Mode hibernation.

bon, bin, les fondations ne seront pas finit cette année…

j’ai bien encore fait deux longueurs le week end dernier mais il y a encore trop de boulot pour le peu de temps qui reste et puis une motivation pas vraiment au top. on verra donc ça, l’année prochaine.

on va pas gagner de temps mais, on relativise et on se dit que bien reposé, elles seront vite torché au printemps.

et puis, du repos, on en a besoin… vraiment…

au programme de cet hiver… rien, nada, nib, que dalle. les plans aux petits oignons, de la lutherie et la famille. le reste attendra ! qu’on ne me parle plus du chantier jusqu’au printemps.

passé ce délais, vous aurez le droit de me botter le fondement, en me traitant de feignasse 🙂

allez, au printemps prochain ! ZZzzzzzZZZZzzzzZZZZ

Cuisiniere a bois hors service et aggrandissement du puit perdu
Béton et table en materiaux de recup'

5 réflexions au sujet de « Mode hibernation. »

  1. ah bin j’vais faire quoi, moi, si j’ai plus d’la nouvelle à guetter tous les vikandes ?…

    bon repos, et rendez vous au printemps (j’aiguise ma botte…)

    tho

  2. On est fidèle au blog depuis un moment (merci Tho) et on comprend de près votre décision. Bravo pour le taf accomplite. Bon repos.

  3. T’as bien raison ! Moi je fini mes volets dans le garage – y pleut en ce moment- et après pareil que toi, je fait plus rien ! Au coin du feu avec ma louloute dans les bras, un bon bouuqin , un peu de luthage et c’est tout.
    La bise amigo

  4. Si tout le monde arrête, je vais faire quoi de mes journées au travail.
    Fais ta trêve hivernale, mais t’a intérêt de reprendre dès les premiers bourgeons du printemps, parce que j’affute les santiags et je fais le voyage avec Thomas pour t’aider a redémarrer.
    Luthons camarade

  5. merci pour vos encouragements a rien foutre 🙂
    2 ans et demi a bosser non stop, il est tant de ralentir.
    mais bon, connaissant le loustic, j’aurais surement de quoi m’occuper… mais avec moderation.
    pis, j’ai tout l’hiver pour mettre au point un airbag a fondement pour limiter les dégâts eventuel, consecutif a une, non reprise du boulot assez rapidement et infligé par des lecteurs intransigeant quand a mon planning ( planning…pfff…pfff… hihihi, mmoouaaaHAHAHAHA, c’est toujours aussi drole 🙂 )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.