Une porte d’entrée pour l’atelier, suite et fin.

la porte de l’atelier, c’est fait, on en parle plus.

samedi,  j’ai posé le restant de lame de volet qu’il me restait de l’ancienne porte. ca rentrait pil poil. j’ai aussi rajouté des  » quart de rond  » pour boucher les trous.

p1010732resized.JPG

a l’intérieur pareil mais avec des restant de douglas. pas top, esthétiquement parlant mais la,  j’ai plus un bout de bois de dispo… ca fait un peu patchwork mais ca jure pas de trop.

j’ai recyclé le chanvre pour l’isolation avec un espace de circulation d’air avec la face extérieur, histoire que ca se remette pas a pourrir. a surveiller quand même…

p1010736resized.JPG

et pendant que je bossais, les représentants locale de la race féline se faisait des papouilles !!! et celle que la morale reprouve, en plus !

regardez moi ces gros dégueulasse ! ma puce, passe moi un seau d’eau ! 🙂

p1010733resized.JPG

p1010734resized.JPG

aujourd’hui, j’ai fabriqué et posé la goutte d’eau. elle recouvre le nez de marche en lame de terrasse de chépakoi récupéré et que j’ai légèrement incliné vers l’extérieur pour un bonne évacuation.

en tout cas, bien des précautions quand même parce que pour que le bas de la porte soit mouillé, il faut qu’il pleuve fort et en travers, ce qui est assez rare. ( merci le débord de toit d’un mètre )

reste juste a passer les couches d’huile règlementaire sur la goutte d’eau et basta.

p1010752resized.JPG

et le résultat tout fraichement huilé…

p1010751resized.JPG

p1010757resized.JPG

et le système d’ouverture de la vitre que nous envie la NASA.

n’empêche, ca m’a valu 3 voyage a champagnole pour trouver le système qui convenait et c’est du bricolage, pas étudié pour.

je me suis renseigné chez les quincaillerie pro de mon coin et il m’ont tous dit qu’il n’en faisait plus  ( des crémaillères ) , vu qu’il n’y avait plus de fabricant… c’est quand même malheureux…

p1010758resized.JPG

résultat des courses : pour une première porte, je trouve que je m’en sors pas trop mal. ( faut bien s’autocongratuler de temps en temps )

alors bien sur, plein de défaut, d’ânnerie ( la vitre ? quel vitre ? ) de problème d’ajustage mais qui font son charme ( comment ca, une excuse foireuse ? )

pis, c’est un vrai plaisir d’avoir une vrai porte et j’ai qu’une hâte, c’est de fabriquer et de poser celle de la maison.

Print Friendly, PDF & Email
kit de deplacement machine a bois
Une porte d'entrée pour l'atelier. Et la lumière fut !

Une réflexion au sujet de « Une porte d’entrée pour l’atelier, suite et fin. »

  1. Yop,

    Ben vlà une jolie porte !
    Le seuil tu l’as acheté tout fait ou tu l’as plié toi même ?
    T’as essayé l’huile chinoise ?

    ++
    Jon

    PS : Quel crado ce batman…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.