Parpaing de terre crue.

aujourd’hui, test de ma machine a parpaing manuel.

nickel ! un gain de temps, non négligeable.

le principe, tu mets un support dans le bouzin ( j’en ai une caisse remplie a rabord )

p1120680.JPG

tu remplis de terre, sable, paille préparé préalablement  a la bétoniere, que tu tasse plus ou moins avec les mains

p1120683.JPG

pis t’y marave la tronche au persuadeur ( ça sert décidément a tout cet engin ) pour bien tasser, le tout.

p1120686.JPG

un coup de lissage a la truelle pour faire propre

p1120691.JPG

et démoulage avec plus ou moins de facilité ( suivant que t’as huilé les parois intérieur ou pas )

avec…

p1120694.JPG

sans…

p1120720.JPG

et vous obtenez un parpaing de terre tout chaud !

p1120695.JPG

le tout sur son support pret a sécher. en 1 h30, j’en ai fait une dizaine, soit 1 m².

ça risque de mettre un moment a sécher mais c’est vraiment pratique. pour faire des briques plus petite, il faut soit mettre moins de terre soit les couper avec une lame assez fine, une fois démoulé ( pas encore testé ).

content de mon achat, quoi !

PS: la recette des briques: autant de pelleté de terre que de sable, soit environ 10 de chaque et un seau de paille non broyé par bétonnière. le tout abreuvé, d’environ 2 litres d’eau ( variable selon l’humidité de la terre et du sable )

t'en veux de l'inertie ?
Les briques de terre crue, resultat des courses.

17 réflexions au sujet de « Parpaing de terre crue. »

  1. Comment tu fais pour que les raisins ne tombent pas tous au fond ? Tu les farine ?
    Sinon c’est pour quel usage exactement ? Les murs ?

  2. raaah pinaise la presse de folie !!! t’as trouvé ça où ?…

    t’aurais plein de photos sous tous les angles de prêt de loin de moyen et autre ?… (bave bave bave…

  3. presque pour le poele, ceux la, c’est pour la cuisiniere de masse 🙂
    on va en monter quelque uns autour pour avoir un peu d’inertie, vu les bestiaux, ca devrait le faire 🙂
    les raisins, c’est quoi ? peut etre les petite boulette de terre ? si c’est ca, en tassant ca se compacte tout seul et puis le fond en bois que tu met dans la becane et pil poil a la bonne taille donc pas de fuite.
    et sinon, j’ai trouvé ca a mon ALCG preferé pour 20 €, becanes ( 2 meme ) et une caisse de fond. je l’aime mon ALCG :).
    pour les photo, je vais essayer de t’envoyer ca par mail. sinon, j’ai la deuxieme qui est dispo si tu veux, je t’enverrais quelques photos aussi, quelques degrippage a faire et pas de fond de dispo ( pas la taille mais dans l’idée c’est kif kif ) et elle est a toi si tu veux.

  4. ah bin le top, ce serai de pouvoir fermer le dessus solidement, pour presser ton parpaing avec le levier, puis d’ouvrir pour l’éjecter…
    ça aurait la force ?
    une plaque en tole, 2 gonds, un loquet…

    les presses à btc ont un manche de plus de 2m, me semble…

    merci pour l’offre (c’est tentant !!!), mais à priori, c’est trop gros pour moi, pis je ne sais pas si c’est plus simple qu’à la main, en fait… comme je les fais en 10×10… mais c’est vrai que ton alcg, c’est ali baba !!!

    les raisins, c’tait une vanne cake, je pense… 😉

  5. bin, mettre deux gond et une plaque de tole, ca risque de pas tasser comme il faut ou alors, il faudrait bricoler un systeme pour que la plaque descende a l’interieur pour tasser au fur a et a mesure.
    mais la, maintenant, la, tout de suite, c’est tres bien comme ca. peut etre quand on s’attaquera au brique de la dalle..

  6. bin non, je pensais que si tu fermais dessus, et que tu actionnes comme pour sortir la brique, ça va l’écraser…
    après, tu ouvres et tu actionnes à nouveau pour la sortir.
    mais j’ai ptet mal vu comment ça fonctionne…

  7. bin oui, chuis con, c’est logique ton histoire… et ca merite d’etre appronfondi.
    deja rallonger le manche parce qu’il faudra quand meme appuyer bien fort pour bien tasser dans les coins, vu qu’il n’y a pas de demultiplication, le manche servant theoriquement juste a soulever la brique.
    enfin, encore une fois ca merite d’etre approfondi.

  8. Salut patrice,

    En faite je viens tout juste de comprendre un truc !
    La maison que l’on voit, ou tu était en train de faire la cheminée, c’est une maison provisoire !!!?
    Ce n’est pas la « vrai » !
    Car j’ai vu des articles fondations recent !
    Je trouvais aussi qu’il y avait pleind e truc qui correspondait pas…
    quel naze je suis !

  9. oui, c’est ca, c’est mon futur atelier de lutherie dans lequel nous habitons en attendant de construire la maison. il a aussi servis de « brouillon » et de crash test pour toutes les conneries possibles, histoire qu’on les refassent pas sur la maison.
    c’est aussi un choix. on a preféré « investir » ( dans les 15 000 € si je me rapelle bien ) dans un batiment qui aura une utilité par la suite et un logement pour la durée des travaux. on etait pas tres chaud de passer 3 ou 4 ans dans un mobil home ( qui coute la peau des fesses ) par 50 cm de neige et -20 ° et louer un appart, outre le cout des loyers, le fait de ne pas etre sur place pour le chantier te fait perdre un temps considerable. enfin, pour l’instant on regrette pas notre « investissement » ( v’la t’y pas que je cause comme un banquier 🙂 )
    et encore une fois, ca permet de se faire la main
    pis, naze, quand meme… c’est vrai que si tu ne suis pas depuis le debut, t’as du mal a piger le deroulement du chantier, c’est un peu bordelique mon histoire mais ca devrait etre plus clair maintenant, le conduit de cheminée etant la derniere a chose a faire sur l’atelier. maintenant maison !

  10. C’est bien que je pensais… je ne suis pas fou! Je me disais « merde il fait les fondations après la charpente; balèze les gars dans l’jura ! » pfff tu parle ca m’a mis la puce a l’oreille.

    Nous, pour notre projet on pensait plutot à une yourte, yen a des pas chere pour 25 à 30m². avec un genre de faré a coté pour la cuisine et un atelier en plus… … et puis c’est démontable et remontable pour les beaux jours et la chambre d’amis ensuite.
    Mais c’est vrai que ca n’a pas l’avantage du crash test pour la vrai maison !

    Allez bon vent !

    niko

  11. bin moi aussi, pour la prochaine, j’ai bien envie de tenter la yourte…

    cela dit, dans les vosges, faut po être frileux, pour vivre en yourte !

  12. Le problème de la yourte ça n’est pas tellement la température, avec un petit poële on y a bien chaud, pis en Mongolie en hiver bin c’est continental quoi… Chez moi une copine qui vit en yourte a plus chaud que moi en hiver. Le problème c’est l’humidité si on la laisse en place plusieurs années… le feutre finit par pourrir.
    Alors en Mayenne… 😀
    Et puis c’est un avis tout perso mais je trouve que la yourte ça va bien pour un couple mais dès qu’il y a des jeunes enfants… faut avoir les nerfs solides ou vivre dehors.

  13. bien que ne connaissant pas la yourte ( le principe oui, mais j’en ai jamais visité ) ca reste quand meme une tente et y vivre plusieurs année, ca doit etre rock n’roll. jouable si pas d’enfant comme disait franck.
    par contre attention quand meme a avoir l’accord du maire, qui sont de plus en plus retissant a ce type d’habitat. reaction stupide mais a prendre en compte surtout si tu dois habiter par la suite dans le village. se prendre la tronche avec le maire ou certain pisse froid, d’entrée de jeu, ca doit pas faciliter la vie de tous les jours…

  14. Ouai pas faux !
    Peut etre que c’est dur d’y vivre plusieurs années…mais bon j’esoere que le plusieurs ne sera pas au dessus de deux… donc bon.
    Mais surtout la solution du mobil home ou de la caravane me plait pas du tout.
    L’idéal c’est une petite maison à coté comme tu fait… mais 15 000 euros quand meme ! Pour quelle dimension? Après c’est sur qu’on peut faire moins chere pour la même chose, a coup de recup, mais c’est pas toujours evident d’avoir les bons et surtout on se voit dans l’obligation d’attendre les bons plans recup pour avancer la maison.
    J’ai lu sur le web un gars qui a eu un coup de bol monstre: il se balade et tombe sur la demolition d’une vieille grange, il demande s’il peut recuperer des trucs, le proprio lui dit prenez ce que vous voulez ! resultats: une bonne partie de poutre de la grange gratos et l’ensemble des tuiles également gratos pour faire sa maison… en gros bien 5000 euros d’économisé !
    Ca doit pas etre courant quand meme que plus de 100m² de tuile et des dizaines de metres de poutres vous tombe dans les mains gratos !
    A propos, patrice, j’ai lu tes articles sur l’affouage (j’ai encore appris un mot), c’est une pratique courante?
    Ca n’existe que pour le bois de chauffage? et le bois de construction?
    Peut etre qu’il ya ce genre de chose apres les tempetes, non?
    Car je trouve bien cool de couper son bois pour faire sa maison.
    Le top c’est d’acheter un terrain ou ya un ou deux gros chene a faire tomber…

  15. Ah oui j’oubliais à propos des yourtes… apparemment les problèmes de pourrissement du feutre se « règle » en utilisant des couverture plus moderne diront nous, tout en evitant le pvc.
    En france il y a des fabricant de feutre, en auvergne notammment, qui resiste mieux que les feutre mongoles!
    En mongolie il pleut beaucoup moins qu’en france.
    Donc les yourtes en feutre mongole ne sont vraiment pas une bonne solution je pense. En plus ya le transport ! + 10 000km ! on ne peut plus appeller ca un mode d’habitation alternatif ou écolo machin truc… car il disparaitra en meme temps que le petrole.

  16. je plussoie niko sur l’inadaptation de la yourte mongole chez nous (et surtout en mayenne ! la bretagne, bin… 😉
    ainsi que sur le coup (coût ?) du transport.

    je connais un gars qui vit dans une yourte depuis plusieurs années en région angevine, sans aucun problème, et juste avec le feutre apparent, pas de bache dessus. c’est la façon dont est fait le feutre artisanal qui assure l’étanchéité… (le fabricant est ptet bien en auvergne, d’ailleurs)

    nous, on vit à 4 dans 28 m², alors une yourte de 35 m², ça ne me fait pas peur ! même si je n’envisage pas d’y vivre plus d’1 an et quelque…

    et pour niko, mes 28 m² écologiques sans récup : 7000€.
    doit pouvoir faire carrément moins avec du matos non bio (bois, paille)… si on arrive à 4000 ou 5000 euros, c’est le prix d’une yourte, le confort n’a rien à voir ! par contre, faut 6 mois pour la monter… 🙁

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.