La finitude de la planchitude. et ca fait du bien a la moralitude.

et promis j’arrête avec les « udes » sinon segolene va me coller un procès pour plagiat.
donc, donc, donc… ayé ! on l’a fini ce plancher. les p’tiots l’ont déjà envahie de playmobil et galope d’un coin a l’autre de la maison. et franchement, ça fait plaisir…

on en était, qu’on avait presque fini de poser les poutres en I.

on a donc fini d’enquiller la paille avec plus ou moins de facilité mais dans l’ensemble, on a rompu le contrat avec jean claude vandamme. bon, c’est vrai que c’est toujours pratique un JCVD mais vindieu qu’est ce que ça dit comme ânerie… ( je cite : « Si t’es perdu dans la forêt et que tu restes immobile pendant deux ans, il va pousser de la mousse sur un côté de tes jambes. C’est le Nord. »… n’est ce pas ? y a du level, la… ) vous conviendrez que le ratio force brute/mal de crane n’est pas en notre faveur. donc, retour en belgitude ( oups ! je referais pû. )

rien de bien particulier sauf que ça c’est plutôt bien goupillé pour les angles ( pour une fois… ) je craignais de devoir remplir de grand volume dans les pointes mais même pas. comme papa dans maman.

 

P1110141_phatch

P1110154_phatch

on a entouré la dalle du poêle de masse, d’osb, histoire de prévenir d’éventuel risque de condensation. ça nous a permis aussi d’étanchéifié a la mousse expansive, le bas et l’intérieur du poêle. avec ça, les courants d’air devrait pas venir nous chatouiller les arpions.
P1110142_phatch

toujours dans cette optique de chasse au courant d’air, on a aussi scotché les jonctions d’osb dans les angles et bouché les petits trous divers et varié a la mousse expansive. ça serait bien la peine de se casser les pieds a faire une maison la mieux isolée possible mais qui serait un nid a courant d’air. hein, ça serait ballot, n’est t’il point ?

P1110153_phatch

pour le rang entre poteau, et vu qu’il fallait rentrer les bottes par le haut, j’avais prévu une entraxe de 46, entre membrure soit la largeur de la botte de paille et afin de nous éviter des découpes inutiles.

P1110146_phatch

un coup de persuadeur pour fignoler le tout et roule !

P1110149_phatch

pour l’angle nord, j’ai fait simple. je voulais faire des découpes plus sophistiqué pour respecter l’angle mais, ça s’avérait compliqué et surtout peut être plus fragile. les bottes seront dans le vide sur 10 cm mais le plancher osb reprendra, peut être, une chouille du poids. j’essaye de trouver un sabot de poutre en I, pour le mettre au milieu et mettre une chute de poutre pour pallier au problème mais a moins de commander sur le net, j’en trouve pas. de plus, je me tâte pour savoir si c’est bien utile…

P1110150_phatch

pour cet angle, j’ai pas voulu me faire suer a rentrer les bottes par dessus. j’ai donc découpé l’âme osb sur 10 cm pour pouvoir passer mes bottes, puis j’ai mis par la suite un bout de bois pour remplacer l’âme découpé et garder la rigidité de la poutre.

P1110165_phatch

pour les réservations, évacuations, on les a prévue, en bout de poutre. de cette manière, il suffira de faire un coffrage, qui passera sous le premier rang de paille ( entre deux bottes par exemple ) et ressortira dans la maison. on va isoler le bouzin avec de la vermiculite en vrac. ça permet d’éviter une fois de plus, les risques de condensations et de limiter le pont thermique. la réservation pour l’électricité est juste a coté et l’ensemble débouche dans le local technique. une autre se trouve dans la cuisine.

P1110176_phatch

P1110187_phatch

P1110192_phatch

puis on a rempli avec les angles avec de la ouate de cellulose ( spechiole dédicaces a Loï )

P1110178_phatch

y a plus qu’a refermer avec le parepluie. la aussi, coup de chance ( les affaires reprennent, si, si, on y croit ) ), on avait déjà fini la laine de bois, pil poil, sans devoir racheter un paquet tout neuf pour deux bout de rien du tout et bien, pareil pour le parepluie, dit donc ! il a fallu faire les fonds de rouleaux, tricher un peu mais dans l’ensemble, on a économisé 130 boulettes que coûte un rouleau, tout neuf. il est content, nono !

P1110184_phatch

P1110185_phatch

on a ensuite fermé les poutres avec de l’osb. on a du rajouter une épaisseur de bois pour compenser la faible épaisseur de l’osb et ainsi pouvoir lui visser la mouille dans les règles de l’art.

paille_phatch

P1110195_phatch

P1110201_phatchP1110202_phatch

on a ensuite recouvert le tout d’une feuille de feutre bitumeux. ça permet de protéger l’ensemble, des éclaboussures et permettra d’attendre sereinement le revêtement futur qui viendra protéger le tout définitivement.

P1110209_phatch

P1110210_phatch

ensuite, on a enfin posé les dalles osb.

pas mal de découpe en perspective mais dans l’ensemble, c’est plutôt bien tombé ( une fois de plus, vous notez, hein ? )

les deux premiers rangs…

 

P1110222_phatch

pis, on enquille… on pose, en essayant d’être droit car le moindre écart est difficile a rattraper et se reporte a chaque fois… puis on pointe avec deux vis et suivant…

P1110232_phatch

P1110231_phatch

l’angle, un peu dans le vide…

P1110224_phatch

P1110223_phatch

les seuls endroits qui tombait mal…

P1110234_phatch

P1110239_phatch

je ne sais plus si je l’ai déjà dit ( si ? hôôbooon ??? ) mais c’est pas pour dire, hein ? ( dites moi si je me répète ) mais la festool, ça poutre du baobab de l’espace.
toi, qui veut construire ta maison ( quelle drôle d’idée… ) ton premier achat sera une festool pôôôwaaa. non, tu n’as pas le choix, je te l’ordonne ! et même, que malgré cette flagrante dérive autoritaire de ma part, tu m’en remerciera et louera mon nom.

escroque le notaire, négocie le prix de ton terrain avec le bagou du vendeur de l’éplucheuse, écorceuse motobineuse, bétonnière magique que tu a croisé sur le marché, ce matin, vend le chien du voisin, m’enfin, débrouille toi, achète une festool pôôôwwâââ, tu ne le regrettera point. tes enfants auront le poil brillant, ton chien répondra poliment et apprendra ces tables de multiplications sans même puer de la gueule, ton chat ne viendra plus te marcher sur la tronche de bon matin, alors que tu te roupille du sommeil du juste, ton épouse t’épousera une deuxième fois et toi tu pourra être fier de toi, de m’avoir écouté.

bon, malgré cette envolée, certes un tantinet exagéré, et ou l’on peut dénoter un soupçon de portnawak, y a pas a tortiller, c’est du bon matos.

 

P1110258_phatch

ho my god, il va abîmer le plancher qui se trouve dessous ! mais que nenni, voyons gardez vos esprit !

P1110257_phatch

bon allez, j’arrête…

tu la sent la bonne odeur de fin ?

P1110263_phatch

puis vissage final avec ma protool ( on en cause pas, hein ? je sens que je deviens pénible 🙂 )

P1110248_phatch

j’ai même eu un coup de main de mon schtroumpf. ça été difficile de lui faire lâcher 🙂

P1110242_phatch

sur les conseils de tonio, on a rempli les joints de dalle de silicone. toujours pour l’étanchéité a l’air mais aussi a l’eau.

ça, c’est un soucis que j’ai et qui me cause du soucis, voire même que ca me fait tomber les cheveux.

mon plancher en paille, je pense qu’il n’y a pas mieux en terme d’isolation mais c’est de la paille. c’est con mais en cas de dégât des eaux qui arrive malgré tout ( c’est arrivé a un copain… coucou, philoo ! ) on est dans la m…

d’où le parepluie, le silicone dans les rainures de dalles osb. malgré tout, si ça devait arriver, ça ralentirais les dégâts mais ne les supprimerait pas. c’est pour ça que  l’on va prévoir des sorties aux niveaux des machines a laver, chauffe eau et tout endroit qui pourrait poser problème afin de raccorder des bacs de récupération dans lesquels seront placé ces équipements. je sais pas encore trop comment je vais mettre en place tout ça mais on sécurisera le tout au maximum. dans le doute…

 

P1110270_phatch

P1110272_phatch

et pour finir la planchitude, une bonne fois pour toute, on a rempli tous les espaces entre les poteaux et les dalles de mousse expansive.

P1110271_phatch
pour finir, on prépare activement le chantier participatif de juin.

donc rangement, voyage a la dechetterie etc… on a aussi bougé la paille qui nous restait sous la maison. la serre ayant des problèmes d’étanchéité, on a encore eu de la perte…

 

1935849189_small_3

agad’ le beau tunnel de pourriture…

P1110274_phatch

avec tout en bas, du terreau top premium qualité…

P1110276_phatch

donc, une grosse transpiré pour tout mettre a l’abri sous la maison mais bon…

de plus, ça nous a permis de compter les bottes restantes et on va bien en manquer. environ 350… j’ai du me planter dans mon calcul initial… le problème est que mon fournisseur n’en a plus et qu’il va falloir se tourner vers les marchands de paille. et je sens déjà une douleur désagréable dans le bas du dos, poindre son nez…

P1110278_phatch

la suite ? les dormants de fenêtres !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Week-end enneigé, on va pouvoir aller skier… je voulais dire bosser…

12 réflexions au sujet de « La finitude de la planchitude. et ca fait du bien a la moralitude. »

  1. WTF ? :-)))))))))))) Mais Allo quoi ! J’aime l’esprit !

    « escroque le notaire, négocie le prix de ton terrain avec le bagou du vendeur de l’éplucheuse, écorceuse motobineuse, bétonnière magique que tu a croisé sur le marché, ce matin, vend le chien du voisin, m’enfin, débrouille toi, achète une festool pôôôwwâââ, tu ne le regrettera point. tes enfants auront le poil brillant, ton chien répondra poliment et apprendra ces tables de multiplications sans même puer de la gueule, ton chat ne viendra plus te marcher sur la tronche de bon matin, alors que tu te roupille du sommeil du juste, ton épouse t’épousera une deuxième fois et toi tu pourra être fier de toi, de m’avoir écouté. »

  2. Chapeau !
    Ça commence à ressembler à un monument c’truc.
    On a beau sortir tous les gri-gris, les mains de fatma et talismans vaudous, c’est toujours la fète à la limace en Franche-comté. Ouinnnnnn ! ! ! Le ciel nous pleure toutes ses larmes. À se demander où il en trouve encore.
    Avant l’isolation thermique, c’est l’isolation de la flottitude à laquelle il faut faire face. On aimerait bien lui tourner l’autre face, celle qui est fendue verticalement.

  3. Ah! Que ça fait du bien de voir ça!

    J’ai pensé à vous récemment, avec tout ce qui nous dégringole sur la caboche comme flotte, j’me demandais si vous ne vous étiez pas noyés!

    • arrète, m’en cause pas, ça va me contrarier… si je croise le tonio ( conseilleur du joint de silicone dans les rainures des dalles osb ) je l’embrasse sur la bouche avec la langue car je viens de rentrer du boulot et… et… une série de grosse flaque sur mon plancher m’a fait perdre mon légendaire calme. la pluie + le vent + une mezzanine… et la, c’est le drame… heureusement qu’il y avait le silicone pour assurer le coup… donc, après une petite journée de 10h15 de taf’, faut aller éponger… j’ai le droit de m’énerver, non ?
      bon, on va pas se la jouer pilier de comptoir ou de machine a café et déblatérer sur la météo qui de toutes façons nous demande pas notre avis mais bon… le joel colado, si je le croise il aura pas droit a mes bisous

  4. non ! pas la langue !
    tant mieux si les joints ont joué leur rôle ! si tu voyais ce que les nôtres ce sont pris sur la tronche, tu pleurerais ! Mais ça a tenu (enfin j’imagine, je n’ai pas ouvert pour aller voir) passqu’on a eu aussi un temps de chiotte quand on a fait le plancher. Tant que tu n’as pas de rebord à ton plancher, la raclette marche bien aussi (même si je ne te souhaite pas d’autres averses…), ça va plus vite que la serpillière. Mais quand tu mettras le premier morceau de bois à plat, ça va faire chier pour sortir l’eau. A anticiper si tu peux.
    Pour les évacuations, t’as l’air d’avoir prévu assez large, c’est cool, parce qu’après on est bien dans le caca pour refaire un trou dans ce plancher mastodontal.
    bon courage !

    • rhhôôô allez heuuu, un p’tit bisou 🙂
      la raclette, j’ai, mais faut que j’adapte un manche, c’est sur que ça sera plus rapide.
      pour le montage des murs, on va se focaliser sur le pignon fautif, ce qui devrait régler le problème, j’espère que la pluie va quand mémé ce calmer sinon, ça va être coton…
      et pour les évacuations, on s’est fait avoir sur l’atelier, on a donc prévu large cette fois ci et ce qu’il y a en trop, sera isolé a la vermiculite.
      a+

    • oui, c’est ça, les cloisons et les murs en paille sont direct sur les dalles osb. après viendra le plancher frêne par dessus.
      pour l’osb, non, ce n’est pas super respirant. il me semble que c’est lié avec une grande partie de la sève chauffé contenu dans le bois avec quelques additifs. mais du coup, ça laisse pas passer grand chose.
      pour le plancher, j’ai pas vraiment le choix mais d’un autre coté, je préfère couper l’humidité qui pourrait remonter du sol. dans l’ensemble, si les murs et le toit sont respirant, ça fait déjà quelques mètres carré.
      et le témoignage, en effet, c’est de la bonne pub qui devrait être diffusé plus largement contrairement aux émissions style TF1  » et la c’est le drame… » qui chie sur ces principes d’entraides, de réflexion et de résultat concret. mais bon, ça fait pas vendre du temps disponible de cerveau a coca cola. je mettrais le lien sur mon prochain post, si j’y pense.
      a+

      • En fait à propos de l’OSB je m’interrogeais sur la paille qui est prise en sandwich dedans. Est-ce qu’elle peut avoir quand même quelques échanges ? auquel cas une petite infiltration d’eau minime et ponctuelle ne serait pas très grave, ou est-ce que c’est complètement étanche, auquel cas la moindre petite infiltration, même ponctuelle, peut vite virer au problématique…

        • non, je ne pense pas que les échanges soit possibles. de plus, j’ai fait le nécessaire avec le joint silicone entre le « fond » osb et les parties basses de la poutre pour rendre étanche la partie basse de l’ensemble contre les remontées d’humidité. d’où mon inquiétude en cas de dégât des eaux. il n’y a qu’a voir le résultat de cet hiver… avec la face haute ouverte, ça n’a pas séché et a même pourri. le problème, c’est que la paille boit et retient la flotte. si ça a le temps de sécher, ça roule mais si ça s’infiltre a l’intérieur, c’est cuit…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.