i’m singing in the rain ( m’en fout maintenant, j’ai une toiture ) i’m singing in the rain, i’m sing…

hééé oui, on y croyait plus, c’était quasiment de la science fiction mais on est hors d’eau !

 

Personalize funny videos at Bombay TV by Agent-Graphique – Conception logo

 

 

cette semaine, c’est Pierre-louis qui est venu nous prêter main forte et on l’en remercie grandement !

on a commencé par poser les poutres du toit nord. bon, comme d’hab’, hein ?

puis après avoir poser toutes les poutres juste avant l’angle, on est passé de l’autre coté pour finir de liteler partiellement.

et nous voila, fin prêt pour pailler le bouzin…

on a fait la trémie pour poser le velux. en passant, soit je suis pas fûfûte, ( a envisager… ) soit la doc de montage des velux est digne du meilleur plan de montage de l’aglaglagluk d’ikea.

c’est tout sauf clair, pas une ligne d’explication, que des dessins et avec leur référence a la c… ( GGL BGL LLGB ) t’envrave queud’ de quoi qui cause. je me serais cru devant un schéma électrique… gné ?  🙂

la difficulté étant d’arriver a caser le velux entre les pannes, a une hauteur acceptable ( surtout pour des personnes a croissance réduite comme nous ) et en visant le bon rang de tuile pour que ça colle. pas simple tout ça.

bon, après une bonne heure de mesure dans tous les sens, j’espère avoir piger et ne pas m’être planter. on verra bien…

puis j’ai agrafé du pare-vapeur pour fermer la pointe de l’angle du velux ( pour le dégagement intérieur ) et isolé le tout a la ouate de cellulose.

pour le bas, je ferais un coffrage classique.

une fois fini, on est passé a la pose des poutres de l’angle et de la centrale pour commencer.

puis on est passé au découpe d’angle… et ce fut plus compliqué que pour l’autre coté.

car si je me suis planté dans mes mesures pour le toit sud, un coup de scie a réglé le problème facilement mais la, pas d’erreur de possible car il faut faire une découpe particulière en bas de la poutre. donc, le rattrapage au branche a coup de scie ne marche pas.

on a donc pris les cotes en se basant sur la planche de rive ou sera fixé la gouttière et de mon coté en faisant une projection de l’angle.

et ça c’est pas trop mal passé. c’est pas nickel, mais je m’attendais a pire et c’est en tout cas, largement suffisant.

et la dernière de posée ! yes !!!

c’était aussi la fin du coup de main de Pierre-louis. encore un grand merci a lui pour son aide

et hier on est passé au remplissage des angles.

cette fois ci, c’est par en dessous qu’il a fallu rentrer les bottes… on avait prévu le coup en rajoutant 1 cm supplémentaire d’entraxe entre les poutre en I pour faciliter le passage des bottes mais malgré ça, il a fallu écarter les poutres avec un serre joint pour faciliter la montée.

même comme ça, ce fut sportif et j’avais qu’une crainte, c’était que mon support de poulie situé juste au dessus de moi, ne lâche et que je me le prenne en pleine tronche ( avec élan ) mais il a tenu le coup, pépére. il en aura tiré du poids ce bouzin !

HÔÔÔ…

HISSE !

on en a bavé mais c’est rentré. on se demandait comment ça allait se goupiller cette affaire. si ça le faisait pas, on allait devoir isoler l’ensemble en ouate de cellulose et ça risquait de faire du volume…

cette fois ci, on s’est pas faire suer a faire des bottes en pointe pour rentrer le plus loin possible dans l’angle comme pour l’autre coté, on a isolé les pointes en ouate de cellulose. acht’ plus simple.

puis on est descendu tranquillement…

on a bloqué les bottes avec du feuillard. c’était plus simple et en lui tirant sur la gueule avec une vis, ça finissait de comprimer la dernière botte.

pour finir l’angle, on a fait un coffrage en pare vapeur

et le tout rempli en ouate.

et… et… et…TADÂÂÂÂM !!!

hors d’eau ! bordel ! c’est un grand pas qu’on vient de faire !

allez cette semaine, litelage, pose du velux et du conduit de cheminée et tuilage en fin de semaine si tout va bien !

 

 

 

 

 

HAAhaaHa putain de toit... HAAhaaHa pauvre de moi... ( mode brassens off )
Reste 2/4 d'angle de toit...

11 réflexions au sujet de « i’m singing in the rain ( m’en fout maintenant, j’ai une toiture ) i’m singing in the rain, i’m sing… »

  1. Bravo ! Vous devez être bien soulagés en effet, le litelage et les tuiles restantes ça va être des vacances en comparaison.
    Une question me hante, c’est quoi la tactique pour éviter les souris et les loirs dans le toit ? Déjà que sur un mur je suis moyennement convaincu par l’argument « y z’aiment pas la chaux » mais alors là, même pas de chaux pour les dissuader. Et déjà que dans un toit isolé à la laine de verre les souris y font des nids, là avec rien que du bois et de la paille c’est carrément la terre promise pour les rongeurs (avec en plus une chambre en ouate de cellulose pour les souris les plus attachées au confort moderne)…

    • alors, ça… vaste question qui nous a hanté un moment.
      comme tu dis, la chaux, c’est le classique, d’autre coule un mortier de terre par dessus.
      de notre coté, on a décidé de ne rien mettre par simplicité et pour éviter de rallonger le temps de réalisation qui a déjà pris une bonne baffe dans la tronche.
      alors, les bouts de poutres vont être fermé et donc, si un rongeur doit passer, ça sera par les tuiles de ventilation, peut être par la noue.
      mais mon raisonnement est que je vois mal le loir se faire chier a grimper dans mon toit, redescendre pour aller chercher a bouffer, remonter, le tout en slalomant entre ma meute de chat sauvage.
      et mon débord de toit de 1 mètre doit pas faciliter la tache.
      je rigole, c’est sûrement possible mais c’est un risque qu’on prend. je me demande d’ailleurs, si ça fait tant de dégât que ça ?
      l’avenir nous le dira…

      • Des dégats pas vraiment, enfin pas sur la structure, mais par contre l’isolation en prend un coup…
        Faut pas sous-estimer la motivation des ces bestioles, d’ailleurs les loires dans le toit c’est un classique.
        Y a peut-être moyen d’asperger toute la périphérie du toit, les parties en bois, d’un répulsif ?

        • ouais, bon… j’ai plus qu’a faire monter la population féline locale a 3 chat au mètre carré…
          bon, bin, c’est fait de toute façon, donc on verra bien. on aura peut être un peu de chance sur ce coup ci.
          en tout, les chats, c’est vraiment efficaces. c’est impressionnant le nombre de souris ou apparenté qui se font zigouillé par nos chats. pas une tous les jours mais presque. sans compter celle qu’on voit pas

          • la laine de verre, c’est quand même achement plus confortable pour un rongeur qu’une botte de paille.

            chez ouam, après 2 ans avec la paille des murs non enduite, hyper accessible et un terrain pourri de mulots en tout genre, rien dans les murs ou le toit, à part une chouette effraie qui a niché dans le faitage avant bouchage, et quelques troglodytes mignons qu’on a chassé avec l’enduit (désolé, les gars…)

          • c’est vrai que finalement, nous aussi, on en est a 4 ans d’occupations de l’atelier et on a pas eu de problème aussi. bien que se soit enduit a la chaux et avec du parapluie panneau rigide.
            a part une chauve souris qui squatte mes rampants…

          • Pff, si les souris aussi se mettent à préférer la laine de verre à la paille on est pas sorti de l’auberge…

  2. Et au fait, maintenant pour le remplissage paille des murs vous devez encore faire ça au sec ou ça peut supporter une petite pluie ?

    • non, ça peut résister 8 jours selon le fabricant. mais je sais pas si c’est 8 jours de flotte continue ou 8 jours tout court.
      de toutes facons, a la fin de la semaine, c’est fini ! ( auto-motivation )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.