Toiture sud terminée et bâchée de surcroît.

et oui… ça se précise mais c’est pas encore fini.

ce week end, on a fini la toiture sud.

on a déjà commencé par poser les « supports » d’angles pour les voliges.

c’est quoi t’est, ce c’te bête la ? Patrick me posait la question dans un précédent commentaire sur ce détail car en effet pour faire rejoindre les planches dans l’angle, il leur faut un support sinon seul david copperfield peut faire quelque chose en les faisant léviter par la force de son mental de titane.

mais bon, faut le garder a la maison, le loger, le nourrir et ça bouffe un magicien ! le budget lapin, chapeau, demoiselle coupé en deux etc… etc…

donc, pour respecter un tant soit peu notre budget, on s’est rabattu sur des bastaings en épicéa, bien propre, bien blanc que j’ai fixé au ras des pannes pour pouvoir faire rejoindre mes planches.

et une pelletée d’angle bâtard pour le 15 ! pour que ça fasse joli, il fallait que ça épouse la forme des pannes donc… rigole un coup avec la fausse équerre !

la fausse équerre ? un outil top marrant qui te permet de relever des angles trop drôle et de les reporter sans te tromper et avec le sourire! car, oui, le but du jeu est de ne pas se tromper. saura tu relever le défi sachant que t’es aussi doué qu’une pelle a tarte ? rhhôôô, oui… bien sur… tu pars avec un handicap – 257 en gourrage répété mais on y croit !

p1070020resized.JPG

et de l’autre coté…

p1070023resized.JPG

c’etait le plus casse pied. les autres se sont pas trop mal passé.

p1070036resized.JPG

et l’autre coté…

p1070055resized.JPG

et on a fini de poser les planches. Estelle a la circulaire et votre serviteur a la pose.

p1070061resized.JPG

et une fois fini… moi, ça me plaît !

p1070062resized.JPG

après on est passé au pare pluie. on a finalement décidé de le poser dans les règles de l’art.

après avoir mis en place l’échelle de toit, on a posé les laies roulées et toutes ensembles. puis je les déroulais au fur et a mesure.

p1070068resized.JPG

ça fait un peu bordélique mais c’est pas simple de dérouler celui du bas avec les autres au dessus. mais bon, ça c’est pas trop mal passé.

quelques petit ventres mais rien de grave et le recouvrement de 10 cm préconisé a été a peu prés respecté.

p1070071resized.JPG

un effet d’optique ? oui mais pas tant que ça… c’est pentu, grave velu ! et il est bien sur déconseillé, même attaché de rater la marche. comme toboggan, ça doit être top mais l’atterrissage… donc prudence a chaque mouvement.

p1070073resized.JPG

puis on a posé des liteaux dans le sens de la pente pour finir de fixer le tout et permettre a l’ensemble de résister au vent.

p1070082resized.JPG

même punition pour l’autre coté mais en mieux. avec des rouleaux plus serré, ça suivait mieux et ça avait moins tendance a se mélanger.

p1070086resized.JPG

arrivé en bout, j’ai posé un liteau dans l’angle pour bien plaquer le tout

p1070104resized.JPG

et le résultat !

p1070118resized.JPG

vous remarquerez que pour une fois, on a eu un temps superbe. je me suis pris un bon coup de chaud doublé d’une séance de bronzage grâce au soleil qui se réfléchissait méchamment sur le pare pluie. lunette de soleil obligatoire… le 13 novembre… y a plus d’saison ma bonne dame !

finalement, c’etait long, pas très pratique de faire le zouave sur une échelle mais ça c’est plutôt bien passé. un soucis de moins pour la suite.

et pour bien finir une journée déjà fatigante ? échafaudage ! celui en bon vieux acier des familles ! celui qui a été pensé pour les grands ! ( non, je suis pas petit :-))

démontage et remontage pour finir le toit nord.

p1070120resized.JPG

voila, le temps devrait se maintenir jusqu’à la semaine prochaine donc pas d’excuse pour finir !  ( hôôô oui… finir… pourvu qu’on finisse rapidement, j’en ai maaaaaaare !!! 🙂 )

Vous avez demandé la famille Monvel, ne quittez pas... vous avez demandé la famille Monvel...
Un toit sur la tête pour éviter les coups de soleil sur mon crane dégarni.

7 réflexions au sujet de « Toiture sud terminée et bâchée de surcroît. »

  1. hop hop hop ! Pas question d’arrêter tant qu’y gèle pas ! allez, faut pas mollir, je veux voir les murs montés avant le week-end ! 😀

    Vous devez être soulagés quand même d’avoir pu tout monter avant l’hiver, en fin de compte tu ne sera pas si en retard que prévu (enfin prévu par le 4eme plan B).

  2. salut !

    patrick, qu’est ce que tu appelle décrochement ? l’angle sortant, l’arêtier ?

    franck, oui, on a pas pris trop de retard et ce qui était prévu a été fait. si on avait pu faire la toiture, ça aurait été la fête du slip mais bon, on va pas chicaner. c’est déjà pas mal, vu l’année homériquement merdique qu’on a subit.
    bientôt le repos !

  3. rendez vous est pris !
    mais la bonne question est : morbiflette, mournifeltte ou tartiflette ?
    a votre convenance, cher ami !

  4. Bonjour,

    petite question technique concernant les échantignolles. Le toit fait quelle pente ? J’ai vu (je ne sais plus où) que lorsque la toiture dépassait les 45°, on préférait utiliser des échantignolles dont la découpe permet d’installer les pannes verticalement plutôt que des échantignolles triangulaires.
    En outre, je ne retrouve plus là, elles sont « simplement » cloutées ?

    Merci par avance et bon repos hivernal…

  5. salut et milles excuses pour le retard

    donc, selon mon maitre jeidï en charpente a moi ( alias thomas alias totobricolo ) et alors que je me posais les memes question que toi, il me repondit :

    pour les pannes, ne les mets pas d’aplomb. on ne fait ça que quand le toit a une très forte pente, mini 60°.
    donc tu les gardes déversées.

    voila, il a été toujours d’excellents conseil donc…

    pour le « clouage », je te conseille ce site qui est tres bien fait.
    http://charpente-total-bricoleurs.wifeo.com/realiser-une-echantignole.php

    tu trouvera plein d’autre info sur la charpente

    a+

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.