La vie de tous les jours.

Pas beaucoup de nouvelles ces temps ci… je sais bien qu’on vous manque et que la planète a bien failli s’arrêter a cause de notre fainéantise assumé mais tous est dans le titre de ce post.

Énormément de boulot alimentaire avec des 10 h par jour en moyenne, une météo pourrie ( magnifique automne, n’est ce pas ? ), un petit loulou qui a décidé que le meilleur endroit sur terre, c’est les bras de maman et accessoirement papa, une grande sœur dont il faut s’occuper aussi et au final un chantier qui avance pas des masses. la vie de tous les jours, quoi…

au rayon des bonnes nouvelles, la modif de permis a été accepté, assez rapidement finalement et j’ai rattaquer doucement les fondations, avec la préparations des coffrages et le nettoyage des fouilles. pas mal de boulot, l’hiver ayant bien œuvré.

une mauvaise nouvelle et une maousse. une attaque de grignoteur de charpente dans l’atelier. et c’est du gros parce qu’au bruit que ca fait, c’est pas du demi asticot. je penche vers un capricorne. on a d’abord cru a une souris qui se serait faufilé dans la paille, tellement c’est bruyant mais non, au bruit de grignotage régulier, ca ne peut qu’être un xylophage et puis une souris s’arrêterait de bouger au moindre bruit qu’on a pas manqué de faire pour être sur. la, les “croc” ne cessent pas, et quand je dis croc, c’est vraiment croc, c’est assez impressionnant…

du coup, on ne sait pas trop quoi faire. apparemment, ca nécessite une intervention en profondeur, fait par un pro mais et d’une, ca coute un bras et de deux, ou qu’on va crécher pendant qu’il règle le problème. sans compter que les produits utilisé ne font pas partie du joyeux monde des bisounours et on a pas trop envie de dormir dans le xylophene, et encore moins avec les p’tiots…

donc, après réflexion ( et a moins d’avis contraire indiscutable ) on va le laisser sans foutre plein la panse a cet enfoi… heuu, cet empaf… non je veux dire ce sympathique insecte.

on est déjà largement assez en retard sur le planning de la maison alors s’il faut se mettre a démonter l’atelier pour lui faire sa fête, on fera que ca cette année.

donc, laisse bét’ et une fois dans la maison, l’atelier vide, on fera venir exterminator pour un traitement en profondeur.

finalement, les soit disant propriété naturellement insecticide du douglas sont largement exagéré. pour la maison, traitement préventif complet !

C'est reparti ! comment ca? on l'a deja dit ?
C'est presque la reprise... comment ca, enfin ?

6 réflexions au sujet de « La vie de tous les jours. »

  1. par contre, gaffe, pasque je crois que ça sort vers juin, et que ça pond partout !
    faudrait po que ça te pourrisse la future maison !
    y’a ptet des pièges ?

    en tout cas, chier !

  2. on a quand meme commander un litre de « xylena 1 » insecticide naturel.
    je vais essayer de percer des petits trous la ou ca fait le plus de bruit et d’injecter le produit avec une grosse seringue.
    je vais peut etre aussi acheter un stethoscope pour essayer de le localiser precisement ce petit saligaud.
    sinon, un discours de sarko a don’f devrait le faire denoncer le bail 🙂
    en tout cas, la maison aura sont traitement complet preventif

  3. Ben merdum alors !
    J’ai un bon bouquin sur le traitement écologique du bois.
    Je l’ai pas encore lu mais je vais jeter un coup d’oeil pour voir si y’a pô qqchoz qui pourrait t’intéresser.
    Je te tiens au jus.
    ++
    Jon

  4. Rahh, y a des fois quand ça veut pas………..
    On vous comprend on ne peut mieux, mais le beau temps arrive. M’enfin on a cru voir un peu de ciel bleu…au milieu des nuages:)

    Ah oui j’avais lu ch’ais pu où, qu’y avait que le duramen, le bois rose quoi, qu’était insectifuge ? ‘Core un mensonge!Faudrait leur limer les dents à ces sales bêtes 🙂
    Courage

  5. Et merdre de merdre.

    Faudrait inviter Brigitte Bardot à adopter ce gentil animal pour sa bicoque de La Madrague.

    Dans une autre vie j’assistais à la fumigation des cadavres dans une pièce hermétiquement fermée. Je ne connais pas les produits qui te seraient peut ètre salutaires.

    Je suis toujours embété d’écraser les capricornes qui nous ruinent les forets sous les toits, et sont si utiles dans la dégradation des bois morts des forèts.

    Les rayons X, béta,gamma et autres auraient enfin quelqu’utilité, puisque c’est mauvais pour l’homme ça devrait l’ètre aussi pour les bébètes.

    Je vais poser la question chez les « fous du bois ».

  6. T’as pensé au woodbliss ?
    Je connaissai en préventif mais il parait qua ca fait aussi du curatif !
    Si tu trouves une entrée du labyrinthe, tu peux tenter de lui niquer la gueule, euh pardon, lui ouvrir les portes du paradis des capricornes, en injectant le produit.
    Ca coute un peu cher mais c’est un produit biodégradable et non toxique.
    de toute facon ca coute rien de tenter le coup.
    ++
    Jon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.