se faisant ch… on arriverait a le fixer sous le plancher. mais une fois rempli, ça pesait une vache morte qui aurait remplacer le régime végétarien par les tartines au nutella. flute ! sac a papier ! la guigne ! ( oui, j’ai bouffé une mémère a chienchien du 16eme, ce matin )

donc, une journée de perdue a faire un beau coffre qui sert a rien. on est repassé au conventionnel et mis le tuyau a l’air libre… soit on laisse comme ça, soit on essayera d’enrouler une protection contre les intempéries par la suite. mais quoi ? zathize la couéchtionne…

P1110360_phatch

le passage de plancher dans la réservation prévue

P1110364_phatch

il me semble avoir déjà parlé de cet outil formidable qu’est la scie japonaise ( non, pas de festool aujourd’hui ) et qui s’apparente ni plus ni moins, a une tronçonneuse a main. ça coupe… et bien. ( de toute façon, les japonais sont très très fort sur les outils manuels. )

et bien, si d’aventure, une de tes vielles scie prend la poussière a cause d’une usure un peu trop prononcé, sache que ça fait une scie a tuyau PVC du tonnerre. c’est précis et rapide.

P1110363_phatch

et le tuyau qui va sortir dans la cuisine.

P1110366_phatch

pour la sortie principale, on s’était arrangé pour regrouper le maximum de pièce d’eau au même endroit et mis a part la cuisine qui est éloigné, tout est a proximité de la descente principale. ce qui simplifie pas mal de chose.

a droite, le chauffe eau, le WC ( même si ça sera des toilettes sèches au RDC ), le lavabo des toilettes, la machine a laver et l’évier dans le cellier.

en haut, les WC classique de l’étages, la douche et l’évier de la salle de bain. et en dessous arrive le tuyau de la cuisine.

on a tout passé en diamètre 100. ce n’est pas pleinement justifié mais avec l’eau hyper calcaire de notre beau jura, on a souvent des problèmes dans l’atelier, ou qu’on créche actuellement. donc, dans le doute, on a prévu large.

P1110291_phatch

mise en place de l’aération de la colonne principale pour éviter les coups de bélier et les mauvaises odeur, si je me goure pas.

P1110370_phatch

j’ai mis aussi en place la sortie de VMC

P1110372_phatch

puis, on est passé a l’électricité. passage de la gaine principale, du téléphone et deux de plus pour l’interphone et l’éventuel portail électrique. d’aucun diront que ce n’est pas les couleur règlementaire mais j’avais que ça sous la main…

P1110373_phatch

y a plus qu’a passer a la partie isolation de l’ensemble.

j’ai donc fait deux coffres en OSB. le preum’s pour la cuisine. vous noterez le deuxième tuyau qui sert d’évacuation de secours pour le lave vaisselle en cas de fuite et pour protéger mon plancher en paille en cas de problème. il sera relié au bac dans lequel sera surement posé le lave vaisselle.

P1110378_phatch

puis un coup de mousse expansibeule pour boucher les trous

P1110382_phatch

et remplissage de vermiculite. il parait assez haut mais je l’ai fait de la hauteur de la botte de paille et cela pour se simplifier la vie au moment de poser les bottes. la vermiculite isole aussi le passage de plancher.

P1110395_phatch

pareil pour la partie sortie principale et électricité.

P1110379_phatch

la petite rampe permettra de fixer proprement les gaines jusqu’au pied du compteur.

P1110381_phatch

un petit coup de mousse en dessous pour éviter que la vermiculite se fasse la malle

P1110389_phatch

et remplissage…

P1110396_phatch

P1110397_phatch

voila, a part l’enduisage du coffre qui risque d’être coton, je suis content de moi. ça fait propre et bien isolé. toute la partie plomberie intérieur sera réalisé plus tard.

sinon, j’ai fait un peu de soudure. je compte mettre des équerres pour fixer la partie haute des dormants a l’ossature. je suis donc aller voir le prix des équerres. je suis venu, j’ai vu et je suis reparti en courant et en hurlant a la mort. une blinde, l’équerre renforcé… z’ont vu la vierge en 3D cinémascope. en plus, avec des dimensions qui n’allait pas forcement pile poil. donc, y avait plus qu’a continuer a rentabiliser mon poste a souder.

25 € de fer plat, un peu de temps et 10 équerres pour 10 fois moins cher.

le challenge a été de scier et de tordre tout ça proprement. après la soudure avec un petit montage pour tenir en place l’ensemble, ça, c’est bien passé…

P1110392_phatch

P1110393_phatch

et y a plus qu’a percer…

P1110394_phatch

sinon estelle a fait un peu de place et a déplacé un rang de bois de chauffage pour qu’on puisse mettre en place, notre table de la mort qui tue.

P1110292_phatch

et pourquoi qu’il y avait besoin de place, dit donc ? et bien, ce genre de table ne se trouve pas chez bricomerlin et si l’on n’est pas a l’étroit et qu’on peut manger sans se cogner les coudes avec son voisin, c’est assez encombrant 🙂

P1110346_phatch

pas de la table de mickey, hein ?

et pour finir, une nouvelle tellement incroyable que je ne résiste pas au plaisir de vous en faire profiter… accrochez vous a vos slip… mon scieur a tenu ces délais !!! et en plus le bois est comme on le souhaitait ( épicéa bien blanc ) alors, ça vous la coupe, non ?

quand je l’ai appelé pour lui demander ou il en était et qu’il m’a dit « c’est prêt » ( HEIN ?!? ) dans les délais… ( quewôôôaaa ??? )  j’ai cru a un reboot de surprise surprise avec un marcel belivot moustachu m’annonçant « c’est surprise surprise, regardez la camera qui est caché la ! « . des annonces comme ça, il en faut pas de trop, sinon, ça use prématurément les nerfs et le palpitant…

bon, cessons de troller un peu mon scieur préféré ( mais y mérite, hein ! ) et passons au débriefing de ce joli tas de bois. sachant que l’on a une chiée plus un tas, de longueur de bois de différente section et longueur, trouvons comment découper le tout sans se planter et sans trop de pertes. et bien, ça donne deux heures de pétage de neurones pour sortir un schéma de découpe qui va bien.

P1110398_phatch

en plus, j’y comprend quelque chose…

bon, cette semaine, dormant. ça va être tendu pour avoir tout fini pour samedi, date officielle du début de chantier paille terre ( comment ? tu ne le savais pas ? hôôôbon, alors va zieuter ici et appelle nous vite pour réserver ta place, grand fou ).

sans compter que samedi, je reçois ma paille manquante ( ha oui, j’ai trouvé de la paille tout bien comme il faut et franchement, c’était pas gagné… j’en recauserais plus tard ) donc, cette semaine va être très longue… ça va pulser grave…

 

 

Le korben dallas du moulticouche
Un peu de plomberie, par la force des choses...

4 réflexions au sujet de « V.R.D, passage de mur et isolation de l’ensemble. »

  1. Oï, cool, la guigne de l’an passé semble en passe de passer ! Enfin faut pas le dire pour pas attirer le mauvais œil… touchons du bois.
    t’es sûr de ton coup pour les schémas de débit ? Parce qu’en général tous ces beaux schémas se révèlent inutiles une fois qu’on a le bois dans les mains, avec ses noeuds et ses fentes… enfin je sais pas pour quoi qu’il est, ce n’est peut-être pas grave (moins sans doute que pour un débit de fond/éclisses…).
    On a déjà du te le dire mais tant que vous en êtes au passage de câbles, prévoyiez large, très large, très très large… ça coute un peu de sou mais une fois fini on se dit toujours qu’on aurait du faire un passage là et puis là, et puis là aussi… mais qu’on a pas envie de se farcir les découpes dans le mur tout fraichement peint dans la pièce meublée avec l’aspirateur qui vient d’être passé…

    • oui, pour l’instant, ça va pas trop mal, niveau emmerde, pourvu que ça dure.

      pour les débits, c’est mes cadres qui porteront mes fenêtres, donc mis a part un ou deux vrillé, qu’il va falloir que je colle a des endroits stratégique pour pas que ça m’embête, ça devrait le faire. enfin j’espère… pour les sorties, je vois très bien de quoi tu cause, vu que c’est ce qu’on a du faire sur l’atelier. le tuyau originel étant trop petit, il se bouchait tout le temps et on avait du, creuser le mur ( pour ça, merci la paille ) pour passer un diamètre 100. donc, a part l’électricité que j’ai prévu large, ( l’est pas prés d’être installé le portail électrique 🙂 ) ça devrait être suffisant, je pense n’avoir rien oublié.
      m’enfin, on verra bien…

  2. moi je trouve que gacher ainsi de superbes plateaux d’érable ondé premier choix pour une vulgaire table de jardin, c’est quand même limite… t’aurais ptet pu la faire en mousse PU écologique ? (ouh, ça chambre !)

    sinon, question dalle pilotis (j’t’expliquerai…) versus rongeurs, ça pose po de problème d’avoir l’osb accessible comme ça en dessous ? y grimpent po comme dans un mur bardé ?

    • troll troll troll !!! 🙂 et franchement ça m’étonne presque que tu n’es point déjà relever ce détail écologiquement inacceptable, je serais donc lapidé et fouetté ( cul nu ) en place publique avec les boutanches vide de silicone et de mousse pu que j’ai utilisé.

      blague a part, je sais pas si on peut s’en passer mais c’est tout de même très très pratique, ces bêtes la et dans ce cas la, je sais pas si j’aurais pu faire autrement.

      dalle pilotis, j’ai pas pigé mais les rongeurs, bah, c’est fermé. après les obstinés pourront toujours venir squatter mais je pense que c’est partout pareil. pis, j’ai un vrai régulateur écologique 100% naturelle spéciale rongeur qui s’appelle riri, chat attitré de la maison qui, sous des dehors sympathique et câlin cache une vrai âme de serial killer. couplé a « castagne » ( une tante éloigné de riri en version sauvage ), qui porte bien son nom devrait déjà calmer la joie de tous les rongeurs du coin.

      je sais pas pourquoi, mais j’arrive pas a me faire du soucis sur ce point la. pas de bouffe, les chats du coin qui ont la dalle et du bruit permanent, je les vois mal rester. mais je me trompe peut être…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.