Une porte d’entrée pour l’atelier.

Mes mains ne supportant plus les vibrations, en ce moment, j’ai laissé tomber provisoirement la remise a niveau des poteaux au perfo.

et vu que je suis en manque de bois, je me suis attaqué a la confection d’une porte pour l’atelier, l’actuelle donnant des signes de fatigue a force d’être claqué comme une sauvage par julie.

puis l’étanchéité a l’air était pas top, avec le temps, c’est devenu portnawak. donc, une belle porte en bois d’arbre.

disposant d’une fenêtre qui m’avait énervé en début de chantier et donc le cadre avait fini pulvérisé ( groummpfff ! ) j’avais gardé les vitrages me disant que ça servirait bien un jour. c’est fait, elle sera intégré a la porte, histoire d’avoir une source de lumière supplémentaire, ce qui ne sera pas du luxe.

disposant aussi de frêne en quantité suffisante, nous voila parti pour une belle porte vitré en 90 x 180 et en frêne de compét’ ! miam !

j’ai d’abord découper grossièrement en morceaux les planches brut.

rhhâââ la scie japonaise… une tronçonneuse a main…

p1010414resized.JPG

puis déligné les planches

p1010416resized.JPG

p1010418resized.JPG

puis dégauchissage et rabotage. les planches faisant 30 mn d’épais brut, je pouvais espérer du 25 mn fini. collé par deux, j’avais du… 50 mn ! heureusement que j’avais ma calculette ! 🙂

p1010427resized.JPG

une fois collé. on a décidé de faire juste un petit chanfrein et de garder la même épaisseur partout. pas de moulure tarabiscoté parce qu’on aime pas trop et en plus ça complique inutilement le bouzin.

p1010428resized.JPG

préparation du mange copeau et intense réflexion pour pas se gourer 🙂

p1010430resized.JPG

dans la rubrique les trucs d’atelier de bricolo bill, comment faire un tenon a la toupie et surtout le faire a la bonne profondeur sans se faire suer.

régler la hauteur, en reflexionnant un tant soit peu, c’est pas très dur mais régler la profondeur, on peut le faire avec une règle sur les tables d’entrée et de sortie de la toupie et mesurer la profondeur mais et d’une, c’est pas pratique et de deux, c’est pas super précis.

c’est la que bricolo bill entre en scène.

d’abord régler la hauteur.

puis il suffit de fixer un bout de bois martyr sur votre chariot et en l’approchant au plus pres de l’axe de la toupie, lui faire manger la forme de la moulure ou du tenon que vous voulez lui faire réaliser.

comme ça.

p1010431resized.JPG

puis tracer sur votre pièce la profondeur désirée. faire une première passe pas trop gourmande pour ne pas faire forcer inutilement la machine.

p1010432resized.JPG

et c’est la que tout se joue, alignez votre tracé avec le fond de la moulure du martyr. la toupie vous aura mangé la profondeur exacte et sans vous faire suer. ( sur la photo, le trait n’est pas aligné parfaitement pour que vous le voyez. )

p1010433resized.JPG

ça marche aussi pour la scie circulaire. je devais dégommer le surplus de mes tenons. même méthode. on fait avancer le martyr juste pour que la lame coupe un morceau de martyr qui va servir d’alignement avec la lame. et rebelote. on positionne sa pièce a ras du martyr, on règle la hauteur de lame et ça ne peut qu’être juste.

p1010435resized.JPG

p1010436resized.JPG

et le résultat..

.p1010444resized.JPG

bon, c’est pas une nouveauté et beaucoup d’entre vous doivent connaitre le truc mais c’est tellement simple que ça valait le coup de vous en faire profiter.

passons au tenonnage. après le papa, la maman. pour un tenon mortaise le tenon, c’est le papa et la mortaise, la maman. on comprend tout de suite mieux, non ?

p1010438resized.JPG

les tenonneuses de combiné font des mortaise rondes. il faut donc les reprendre au ciseau a bois et idéalement a la bédane mais quand on en a pas, le ciseaux a bois est tout aussi bien.

avant:

p1010447resized.JPG

après:

p1010448resized.JPG

j’ai fait aussi une rainure de 10 a l’intérieur du cadre pour poser les parties centrale. vitré pour le haut, pleine pour le bas. puis montage a blanc pour voir un peu a quoi ça ressemble.

p1010449resized.JPG

p1010450resized.JPG

et les chanfreins tout simple. moi j’aime bien. faut voir ce que ça donne une fois complète, si ça fait pas trop massif, mais dans l’idée, je trouve ça chouette.

tu le vois l’ondée du frêne, la ? heuuu.. peut être y démonter et y découper un petit manche de uke… discrètement… ça se verra pas… si ? vous croyez ?

p1010452resized.JPG

et la feuillure intérieur.

p1010453resized.JPG

voila, reste a faire les cadres intérieurs, le cadre extérieur du bâti ( je sais pas si ça s’appelle comme ça…) et faire la défonce pour la serrure.

en tout cas, ça fait du bien de toucher un peu de bois autre que des planches de coffrage.

Une porte d'entrée pour l'atelier. Et la lumière fut !
Une cuvette de toilette qui poutre ! fin...

10 réflexions au sujet de « Une porte d’entrée pour l’atelier. »

  1. Ouuh, c’est pas bien, y met pas le couteau diviseur pour déligner ses planches ! Ouuuuh !
    Hein, quoi ? Je le mets pas souvent non plus ?
    Nan mais c’est pas de moi qu’on parle là !
    Bon, j’ai quand même une fois ou deux pris un plateau dans la tronche parce que je n’avais pas mis le couteau, dont une fois un plateau de merisier qui devait bien faire ses 20Kg…

  2. pour le couteau, c’est vrai que c’est pas bien mais ca fait ch… de ressortir la clé, re régler etc… pis tu peux pas débiter des fond éclisse avec… allez la prochaine fois, je le remets. une conneries est vite arrivée.

    pour la vitre, en fait, elle est plus petite que le cadre, donc je vais refaire un autre cadre qui va s’intégrer dedans. ca, c’était prévue mais ta remarque m’a décidé sur, soit mettre direct la vitre dans la rainure, soit faire une pare close et c’est vrai que si ca casse ( rare mais possible ), ca sera plus simple a changer.
    pare close adopté !

  3. quand je vois le niveau de sa grande sœur question bêtise en tout genre, je serais pas étonné 🙂
    y a du lourd… et surtout du coup de pompe dans le fondement qui se perd
    mais qu’est ce tu veux, je vaut pas tripette question sévérité…
    je pose une grille devant, alors ?

  4. Ou sinon tu la fait en ciment, un coffrage vite fait, une toupie, quelques fers à béton et hop, une porte façon mur de l’atlantique à l’épreuve des ballons !
    Pis au moins ça risque pas de bouger, pas comme le bois.

  5. Yop là !
    Joli travail !
    Ca me donne envie de faire chauffer le combiné.
    +1 pour le parclose et la vitre interchageable, je te raconte pas combien de vitre j’ai pté chez mes parents il y a qq années en arrière… J’en ai encore mal au fondement…
    Merki pour la petite astuce au newbie dans mon genre.
    D’aileur dans les questions de newbie, pourquoi tu délignes pas à la plongeante + rail ? ca me semble plus simple et moins dangereux, mais bon je suis pas non plus une guest star du combi…
    ++
    Jon

  6. oup’s ! j’ai flingué ton commentaire patrick ! donc, le rv’la !

    eu’l riolu

    Tu as redécouvert une maxime d’atelier. (ou appliquée, car tu la connaissais.)
    Moins tu mesures, plus tu es précis.
    Une grille devant sera indispensable, mais tu ne pourras plus la nettoyer.
    Pour qu’elle soit amovible :
    Anciennement les vitrines de magasins étaient fermées par des plaques tenues à l’intèrieur du magasin par des clavettes. Ça peut te donner une idée.

  7. j’ai laissé béton la coup de la grille. trop compliqué pour l’instant. et j’en ai qu’une que je préfère garder pour celle de la maison ( sans compter qu’il faut que je la décape des 250 couches de peintures qu’on lui a mis sur la tronche, ressoude un morceau qui s’est cassé, la foute dans un bain de frameto ( ca ira plus vite 🙂 ) et lui remettre une bonne couche de peinture. en gros pour la grille, j’ai plus de boulot que pour la porte en elle même…
    et puis je pars du principe qu’une fenêtre, on ne pense pas a y mettre une grille alors que les risques de casse sont équivalent a celui d’une porte et minime.
    le seul truc embêtent est le risque d’effraction. mais la pareil, le gonze qui veut rentrer, il rentre… et pas forcement par la porte
    va juste falloir briefer ma p’tiote sur la façon de fermer une porte sans faire tomber les murs de la maison 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.