Abergement de cheminée et encore un peu de beton.

samedi, après avoir enfin reçu le détendeur qui va bien, pour mon fer a souder, j’ai mis en place l’abergement.

alors, les pros soudent sur le toit. bon, bin,  je suis pas pro 🙂

mais j’ai essayé quand même.  j’ai tout bien fait comme pendant ma formation… sur un établi… a plat…

sur le toit avec une pente de 45 °, ça change pas mal de chose. Isaac Newton n’est pas mon ami et sa théorie sur la gravité s’est parfaitement vérifié…

a cela, se rajoute que les tôles ne sont pas bien droite et ne plaque donc pas correctement et vous avez de quoi énerver un moine bouddhiste sous valium, alors moi… 🙂

p1120470.JPG

p1120476.JPG

pis, ça m’a gonflé ! donc, on redescend le bouzin et soudure a plat ou tel le newton de base, je peux me prendre une pomme sur la tronche mais ou l’étain pour la soudure ne se borne pas a remplir mon chéneau sans même essayer de s’accrocher un tout petit peu a mon zinc.

avec des serre joints pour bien plaquer les morceaux ensembles, c’est ach’t plus facile.

p1120478.JPG

puis après avoir soudé les deux cotés, j’ai remonté le tout et la, par contre, obligé de souder le dernier morceau en hauteur. pas simple…

des soudures a faire mourir de rire, mon formateur zinguerie 🙂 mais j’avais prévue un bon recouvrement, ça ne devrait donc pas poser trop de problème. j’espère…

p1120520.JPG

et avec les tuiles… la partie basse est juste, juste, limite trop courte mais une fois de plus, ça devrait le faire.

p1120523.JPG

reste a mettre en place le solin et découper les tuiles de droite. je m’en passerais mais ça fait vraiment pas beau…

j’ai fabriqué aussi mon chapeau de cheminée. a 50 € de moyenne, ça motive pour se l’autoconstruire.

un petit coffrage, un peu de béton et roule !

p1120479.JPG

p1120480.JPG

les ferrailles qui dépassent des pieds vont servir a rentrer dans les pieds qui seront scellé sur le conduit.

p1120490.JPG

et pourquoi que c’est fait pour ? bin pour pouvoir enlever le chapeau et faire un ramonage en règle.

pour l’instant c’est pas trop mal. le seul problème vient peut être du poids du bestiau,  j’ai peut être vu un poil grand et épais. ( 50 x 50 x 5 ) ça risque de faire lourd, très très lourd a monter sur le toit… si, c’est vraiment trop lourd, j’en referais un, ayant suivant un régime slim fast.

p1120491.JPG

et pour finir, une petite longueur de béton…

p1120517.JPG

le week end prochain, je finis le conduit. comme ça, on en parle plus et je me remet sur le béton dans la joie et la bonne humeur.

L'hiver peut se pointer, même pas peur ! ( a moins qu'il vienne avec chuck norris, bien sur... )
le conduit de cheminée de l'atelier, suite...

19 réflexions au sujet de « Abergement de cheminée et encore un peu de beton. »

  1. ah bin je comprends pourquoi jy avait mal au poignet après la soudure des goutières, c’est un fer poly pocket le tien ! 🙂

  2. kékila mon fer ? il depote du slip grave et pas besoin d’appeler chuck norris pour le manipuler meme si toutes zingueries touchée par chuck norris eloignent systematiquement l’eau et la transforme en chateau petrus.

    et puis le « felicitation pour les soudures » n’est peut etre pas super justifié… etanche, j’espere, mais joli, classe, tout ca, non, pas du tout, c’est tout moche pas beau… mais bon…

  3. yop !

    dis, rien à voir, mais ta boucle de décharge pour ton chofo solaire, tu vois ça comment ?

    merki !

  4. pour l’instant, j’ai juste passé 25 m de toyo PER gainé au pied des fondation qui arrive dans mon regard. le tout va etre recouvert de terre de remblaiement. j’ai preferé gainé pour les eventuelles caillasse qui pourrait me le percer, c’est moins bien thermiquement vu que le toyo n’est pas en comtact direct avec la terre mais on est jamais trop prudent…
    apres, le tout sera raccordé… a j’en sert rien encore, faut que je commande le bouquin de l’apper 🙂 .

  5. bien ce qui me semblait !

    et tu penses que l’echange de chaleur sera suffisant malgré la gaine ?

  6. j’avais pensé utiliser un radiateur en tole dehors plein nord à l’ombre. ou ptet enterré ?… sinon, j’vais être obligé de faire une piscine… rooooh 🙁

  7. et le radiateur dans la piscine ? 🙂

    au nord, c’est surement mieux mais peut etre l’enterrer ? parce que je sais pas si l’air suffira a refroidir le tout.

    sinon, une tranchée de 25 m a la pelle et a la pioche! mais pour le fun !

  8. oh bin j’vais profiter de l’installation de l’assainissement par phyto pour passer la boucle de décharge, si j’en mets une, mais le radiateur me fait marrer ! j’va tacher de voir chez apper…

  9. bon, après surf chez apper, les 2 solutions les plus fréquentes sont la piscine (ouaih !!!) et les radiateurs, autoconstruits ou non, au grenier, à la cave, derrière les capteurs eux-même, ou ailleurs…

    tant pis pour la piscine, mon beauf a des radiateurs à jeter !

  10. bon, alors je m’incline !

    moi, j’ai pompé le truc sur l’installation de mon voisin, bernard eu’l potier ou ces installateur l’ont posé au moment de couler les fondations.

    toutes les solutions doivent etre valable et puis d’apres ce que j’ai compris, c’est presque pas indispensable sur les nouveau capteur mais ca reste a verifier et pour l’investissement financier, ca coute rien de la poser.

  11. bin, vi, justement, j’ai choisi délibérément des capteurs peints et non avec un revêtement sélectif. bicause :
    – ils captent mieux le soleil diffus
    – ils décrochent plus vite quand la température du fluide monte (semblerait qu’il soit quasi impossible de dépasser 80 °C ! trop cool !)
    – ils sont achement moins chers !

    du coup, j’ai surdimensionné l’installation (pour moins cher !), puisqu’à priori je ne risque pas de surchauffe…

    m’enfin bon, j’vais prévoir une chtiote décharge quand même…
    chuck norris me le conseillerait, même si chuck n’a pas besoin d’une décharge, c’est une décharge à lui tout seul !… euh, j’ma gouré, là, non ?…

  12. Bonjour,
    Y-a-t-il un autre matériau que le béton pour la dernière étape ?
    Peut-on réaliser son abergement avec un solin sans utiliser de ciment ?
    En effet je ne pense pas que ce matériau soit tout à fait écologique.
    Merci de votre réponse, à bientôt…

  13. salut !

    en fait, c’est de la chaux aerienne et non pas du beton. c’est donc plus ecolo ou reputé comme tel mais si c’est bien mieux que le beton ( coté respirant ) ca reste un produit industriel ( il reste bien quelques chauleries artisanale mais ce n’est pas la majorité ) avec une cuisson moins importante que le beton ( dans mes souvenirs, 800° pour la chaux et 1200 ° pour le beton ) mais cuisson quand meme avec son lot d’energie cramé et son transport par camion.
    de vraiment ecolo, y a que la terre du jardin, mais pour une etanchéité d’abergement…
    apres, trouver un produit 100% ecolo n’est pas chose aisé… il faut faire des compromis. mais ne serait ce qu’y penser et se poser la question est deja un plus vers une demarche d’ecoconstruction intelligente.
    a+

    a+

  14. je relis et pour le beton peut etre parlez vous de celui des fondations ?
    si c’est le cas, c’est vrai que ce n’est pas la panacée mais c’est un choix assumé. pas tres ecolo mais costaud et en tant qu’autoconstructeur pas forcement sur et certain de la qualité de son travail, je prefere suivre des technique eprouvé surtout sur ce poste qui est la base de la maison.
    il existe bien sur des techniques alternative ( cyclopeene, bambou etc… ) mais n’etant pas sur, encore une fois, ca ne m’inspire pas confiance. c’est surement idiot mais ca me rassure .
    a+

  15. bonjour,

    j’ai découvert votre blog en cherchant le nom donner au coffrage du haut d’une cheminée…..j’ai pas trouver le nom rechercher mais découvert un chouette blog de réno ou l’humour règne…..je met dans mes favoris sur mon propre blog de réno 🙂
    bonne continuation

  16. salut !
    coffrage du haut de cheminée… bonne question.
    peut être coffrage du haut de cheminée ? 🙂 comme ca tout le monde comprend. 😉
    sinon, je te rend la politesse pour le blog et te souhaite bon courage. une rénovation, je m’y serais pas aventuré personnellement. bien trop de boulot et plein de paramètres définitif non modifiable…
    enfin chapeau !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.