Ca s’arrange a nouveau…

la grue marche et mon niveau de stress est redescendu a un seuil acceptable.

finalement, ce n’était pas le moteur mais un fil coupé dans le boîtier électrique. mon électricien m’a réparé ça en un quart d’heure.

on se connaît pas assez pour se rouler des pelles mais j’étais tellement content que dans un moment d’égarement, j’aurais pu lui sauter dessus. 🙂

on en est resté a une bière offerte. plus correct… pis il mesure une tête de plus que moi 🙂 ( qui a dit, c’est pas difficile de mesurer plus d’une tête que toi ? 🙂 )

donc grue ok.  j’ai pu déplacer mon groupe avec le lève palette et le mettre a sa place définitive.

pas rassuré aussi… le moteur en route sur le lève palette. accident interdit !

p1030260resized.JPG

la moumoute en laine de roche, c’est pour étouffer un petit peu le bruit du bouzin. j’ai perdu quelques décibels mais c’est pas encore ça. j’ai trouvé un pot d’échappement d’occaz,  je vais essayer de le monter dessus. ça devrait lui calmer sa joie.

p1030262resized.JPG

allez quelques photos de la grue:

dépliage en route. bien enlever tout les câbles attaché pour les besoins du transport et revérifier un petit coup avant.

p1030229resized.JPG

on serre bien les fesses et on met son cerveau en pause.

p1030233resized.JPG

première étape, réussie.  on enlève le reste des goupilles et autres blocages et c’est reparti. la par contre, c’est impressionnant. c’est plus le cerveau qui est en pause mais tout le bonhomme 🙂

p1030238resized.JPG

p1030240resized.JPG

p1030242resized.JPG

et… tadaaam ! ( pas oublier de reprendre son souffle )

p1030244resized.JPG

super content le gars et puis vient la découverte du moteur qui cague… sniff…

vous connaissez l’expression  » on dirait une poule qui a trouvé un couteau » ? bin, en v’la  une illustration 🙂

p1030245resized.JPG

au rayon des trucs qui merdouille encore: mon bois de charpente que je n’aurais pas avant mardi si tout va bien… mon scieur m’en a amené une partie ce matin mais ce dont j’avais besoin en dernier: les solives du plancher de l’étage… des fois c’est a se les prendre et a se les mordre.

p1030256resized.JPG

voila, voila… si tout va bien ( ironie, rire jaune, regard qui tue ) on devrait tomber en panne de colle pour les poutres en I avant la fin du week end… colle manquante que je devrais recevoir lundi si les vents sont favorable. quand ça veut pas…

m’enfin, on peut encore bosser, c’est le principal… ce qui est sur c’est que mon ossature et sa toiture fini pour la fin de mes vacances, je peux me brosser.

si on arrive a monter l’ossature, ça sera déjà pas mal… faut dire qu’on est vraiment pas aidé.

Un groupe électrogène de kéké.
Préparation de la grue finie.

4 réflexions au sujet de « Ca s’arrange a nouveau… »

  1. Oï, impressionnant la grue ! Pis tu dois être comme un gamin avec un camion 😀
    Pour info c’est lesté de combien un truc comme ça pour les charges que tu vas lui mettre ? Et d’ailleurs, quel poids pour ce que tu va lui faire soulever ?

  2. bin, c’est plus un soucis quand même qu’autre chose. c’est un gros investissement et faut pas qu’il ait de casse.
    niveau poids pour les geuzes, je sais pas trop j’ai remplis a ras bord comme on m’a dit.
    ça doit varier un peu selon ce que tu met dedans mais avec du sable je dois être au plus lourd possible.
    après il faut respecter le tableau de charge de la grue.
    1.2 t a 8 m et 500 kg a 16 m. de toutes façons, c’est bardé de sécurité pour éviter de faire des conneries, des que tu charge de trop ça coupe.
    au max on devrait lever la ferme d’environ 1 tonnes a 9 m. ça devrait passer juste pil poil.

  3. pinaise, c’est vrai que ça rigole plus, là…
    mes lève-murs à base de treuil outiror, ça fait bricolo du dimanche !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.