Poutre en I mais laquelle ?

j’etais parti sur de la poutre en i classique comme ca :

poutre-en-i-classique.JPG

mais apres reflexion sur la fabrication et ces difficultées éventuelles de réalisation, suivi d’une discussion avec nico, j’ai retrouvé cette photo d’un salon montrant une poutre en I « sandwich » : http://autoconstruction-ecologique.fr/2007/04/24/isolation-de-la-toiture-en-paille-quelques-idees/

et ca donne, en plus clair:

poutre-en-i-sandwich.JPG

alors du coup, je me tâte. la n° 2 me plait bien car vachement plus simple a fabriquer. de l’osb, un peu de colle pour la forme et quelques vis ou clou et roule.

de plus, elle est a mon sens plus solide.  elle reprend le principe de la poutre en i, c’est plus fin mais plus costaud car les tasseaux lateraaux sont plus haut.

avec la n°1 et en exagérant, si le collage est mal fait, elle peut rompre. avec la 2, en prenant soin de bien croiser les jonctions d’osb et les tasseaux latéraux plus la colle pour la gourmandise, c’est peu probable qu’elle casse.

et encore un avantage, la finesse doit faciliter l’insertion des bottes de pailles.

par contre, ca doit être plus tendu a mettre en place car moins de surface d’appui et il doit falloir les contre venter impérativement avant insertion de la paille sous peine de transformer son alignement de poutre en domino cascade.

enfin voila, je me tate…

allez faites z’y donc péter votre savoir en me disant que je me goure. ca sera pas la première fois…

Print Friendly, PDF & Email
Positionnement des pieds de poteaux.
C'est presque la reprise... comment ca, enfin ?

15 réflexions au sujet de « Poutre en I mais laquelle ? »

  1. salut,

    je tout à fait d’accord avec toi… on en a deja parler !
    mais quid de la flexion de l’ensemble?
    ca rique d’etre coton de faire un truc bien droit qui ne vrille pas, non?
    De quelle longeur seront elles? avec de l’osb de 10mm? et des tasseaux de 15?
    Pour éviter le contre ventement, faut peut etre mettre le parement intérieur, puis monter les poutre en I en meme temps que les bottes de paille…. pas facile au niveau organisation, surement (?)

    niko

  2. bin ça hiberne po complètement, lad’dans!!!

    les tasseaux haut et bas ne fonctionnent ici qu’en traction et compression, pas en flexion, donc leur forme ne joue pas sur la résistance, ce qui compte, c’est la distance entre les 2, et leur section.

    pour ce qui est du plus simple et moins risqué sur la solidité des assemblages, effectivement, ça doit l’étre. encore que, il va falloir bien placer les lattes de chaque coté de l’osb, en respectant l’affleur, alors qu’elles seront encollées (donc glissantes), puis les tenir vaguement en place, genre avec des presses, puis clouer ou visser sans dérègler, tout en préservant la rectitude de la poutre, donc sur support plan… mouaif…

    la poutre en I avec tasseau entaillé (une passe à la toupie), tu bouses de la colle dans la rainure, tu enfonces sur l’osb des 2 cotés, tu finis avec des chtits coups de massette régulièrement, et c’est marre.

    donc plus simple, en fait, j’ai de gros doutes, vu que tu as une toupie…

    plus solide, j’peux rien dire contre. même si avec la pu (qui colle terrible et mousse pour combler les éventuels jours inexistants pisque usinage à la toupie inrattable) j’ai po grande crainte pour les miennes… (mais ça tue le son… 😉 )

    enfin, utiliser un chevron entaillé te permet éventuellement de le raboter pour l’utiliser pour soutenir le parement définitif comme chez ouam… ton collage sera trop moche. (mais bon, t’as ptet besoin d’un espace en dessous, genre pour passer l’élec…)

    j’aime bien po etre d’accord !!! 😀

  3. ok pour la traction et compression flexion ( et 1 et 2 et 3 on respire et 1 et… 🙂 ) mais dans le cas de ces poutre en I, elle vont être contre-venté par la paille. c’est au moment de la pose sans la paille que ca risque d’être fragile en flexion mais une fois la paille dedans, ca devrait plus bouger, non ?
    par contre pour la fabrication… c’est vrai que c’est peut être pas si simple…
    la numéro 1, c’est le coté collé et uniquement collé qui me pose un probleme psychologique.
    c’est mon naturel anxieux qui parle…
    ou alors pour me rassurer je me fait un petit tenon mortaise en bout de chaque tasseau pour solidariser les tasseaux entre eux dans le sens de la longueur?
    tiens, ca me plait, ca…
    la gourmandise me perdra 🙂

  4. bin pour moi, effectivement, je ne vois pas de problème à l’usage, pasque coincées entre les bottes de paille, elles ne vont pas faire les malines. c’est plus au collage, pour avoir un truc droit, avec 3 couches fines et molles, qui une fois collées entre elles dans une forme approximative vont la garder…
    et du coup, pour entre autre poser le support des bottes, ça va être marrant !

    je n’envisagerais pas par contre d’utiliser des tasseaux aboutés, uniquement des pièces entières (on trouve assez facilement des longueurs de 12 m en scierie, ça devrait suffire ? ça ne me gène pas d’utiliser des tronçons d’osb (j’ai même po collé les bouts entre eux !! je sais, c’est po bien…), mais pour les tasseaux, hors de question… c’est eux qui subissent tous les efforts, faut po déconner…

    si le collage t’effraie, j’avions pensé au début clouer l’osb sur le tasseau en pomme une fois collé en place. j’veux dire avec des pointes qui partent en biais de la jonction tasseau/osb vers le coeur du tasseau, de part et d’autre. pis j’l’ai po fait… 😀

    le tenon mortaise n’a aucune résistance en traction, faut faire une enture. (mais utiliser du tasseau entier, c’est mieux ! 😉 )

  5. Hello,

    Globalement je suis assez d’accord avec tho.
    Pas dit que ce soit plus facile !

    Pis surtout par dit que ca reste droit…

    Alors toupie + entraineur et zou ca se fait tout seul !
    Tu embauches Estelle qui se tient a la sortie de la toupie avec la douille à colle et qui remplit la rainure au fur et à mesure qu’elle sort ! Et tu sort toutes tes potures dans la journée ! C’est beau le taylorisme ! 😉

    ++
    Jon

  6. je pensais pas qu’on pouvait trouver des tasseaux aussi long mais si c’est le cas, ca sera comme ca bien sur. ca regle mon probleme psychologique de collage.
    par contre a passer dans la bécane, des longueur pareil… soit je suis obligé de sortir ma bécane dehors ou alors peut être qu’a la défonceuse, ca serait plus simple.
    pour la poutre sandwich, j’avais pas pensé au collage qui peut garder une forme et transformer la poutre en tôle ondulé.
    rhaaa, z’avez encore raison… je crois bien que je vais me réorienter vers la classique.

  7. a me fait marrer le gars qui fait des fondations de cathédrale, qui dit qu’il fera pas ses poutres en I pasqu’il a po le temps, pis qui vient dire aux autres comment c’est facile et rapide !!! 😀

    pour le passage en machine, tu vises avec ton oeil de lynx (celui qu’a collé le manche !!!), tu perces dans ton atelier un chtit trou en entrée, un chtit trou en sortie, pis tu fais ça à 3, un dedans quiguide, 1 dehors en entrée qui insère, 1 dehors en sortie qui récupère. y’en a pas pour 1 heure à passer tous les chevrons (enfin, ça dépend de la taille de ton sac d’aspi !!!)

    j’ai essayé à la défonceuse avant, ça le fait pas : très long, plusieurs passes lentes, précision moyenne…
    à la toupie, c’est tellement simple de faire en 1 passe une rainure de 10,1 mm (osb de 10)…

  8. alors la, le coup du manche, c’est petit… limite sous la ceinture…
    puisque c’est comme ca, je t’abonne au figaro et tu me fera le plaisir de le lire en entier et de découper tous les edito de serge dassault après les avoir appris par cœur, pour les encadrer et décorer ta cabane de gauchisse ! non mais !

    pour les petit trous, c’est déjà le cas, j’ai une paroi amovible fermé avec… une échelle appuyé dessus qui m’ouvre la sortie de table de toupie mais, c’est prévue pour du 4 m max. après y a la paille de la serre…

    mais après réflexion, je pense que je vais déménager la bécane sur ma dalle de poêle de masse. comme ca, j’aurais toute la place pour travailler. une bonne bâche ou une toiture provisoire en palette pour la protéger et ca devrait le faire.
    c’est a l’étude.

  9. Salut,
    Je m’invite sur ton blog puisque je te lis depuis un moment déjà..J’ai fait une mob paille etc. et si j’avais davantage potassé avant j’aurais sans doute opté pour ta 2ème solution avec des tasseaux latéraux communs(3 sur 4) vissés et collés sans chercher une précision de folie: c’est pas de la lutherie…Les tasseaux supérieurs tu peux les placer après remplissage par les bottes de paille pour ne pas être gêné.
    Enfin, je dis çà…
    Pour ce qui est de la lutherie qui m’intéresse aussi j’ai pas tout compris au fonctionnement du site des tontons(??)

  10. salut!
    ha! un avis divergent !
    quel soucis t’as eu avec les poutre version 1 ? si probleme tu as eu, bien sur.

    pour le forum des tontons, c’est un peu perturbant au début mais après c’est les autres forum a topic qui devienne perturbant 🙂
    faut le voir comme une discussion continue qui peut partir dans tous les sens mais qui retombe généralement sur ces pattes.
    ca permet de découvrir plein de sujet que t’aurais pu zapper avec le système des topics.
    par contre, c’est vrai qu’il faut suivre un peu sinon, tu es vite débordé. mais tu as le système d’abonnement par mail qui te permet d’écrémer et de te concentrer sur les message ou catégorie qui t’intéresse.
    puis ca donne une ambiance générale d’amitié que je n’ai pas encore trouvé ailleurs sur le net.
    enfin, voila, viens z’y donc trainer de temps en temps, tu vas vite y prendre gout.
    a +

  11. Thomas a dit :
    « a me fait marrer le gars qui fait des fondations de cathédrale, qui dit qu’il fera pas ses poutres en I pasqu’il a po le temps, pis qui vient dire aux autres comment c’est facile et rapide !!!
     »

    Oh le coup bas ! Le misérable affront ! L’éhonteuse et calomnieuse vipère ! Je te hais tiens ! 😉

    C’est pô que parceque j’ai pô le temps, j’ai fait un raccourci, il y a aussi :
    – pas la place en longueur chez mes parents (ou y’a la machine)
    – pas la machine sur le chantier (un peu chiant de faire les 40 bornes aller-retours avec des bois de 6m au cul du camion)
    – pas envie de me faire suer à faire des faux chevrons pour les débords de toit
    – ect…

    Alors, Môsieur j’attend vos excuses !

    Pis c’est pas parceque je fais pas que je trouve ca nul !

    Pis aussi t’es jaloux de mes fondations cathédrales ! Parceque toi t’auras pas d’endroit pour stocker ton pinard, tes patates, tes pommes, faire pousser tes champignons, tes endives, etc…
    Et t’auras pas de local technique pour ton surpresseur, tes filtres, tes gosses, euh…. non pas bien les gosses… 😉

    ++
    Jon

  12. salut
    Pour te répondre franchement je n’ai pas utilisé de I pour ma maison mais mon point de vue est plus du ressenti: pourquoi t’embêter avec de la colle quand quelques vis suffisent (pas de force exercé dessus)? Et puis la colle, à moins qu’elle soit de nerfs et d’os je préfère éviter…
    Sinon, tu les contreventes avec quoi les poutres? sûrement pas avec les bottes!Pense au feuillard ou à des tasseaux perpendiculaires. Mais je n’ai pas tout lu de ton projet excuse moi, je vais y jeter un coup d’oeil.
    Merci pour ton point de vue sur les tontons, l’ambiance a l’air sympa.

  13. je plussoie, mais en négatif… (comment on dit alors ?)

    mais avant tout, permettez moi de répondre aux attaques qui me sont portées indument : je vous présente mes excuses les plus pré-pubère pour avoir dit la vérité sur vos activités parallèles et vos choix discutables… (:D). et sachez que pour les champignons, po besoin de cave !!! juste un drainage déficient et un enduit de terre alimenté régulièrement en eau ! ;D

    bref : le collage de la poutre en I sera infiniment plus solide que quelques pointes ou vis. les efforts sont répartis, donc moins de sollicitation des assemblages… et il y a bien de gros efforts dessus… les tractions et compressions sur les membrures sont considérables, et donc le cisaillement à la jonction avec l’âme est conséquent, et j’ai plus confiance pour ça en un bon collage qu’en quelques vis, surtout sur de l’osb, qui ne demande qu’à se déliter.

    autre point, utiliser impérativement une colle qui ne craint pas l’eau, donc pu exclusivement. (et en tant qu’écolo convaincu, je vous prie de croire que j’abhorre…)

    enfin, la paille est tout a fait indiquée pour jouer le role de contreventement.

    pour conclure, les tontons luthiers, quand on y a gouté, c’est vrai que les autres forum sont bien abscons…

    chou !

  14. Salut patrice,

    j’ai posé la question, à un gars qui vend des machines à bois, à propos des rainures à faire pour emboiter l’osb dans les chevrons… je sais que t’as opté pour la toupie, mais lui m’a dit qu’une défonceuse était tout a fait capable de le faire… mais une bonne défonceuse a t’il dit !!! Laquel dis je betement? oh ba la festool 1010 fait tout a fait l’affaire ! ah ok, apres c’est quizz du nombre de passage à faire!
    kes t’en pense?
    niko

  15. salut

    alors, oui, ça doit être jouable et encore plus avec une festool. (c’est un bon vendeur celui la 🙂 )
    mais, de l’avis de thomas, totobricolo qui a tenté l’expérience, c’est pas le top du tout.

    je n’ai pas essayé mais je suppose que:

    maintenir la machine sur 4 m sans bouger et sur une surface d’appui pas très large, ça doit être coton sans compter que tu vas avoir quelque passe a faire et ton dos risque de vite crier la misère.
    y a de grande chance qu’il faille que tu doive bloquer tes membrures avec des serres joints qui vont gêner ton avance avec la machine.
    alors, il y a toujours des astuce a trouver mais ça reste, pas très pratique.
    si t’en a vraiment pas beaucoup a faire, c’est tentable mais si t’en a autant que moi, oublie !

    de plus, je crois qu’on en avait discuté mais si t’as le budget, n’hésite pas a écumer les petites annonce pour te trouver un combiné a bois. il sera très vite rentabiliser et sera aisément revendable par la suite.
    c’est vrai que c’est une grosse somme a sortir mais si il y a un truc que je ne regrette pas, c’est bien ça.
    voila, tout dépend ton « volume ». si t’en a pas mal a faire, je te déconseille la défonceuse. ça risque d’être très long a faire et ne sera pas super bien réaliser quelque soit le soin que tu y mettra.
    et le combiné, surtout avec des maisons comme les nôtres, se justifie pleinement.

    a toi de voir !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.