Préparation de la grue finie.

Ce week-end,  j’ai fini de préparer la mémère pour un dépliage rapide et une utilisation dans les plus bref délais.

il restait a finir de remplir les lests et la badigeonner de graisse dans tous les coins.

pour le remplissage, il a fallu monter d’un étage… et le roi de la palette a encore frappé.

quelques palettes, une planche de coffrage, le tout saupoudré d’une bonne transpirée et roule !

le premier coté. la pente est rude…

p1030028resized.JPG

p1030031resized.JPG

et le deuze, avec une pente tout aussi rude mais avec un facteur « bonhomme fatigué » qui augmente proportionnellement la pente…

même avec de l’élan… rognutudgu de rognutudgu!

p1030042resized.JPG

j’ai aussi graissé a peu prés tout ce qui coulisse, il y en avait besoin.

et pour finir, le groupe électrogène arrive le 15 mai si tout va bien et donc, dépliage dans la foulée.

Ca s'arrange a nouveau...
Mon troisieme bras bionique est arrivé !

2 réflexions au sujet de « Préparation de la grue finie. »

  1. Je suppose que tu as imaginé remplir les godets au moyen de la grue.
    Mais que tu n’as pas vouluperdre de temps.

  2. salut patrick !
    c’eut été trop facile… c’est justement le contrepoids qui permet de déplier la grue sans qu’elle benne.
    l’équilibre de l’ensemble se fait entre la poids de la flèche déplié et le contre poids de l’autre.
    si l’un est trop léger par rapport a l’autre, ça penche du coté que ça va tomber.
    a+

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.