t’en veux de l’inertie ?

samedi, journée brique de terre crue.

je crois que j’ai trouvé la bonne recette pour pas se faire suer et faciliter le démoulage.

soit une brouette de terre, une dizaine de pelle de sable, 8 L d’eau ( variable suivant la teneur en eau de votre terre ) et toujours un seau bien tassé de paille.

pour le mélange a la bétonnière et après plusieurs essais, il faut si possible mettre la moitié de la terre a l’arrêt, jeter une ou deux pelles de sable, mettre en route, rajouter de quoi faire la moitié du sable, la paille et l’eau au complet, laisser tourner une minute et rajouter le reste de terre puis de sable.

laisser 5 bonne minute, jusqu’à obtenir des  » mottes  » de terre. enlever le plus gros en bennant la bétonnière puis laissé tourner le temps que se forme de nouvelle motte avec le reste.

pour l’instant, c’est le mieux, un poil compliqué dans la marche a suivre mais ça marche bien. le fait de rajouter plus d’eau, facilite le moulage ( plus besoin de tasser au persuadeur ) et le démoulage sans gêner la bonne tenue de l’ensemble.

y a plus qu’a faire fumer la machine a parpaing ( plotet, on dit plotet dans le jura, vindieu ! ).

pour les demi briques, soit on les fait comme ça :

p1120760.JPG

soit quand elle sont encore molle, un bon vieux couteau a pain et roule !

y a plus qu’a tester avec un moule pour, par exemple, faire une rainure qui servirait a passer un serpentin pour un éventuelle mur chauffant.

sinon, ceux du week end dernier, secs, ( peut être pas complètement a cœur… ) ont une excellente tenue, pèse une vache mort, ce qui confirme leur futur utilisation en mur capteur, dalle, cloison entre chambre, en version mur chauffant et poêle de masse. ( plus si affinités… ) la ruine des marchand de matériaux 🙂

et le travail du jour :

p1120770.JPG

puis vu qu’a, ce qu’il parait le temps, c’est de l’argent, j’ai recoupé un peu de bois avec mon chevalet de la mort qui tue.

p1120783.JPG

c’est vraiment bonnard ce bouzin et carrément économique par rapport a une scie a buche qu’ils vendent un rein et un demi poumon. et vu que je l’ai acheté a mon… suspens… roulement de tambours… ALCG préféré (  non !!! si, si !!! )  au quart du prix que ça coute, ça fait du coup, a pas cher du tout.

bon, faudra passer en version tronçonneuse électrique parce que la, c’est pas discret 🙂

y a plus qu’a refendre tout ça… 🙁

dimanche, repos du guerrier ! VTT pour ma gueule le matin, pinaise, ça fait du bien ! et vélo z’avec mistinguette en début d’après midi ( j’en avais pas assez dans les pattes 🙂 ), et parce qu’il en faut pour tout le monde, ballade z’en famille, dans la foulée.

et toujours dans l’optique de pas gâcher, et que même pas fatigué ( j’ai du sang de chuck norris dans les veines ), pose du chapeau de cheminée qui a subi, une cure d’amaigrissement draconienne. j’ai viré 5 cm sur tout, le tour au burin et refait un petit coffrage pour recouler un petit mortier a prise rapide qui m’a fait des angles bien propre, nickel.

p1120774.JPG

il est moins lourd, c’est vrai… mais a poser sur le toit… le sang de chuck norris n’est pas de trop ! pis les papas voulait pas rentrer complètement dans les mamans. il a donc fallu retordre les papas ( ça doit faire mal… 🙂 ) et leur expliquer que la gravité, c’est vers le bas ! pour les faire entrer ( en force ? moi ? vous n’y pensez pas ! )

p1120841.JPG

et pour terminer le week end, dans un état proche d’une vielle serpillière, maçonnage des briques autour de la cuisinière.

la terre, c’est bien pour tout. enduit, brique, mortier. c’est vraiment top. et dans le genre écologique, je crois qu’il n’y a pas mieux. a part le sable rajouté, bilan carbone imbattable.

salopage en règle, de mon beau parquet. m’en fout, on laisse sécher, un coup de brosse et d’aspirateur et ni vu, ni connu, j’t’embrouille. alors même pas peur pour mon parquet !

p1120843.JPG

et pose avec un niveau d’une précision redoutable ( etalloné par la NASA, s’il vous plait )

p1120845.JPG

j’ai vite abandonné la truelle. a la main, c’est plus précis ( je suis pas doué avec les truelles ) mais contrairement a la chaux, ça mange pas les mains.

p1120848.JPG

les parpaing secs ont servi de base et j’ai ensuite maçonné avec ceux moulé de la veille. encore bien mou mais maçonnable quand même. ( faut pas monter un mur de deux mètre de haut, bien sur…), ce qui prouve leur bonne tenue.

p1120852.JPG

recoupage d’un parpaing au couteau a pain.

p1120857.JPG

et le résultat :

p1120874.JPG

chuck norris n’étant pas disponible, j’ai remis la cuisinere en place tout seul, comme un grand. elle est lourde… très lourde… même avec des roulettes derrière…

p1120875.JPG

et voila, ça va chauffer dur !

p1120885.JPG

reste a laisser sécher les brique ( un minimum quand même ) puis faire un petit enduit sur les faces extérieur pour faire propre et y aura plus qu’a enfourner le pain de madame et les pizzas de monsieur. miam !

Crash test mur de brique et son enduit
Parpaing de terre crue.

11 réflexions au sujet de « t’en veux de l’inertie ? »

  1. Salut,
    C’est plus gros que des BTC tes parpaings?
    C’est pas mal ca …yen a moins a faire du coup pour la meme surface de mur !!!
    T’as pas peur de poser tes joints de parpaing direct sur ton parquet… (humidité etc…) ?
    niko

  2. salut
    oui, il ont 40 x 20 x 15 cm. contrairement aux petites qui faisait 20 x 10 x 10. ca reste le meme volume de terre a brasser mais la machine facilite pas mal le truc.
    pour les joint sur le parquet, deja, il est huilé et ca va secher surtout quand la cuisiniere va tourner. puis quand je vois ce qu’il se prend en flotte dans la salle de bain, je me fais pas trop de soucis.
    a+

  3. Super!! T’es vraiment infatigable, t’as pas la télé ou quoi?

    Dis moi, une question me turlupine, c’est quoi un ALCG?

    a+

  4. moi aussi, veux d’la pidza, moi aussi !!!

    t’enflammes po, l’alcg, y’a que dans le jura (ou presque…) que ça existe 🙁

  5. salut maryline !

    un reveil a 7 h du mat’ par julie qui, elle se couche a 8 h le soir, aggrandit la journée de maniere consequente 🙂

    et puis les briques, on dirait que c’est du boulot mais ca va assez vite, le plus long, c’est de fabriquer la matiere premiere.

    j’ai vu aussi que vos enduit avance bien, c’est cool pour vous, ca prend forme. c’est vraiment la misere ces enduits…

  6. L’ALCG, c’est l’assoc de lutte contre le gaspillage. mais emmaüs est son equivalent national. meme principe que emmaüs, recup, remise en etat par des personne en réinsertion sociale mais sans le coté bondieuserie ( mais c’est mon coté d’indecrotable athée qui parle 🙂 ).

    et puis, non, pas de télé 😉 essaye voir de la debrancher, tu vas voir, c’est un bonheur. serieusement… ca aussi, ca libere du temps.
    et dire que je n’ai jamais vu les philosophes interimaire de secret story disserter sur la critique de la raison pure. rhalala… qu’est ce que je manque dit donc… 🙂
    prout la télé et son cortege de cretinerie debilisante !

  7. Salut Koun,
    Beau travail aussi, tu t’es tué à la tache, bravo.
    Plus que 4500 briques a faire , aller au boulot.

  8. merci camarade !
    4500, ca fait quand meme beaucoup mais 450, ca devrait etre le minimum, je pense…
    je suis fatigué d’avance…

    • salut !
      en fait la recette est dans le message 😉
      je me cite du coup :

      soit une brouette de terre, une dizaine de pelle de sable, 8 L d’eau ( variable suivant la teneur en eau de votre terre ) et toujours un seau bien tassé de paille.

      pour le mélange a la bétonnière et après plusieurs essais, il faut si possible mettre la moitié de la terre a l’arrêt, jeter une ou deux pelles de sable, mettre en route, rajouter de quoi faire la moitié du sable, la paille et l’eau au complet, laisser tourner une minute et rajouter le reste de terre puis de sable.

      laisser 5 bonne minute, jusqu’à obtenir des » mottes » de terre. enlever le plus gros en bennant la bétonnière puis laissé tourner le temps que se forme de nouvelle motte avec le reste.

      a+

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.