Première poutre en I collé !

samedi matin, en attendant mon bois, j’ai commencé a couper l’OSB.

je me suis racheté un rail de 1400 pour faire les coupes d’un seul trait. vu que j’ai très peu de marge, c’est plus prudent ( et plus rapide ).

ils sont raccordés avec les pièces de raccord que festool vend. par contre, 16 € le bout de ferraille avec des vis taraudé pour le bloquer, ça fait cher. sans compter qu’il en faut bien deux pour avoir une rigidité suffisante. m’enfin, ça marche…

p1030155resized.JPG

le but du jeu étant de tirer 4 longueur de 31 cm dans 125 cm de large, soit 1 cm pour les trait de scie . c’est la que la précision de la festool est indispensable.

mais ça passe !

p1030156resized.JPG

une fois, le bois reçu, je me suis attaqué a la rainure des membrures.

après avoir foiré les deux premiers ( que j’ai retourné et dont je me servirais pour les angles ) a cause d’un mauvais réglage pour le premier et d’une mauvaise manipulation pour le deuxième, j’ai pigé le truc pour que ça se passe bien.

des servante a rouleaux en entrée et sortie de table, réglé au poil de cul sont indispensable pour maintenir le bouzin bien droit a l’entrée de la toupie. sinon, la gravité fait son office et ça donne des rainures bâtarde et pas vraiment droite.

l’entraîneur est une fois de plus indispensable. sans, il faut oublier de suite.

p1030164resized.JPG

le truc embêtant du jour, c’est la rainure de 12 mn… bigmat n’ayant pu me trouver de l’OSB 4 en 10 mn d’épais, je me suis rabattu sur du 3 mais en 12 mn.

mais ma fraise a mortaiser ne permet que 10 mn sur un seul passage… donc, j’ai gagné le droit de me cogner deux passages.

le preum’s donne ça.

p1030161resized.JPG

et le deuze mange le reste

p1030176resized.JPG

bon, bin, c’est long quand même… quand je vois le tas de bois a passer deux fois dans la bécane…

et pendant ce temps la…

p1030180resized.JPG

feignasse !

et maintenant le collage.

j’avais prévu dans coller une fournée de 6 mais par sécurité,  je n’en n’ai collé qu’une, pour voir si tout ce passait bien. et j’ai bien fait.

méthode a revoir complètement.

j’ai passé la colle au pinceau ( comme préconisé sur l’étiquette ) mais ça ne va pas du tout. t’en fout plus a coté et sur les bords que dans la rainure.

pour demain, je me suis dégoté un ancien bib de colle que je vais utiliser pour déposer la colle au fond de la rainure. en écrasant l’OSB, la colle devrait dégueuler sur les cotés et donner une bien meilleure répartition de la colle.

p1030188resized.JPG

autre chose, le « banc de serrage ». chose toute bête a laquelle j’aurais pu pensé avant… les tiges filetées, elles vont pas mal mais sont bien trop longue… a recouper de moitié demain car dévisser sur 50 cm pendant une plombe pour enlever le bastaing et revisser pendant une nouvelle plombe pour le serrage, multiplié par 18 tige filetées… ça le fait pas. sans compter que la colle ne m’attend pas.

p1030189resized.JPG

allez, peut mieux faire… et c ‘était la première. on ne peut que s’améliorer.

p1030192resized.JPG

Print Friendly, PDF & Email
Fabrication des poutres en I
Aire de fabrication de poutre en I

21 réflexions au sujet de « Première poutre en I collé ! »

  1. yop !
    ah ouaih, m’étonne po que ça chie au pinceau, sans parler du temps d’application !
    pour moi, j’ai posé un filet de colle au biberon sur chaque joue de rainure.
    j’ai peur que si tes rainures sont bien ajustées à l’osb, la colle que tu mettras en fond de rainure tende plus à chasser l’osb qu’à remonter sur les cotés… à tester ! 😀

  2. Ouep !
    Ben c’est k ca chôme pô dans le Jura !

    Il est zouli ton banc de serrage.
    Ca aura pô été plus simple avec des sangles qu’avec des tiges filetées ?

    Ils sont bien les raccords de rail festool ? Parceque ca m’irai bien pour mes 2 rails (800 et 1400) mais j’ai jamais osé foutre 20boules dans une merdouille métallique…
    D’ailleurs toujours pô de nouvelle pour ma scie depuis 15jours après… mode capt’ain hadock !

    Tu ferai pô mieux de te dégoter de quoi faire une rainure de 12 directe ? Je crois qu’il existe des fraises à rainer extensible type 14/28 mais en 8/16.

    En tout cas, tu me fais presque regretter de pô avoir fait mes poutres en I pour mes chevrons…
    Surtout que les guignols de la scierie ils m’ont débités mes chevrons de 37×5 cm en février en même temps que le reste au lieu d’attendre le dernier moment avant la livraison (mi-juin)… et comme c’est du brut (ni séché, ni raboté), j’ai un peu peur de la gueule qu’ils vont avoir sur 5m65… Même s’il m’a garanti qu’il avait mis du poids dessus, je suis pas persuadé ! On voira bien !

    ++
    Jon

  3. salut,
    pour les tiges filetées, je te conseille les tiges filetées de coffrage chantier avec écrous à ailette.
    C’est beaucoup plus rapide à mettre en place. Tu gagneras du temps et c’est pas cher!
    @+

  4. c’est la méthode a tho qui rafle la mise !
    déjà avec le bib, c’est bien mieux. après le coup de mettre la colle sur les joues de rainures, ça encolle tout. les joues et par gravité le fond de la rainure. Bonnard, quoi.
    niveau consommation, je passe un bib de 400 ml par poutre.
    la rainure, n’est pas juste pil poil ( ça rentre facilement ) donc, j’ai mouillé la tranche de l’osb et le gonflement ainsi que l’humidité travaille avec la colle.

    pour ce qui est de la rainure de 12, ça n’existe apparemment pas… c’est soit 10 soit 14… pas de chance… puis acheté un outil, la peau du zboub rien que pour ça, je crois que je préfère un deuxième passage 🙂

    pour les sangles, le problème c’est que en cliquetant d’un coté ou d’un autre, tu risque de faire pencher la membrure légèrement, la sangle en se tendant ne coulissant pas sur le bois.

    allez je demoule celle de ce matin dans 1 heure, on verra bien le résultat !

  5. Oï, 400ml de colle par poutre ? Mazette !
    Tu n’as pas peur qu’en mouillant l’OSB ça le fasse gonfler, certes, mais ça le fasse aussi se rétracter en sêchant et que du coup ça affaiblisse le collage ? C’est de la PU expansive que tu utilise je présume, non ? Son expansivité devrait à elle seule régler le problème de l’ajustage un peu lâche (enfin dans une certaine mesure), non ?
    Et puis pour tes collage en série, si je comprend bien tu en met deux fois trois, avec trois entre chaque tige. Tes tasseaux sont bien trop peu épais, tu peux être sûr que celle qui se trouvera au milieu ne sera pas assez serrée (ou en tous cas beaucoup moins que ses deux voisines), il te faudrait soit des tasseaux nettement plus hauts, soit rajouter un bout de placage ou deux au milieu, de sorte que quand tu serre bien les deux poutres extérieures celle du milieu soit vraiment bien pressée.

  6. oui, c’est a peu prés ça, 400 ml mais il y a 7.5 ml sur deux membrures donc, ça reste raisonnable.
    pour ce qui est du mouillage, j’ai abandonné. comme tu dis, le pouvoir fascinant de la colle PU fait son boulot et le bois étant frais de sciage, l’humidité contenu dedans doit être suffisante.
    pour le nombre de collage, je me suis limité a deux finalement. les trois cote a cote, t’as raison, celui du milieu aurait manqué de serrage du coup je n’en fait que deux a la fois, le temps de prise entant trop court ( 15 mn ) pour s’en permettre plus et je les serre contre les tiges filetées.
    je ferais un récapitulatif de tout ça bientôt.

    et pour Renaud, les écrous papillon, j’y avais bien pensé mais pour serrer comme une brute ( que je suis 🙂 ) un boulon et sa clé, y a pas mieux !

  7. Salut,

    Quelques précisions :
    – Les membrures sont rabotées ou bien brutes de sciage ?
    – Quelles sont leurs cotes ? Et surtout la longueur de tes poutres …
    – Profondeur de l’encoche qui reçoit l’OSB ?
    – La colle tu la trouve en bidon de 5l , Où ? et à quel tarif ?
    Voila, c’est tout pour cette fois,
    Merci d’avance

  8. salut
    – brute de sciage. le scieur a a peu prés respecter les côtes. faudra que je vérifie tout ça, une fois collé et peut être jouer du rabot électrique pour reprendre quelque sur épaisseur.
    – 9 cm x 4.5 cm. toit sud 7.5 ml, toit nord 8 m et plancher 9 ml.
    j’ai repris les cotes de david ( paille 01 ) qui m’avait filé une chute des siennes. même charge et portée.
    – j’ai prévue 15mn de profondeur, la largeur de 12 mn en fonction de ton osb.
    -la colle, c’est bigmat. les 5 l, c’est 50 €. incomparable par rapport au prix des bib ou au cartouche style cartouche a mastic.
    voula, voila…

  9. Bien le bonsoir, encore une ou deux chtiotes questions…

    Les membrures on te les à sciées en 9 ml de long ? Ou alors tu les aboutes ?

    Et en cas de noeud « important » dans une membrure tu l’eliminines (les noeuds) et tu aboutes ou alors tu colles quand même sans te tracasser outre mesure ? Ou p’tet tu a un bois sans noeud important ?

    Pascal

  10. non, j’ai demandé en 4 – 4.5 – 5 ml.
    j’ai trois longueur de poutre différentes et je m’arrange pour que la jonction des membrures se fassent sur les appuis prévus.
    pour le toit pas de problème car avec les pannes intermédiaire, ca me fait 2 appui, avec de 2.3 m d’entraxe. ( de tête… )
    par contre pour le plancher, je n’aurais qu’un point d’appui central et une portée de 3.80 m. c’est la qu’il faudra que je trouve un système pour coller aussi les membrures en bois de bout. sur celle du toit, elle sont juste abouter et j’ai rajouté un bout de feuillard fixé sur les cotés pour les rigidifier, sinon, elle risque de casser en les manipulant.
    j’essaye de trouver un système qui va bien pour les poutre du plancher.
    allez demain recap’ car apparemment, ça intéresse pas mal de monde.

  11. Salut,
    je pensais au matériel de coffrage, cela ressemble à çà:
    http://www.axmann.fr/produits/tiges_15_17.htm
    et à çà:
    http://www.axmann.fr/produits/ecrous_fonte_tiges_15_17.htm
    J’utilisais ce matos dans le bâtiment pour le coffrage d’élément en béton armé et la préfabrication.
    Les filetages sont + gros et espacés pour te permettre une mise en place plus rapide.
    C’est très costaud, réutilisable et les écrous tu les serres au marteau ou à la clef.
    @+

  12. Pour abouter les membrures fait un « scarf » à la défonceuse, ça marche super ! J’en est fait des dizaines déjà. Ca marche avec des planches aussi…

    Un modèle de boite à scarf , perso j’ai fait comme ça :

    http://cnsl.naoonet.free.fr/construction_amateur/assemblages/scarf.htm

    Un autre
    http://mousseestupido.voila.net/mat/mat.htm

    Encore Un autre un peu plus compliqué..
    http://www.flickr.com/photos/algonquinpaddler/278624487/lightbox/

  13. pour renaud
    ok, j’avais pas compris. en effet, ça doit être plus pratique. par contre, ça doit pas être donné… ça vaut peut être aussi cher qu’un serre joint, non ?

    pour pascal, c’est pas con ton système. j’avais prévu et essayé une coupe en sifflet a 45 ° pour augmenter la surface de collage mais avec peu de succès. c’est jamais bien pratique a la circulaire les coupe a 45 °… mais avec un angle bien plus ouvert comme ton scarf, c’est envisageable…
    a étudier pour les poutres du plancher. trouver un compromis entre solidité et facilité de réalisation sans oublier le facteur temps…
    a étudier tout ça !

  14. sinon, pour les membrures, juste pasque chuis un trublion, j’en profite pour répéter que sans serre joints, avec une rainure bien ajustée,ça marche du feu de dieu !
    😀

  15. t’as raison mais c’est valable uniquement si t’es membrure sont nickel droite.
    ce qui n’est pas le cas des miennes. la majorités est potable mais il y a aussi des vrai banane et sans serre joint, tu peux pas rattraper le coup.

  16. Bonjour,

    Félicitation pour vos réalisations et merci de partager vos idées.

    J’ai une petite question, probablement bête mais je n’ai jamais travaillé le bois…

    Pour faire entrer de l’OSB3 12mm, faut il utiliser une fraise de 12 (ou faire une rainure de 12mm) ou légérement plus?

    Merci

    • salut et pardon pour le retard.

      donc, il vaut mieux faire une rainure de 12.5 mn. 13 mn est jouable mais c’est au moment du collage qu’il faudra être attentif car l’osb ayant « trop de place », il pourrait se positionner de travers ( le I plus vraiment droit ).
      12.5, ça rentre bien et sans trop forcer. et puis, la colle PU est la pour combler les vides.
      peut être faire un test avant, sur une chute car il suffit que le bois ait gonflé et ça ne rentre plus ou en force.
      autre solution, c’est de passer un coup de rabot sur la tranche de l’osb afin de casser les angles et de faciliter l’insertion. par contre, c’est long, très long…
      surtout ne pas insister au risque de casser l’angle de l’osb car la, c’est foutu pour le faire rentrer.

      a+

    • salut
      oui et non 🙂
      non, si j’ai de la thune a mettre dedans et oui, si j’en ai pas, ce qui est toujours le cas, enfin pas assez pour me permettre d’acheter les poutres.
      car finalement, comme je l’ai dit souvent, j’ai plus de temps que d’argent et la fabrication des poutres comme plein d’autres choses vont parfaitement avec cette expression.
      notre budget étant super rik rak, on a été obligé de faire beaucoup de chose ( tout ) pour que ça rentre dedans.
      par contre, avec un budget bien plus a l’aise, je ne peux, en effet, que reprendre la célèbre maxime de gandalf ayant un balrog accroché aux miches: FUYEZ PAUVRE FOU ! 🙂
      mais finalement, ça marche pour tous les postes de la construction d’une maison et c’est aussi le principe de l’autoconstruction, meme si dans notre cas, on est un peu des psycopathes. construire par soit même pour économiser des gros brouzoufs. a toi de voir et de calculer, si ça vaut le coup de passer du temps sur ton chantier mais gagner de l’argent ou gagner du temps mais avec une facture finale plus musclé.
      et pour finir, vaut t’il mieux travailler plus avec ton boulot « alimentaire » pour te permettre de te payer certains postes de chantier ou travailler moins sur le boulot alimentaire mais passer plus de temps sur ton chantier. to be or not to be… zatiz ze couéchtionne

      a+

    • pour l’instant, oui. pas de soucis. il faut toujours que je refasse le dormant de la porte coté jardin mais c’était déjà prévu.
      a part ça, content, aussi bien l’été que l’hiver.
      cet été, on est monté au max a 27/28° quand il y avait 35 mini dehors. ouverture des fenêtres sous la baie vitré et toutes celle des chambres, la nuit et tout fermé le reste de la journée.
      et pour l’hiver, intersaison, 10° de moyenne, on chauffe que le matin et encore. en dessous de 10, il faut chauffer un peu plus mais guère plus et pour maintenir un 20/21°. tout en sachant qu’on a un vieux poêle, très loin de l’efficacité des poêles moderne, qu’il n’y a que lui qui chauffe toute la maison ( environ 300 m3 ) et qu’il ne tourne jamais de nuit.
      donc, globalement, y a pas photo. cette année, on a pour l’instant coupé 5 stères et si ça sera pas suffisant a mon avis, on devrait pas dépasser les 8 stères, si tout va bien.
      donc, avec un bon poêle ou le poêle de masse prévue, ça devrait être encore plus efficace.
      a+

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.