le conduit de cheminée de l’atelier, suite…

vu que j’étais en panne de matiere première pour le béton et que je n’ai pas eu le temps d’aller en chercher, le tout doublé d’un thermomètre encore bien au dessus de 30 °, j’ai laissé tomber le béton et décidé de mettre un grand coup sur le conduit de cheminée ( et puis, par chez nous, ça commencer a cailler vers fin septembre, alors faut pas trop trainer… ).

donc samedi, découpage de l’abergement dans mes tôles de zinc de récup’.

p1120389.JPG

p1120375.JPG

puis traçage et découpe avé les gants, obligatoire après 3 ou 4 coupures…

p1120379.JPG

pliage avec ma plieuse de compét’ que même les pro, ils en ont pas une comme ça 🙂

p1120376.JPG

c’est un peu bosselé, j’en convient mais c’est pas trop mal quand même et fera le boulot qu’on lui demande donc…

p1120378.JPG

les partie supérieurs et inférieurs. facile… mais on passe aux cotés et la, ça se complique un peu surtout si on réfléchit pas. ( qui a dit comme toi ? 🙂 )

alors je trace, je découpe, plie, tout bien nickel et je monte sur le toit pour vérifier mon travail… heuuu, y a un organe reproducteur masculin dans le potage… a moins d’avoir une toiture plate… une buse, une bonne grosse buse… j’ai juste oublié l’angle de mon toit… je sais, j’ai honte…

p1120383.JPG

bon, bin, rebolote avec un angle adéquate, cette fois ci…

p1120392.JPG

p1120394.JPG

mieux, non ?

p1120395.JPG

et le résultat…

p1120401.JPG

avec le coté foiré, faut t’y pas être un âne…

p1120404.JPG

le tout n’a pas encore été mis en place et soudé car j’attends le détendeur qui va bien pour mon fer a souder de zingueur. pour le week end prochain, si tout va bien.

dimanche, le toyo de la cuisinière et son passage de porte.

découpe de la porte.

p1120408.JPG

puis habillage en zinc du coffre et perçage pour le passage du toyo.

p1120416.JPG

remplissage a la laine de roche ( merci Norbert 😉 ) et fermeture de la boite.

p1120418.JPG

puis mise en place du bouzin.

p1120419.JPG

p1120420.JPG

un fois rhabillé avec son OSB et avec son étendage a torchon.

p1120425.JPG

et l’autre coté. Le té permettra de nettoyer un coup et surtout de vérifier que ça condense pas trop. au pire, je lui referais un coffrage isolé si ça ne convient pas.

p1120426.JPG

perçage de la trappe de ramonage. je me suis fait suer, je vous dit pas. les alvéoles étant remplie du ciment qui se cassait la gueule lors de la pose, du coup, j’avais un paroi de 5 cm d’épais a percer…

p1120429.JPG

finition tout en délicatesse et retenue.

p1120432.JPG

et mise en place.

p1120434.JPG

et le résultat final. y aura plus qu’a passer une couche de peinture sur la porte, enduire par dessus et boucher les trous.

p1120435.JPG

et puis.. c’est tout. dimanche après midi, baignade dans l’Ain. vivement qu’on fassent plus que baignade dans l’Ain tous les week ends… dans deux, trois ans, peut être…

Abergement de cheminée et encore un peu de beton.
le conduit de cheminée de l'atelier.

21 réflexions au sujet de « le conduit de cheminée de l’atelier, suite… »

  1. Bonjour,
    vous faites un travail magnifique…j’adore.
    votre site est également très bien, ponctué d’humour qui dédramatise le dur travail que vous faite !
    J’ai un projet similaire au votre, je m’inspire donc pas mal de ce que vous faite, des techniques, astuces….
    un grand bravo.
    Surement qu’un jour je prendrais contact avec vous pour des conseils… dans deux ou trois ans entre vos baignade dans l’Ain…

    merci !
    niko

  2. salut et merci !
    content que ca vous plaise.
    pour les conseils, pas de probleme, dans la limite de mes competences, bien sur 😉
    a+

  3. ha non, j’avais pas vu mais ca donne envie, dit donc !

    tres chouette tes photos niko ! ca a vraiment l’air d’un coin de paradis malgré les problemes que tu nous decris.
    bon, ca vaut pas la mayenne mais j’y passerais bien quelques temps…

  4. Salut!
    Désolé je ne connais pas la mayenne !
    en effet la calédonie est un petit coin de paradis, mais malheureusement en train de se faire pourrir à coup de multonationale minière, de bétonneuse et de consommation debridé (débile?)…mais bon on ne va pas parler de ce qui fache !

    Sinon une simple question:
    Vous etre en train d’installer un conduit de cheminée… mais une cheminée « classique »? un poele?
    Si oui pourquoi vous n’avez pas installer un four de masse?
    excellent niveau rendement !
    A moins que ce soir une histoire de cout… dans ce cas la…

    bonne continuation !

    niko

  5. t’inquiete la mayenne et son micro climat idyllique pour les poissons et tous les batraciens est une « blague » entre thomas ( un autre autoconstructeur, t’as son site dans les liens ) et moi.
    mais dans le jura, on a aussi un microclimat tres humide favorisant la pousse des fameux epicea jurassien mais aussi la proliferation des limaces ( c’est autre chose que la belle araignée en photo sur ton site, bien que je me demande a la vue du bestiau, si je prefere pas les limaces 🙂 )
    pour la destruction a petit feu de la nouvelle caledonie, je compatis a se desastre mais comme partout, des que l’etre humain flaire le pognon, on se contrefout des consequences…
    sinon, le poele de masse est prevue pour la maison. la, ce n’est « que » mon atelier. et on nous a donné une cuisiniere a bois donc on en profite ;). par contre on va monter une paroi en brique de terre crue autour de la cuisiniere pour essayer d’accumuler de la chaleur et donc de bruler moins de bois. je ne sais pas si ca sera efficace mais ca ne coutera rien. allez a +

  6. Ahhh une cuisiniere a bois ! mon reve ! Non bon, enfin j’aime bien quoi. Avec une grosse plaque en fonte et une bouilloire qui siffle dessus, et grand mere qui dit « a table, c’est l’heure du gouter »… bref !

    J’ai vu qu’il y a des fours de masse avec coin « rechauffe plat », voir four a pain ! Ca c’est genial!
    Mais je me dis qu’une cuisiniere a bois doit etre en complement d’une autre cuisiniere, a gaz le plus souvent et c’est plus pratique pour la cuisine… mais ca reste du gaz et que dans quelques années le gaz risque de couter plus chere.
    Et donc utiliser la cuisiniere a bois toute l’année… bof bof, car il doit faire bien chaud dans la cuisine au mois d’août, et on augmente considérablement sa consommation de bois.
    bref voila des questions existentielles que je me pose….

  7. oui, c’est sur qu’il vaut mieux ne pas l’utiliser en plein mois d’aout ! mais en hiver, je suppose, ( je n’en ai jamais utilisé ) que la cuisiniere a gaz prend la poussiere. d’autant qu’a ce qu’il parait la cuisson est bien meilleur et surtout la cuisson du pain. on verra ca dans 2 ou 3 mois…
    il y a de grande chance aussi qu’on la mette dans la maison par la suite, « couplé » au poele de masse. elle permettra de nous rechauffer rapidement en cas de besoin. l’avantage et l’inconvenient du poele de masse, c’est son inertie et son dephasage. en rentrant de week end ou de vacance, ca peut mettre un moment avant de chauffer. c’est pour ca, qu’une petite flambée dans la cuisiniere ( en faisant cuire un gateau, tant qu’a faire 🙂 ) permettra de se passer de doudoune le temps que le poele chauffe. ca sera aussi comme un chauffage d’apoint pour l’intersaison ou les ecarts de temperatures ne permettent pas une bonne utilisation du poele de masse ( le temps qu’il chauffe, la temperature a deja remonté ). enfin, je pense qu’on va l’aimer notre cuisiniere.

  8. Veinard !
    enfin non c’est pas de la veine c’est du boulot !

    sinon j’ai une autre question (promis apres j’arrete !):
    Qu’est ce que tu pense de la technique du greb?
    et qu’est ce qui a determiné ton choix de technique de construction paille…

    car moi je me tate encore… entre le greb et ossature simple/paille/enduit…

  9. bin, on a failli opter pour cette technique. j’ai meme le bouquin a la maison.
    pourquoi, qu’on a pas choisi le greb. la raison premiere, toute conne, ca fait des murs droit et c’est bien dommage, un mur en paille doit etre bosselés, arrondi, c’est ce qui fait tout son charme ( question de gout bien sur ) apres, une belle charpente apparente, c’est du boulot mais ca dechire du slip, grave ! c’est encore une fois, une affaire de gout mais nous, on adore.
    et puis, il y a une « polemique » sur l’utilisation du ciment ( en petite portion mais ciment quand meme ) pour la realisation des coffrages, ce qui reduirait quand meme la fameuse réspirabilité des murs en paille, ce qui est bien dommage aussi.
    et puis, tout bien compter meme si les montant sont plus fin, on arrive sensiblement au meme cubage de bois qu’une ossature classique.
    le coté positif est l’apparente facilité de réalisation. les coffrages comparé au enduit classique doivent etre un bonheur complet. les enduits, c’est la partie ch.. de chez ch…
    pour finir, avis totalement subjectif, se faire suer a monter des murs en paille pour que ca ressemble a une maison en parpaing, ca m’empecherait de dormir 🙂 rien ne vaut la sensualité d’un mur arrondi, bosselé, imparfait mais tellement naturel.
    greb ou pas, si tu suis un peu les forum paille, c’est le sujet polemique par excellence, un peu comme l’electricité biotique…

  10. pis le problème du greb, c’est la faiblesse de l’ossature tant que la paille et les enduits ne sont pas en place, trop chiche à mon gout pour poser une toiture dessus avant, et pourtant, poser la paille à l’abri, ça me parait téméraire de faire autrement…
    j’ai eu vent de problèmes à ce niveau… (effondrement de l’ossature)

    et j’ai du mal à croire à la solidité d’enduits interrompus par un montant tous les 50 cm…

    l’ossature classique, type mboc, ou le poto poutre, si t’as po peur de la charpente lourde et des fondations costaudes, ça me parait plus sûr…

    et un gars en plein enduit greb est passé chez moi l’autre jour, semblerait que ça ne soit po si simple, et ptet même po plus rapide… juste plus droit.

  11. humm humm…
    tu viens presque de me faire me decider pour une ossature classique.
    c’est vrai que mur du greb sont bien plat, pas de bosse pas d’arrondi.
    c’est vrai que l’apparente simplicité de la technique greb au niveau de l’enduit seduit beaucoup, et que le massage à la main par un enduit terre fait peur quand on a 100m² de mur à faire. Mais il ya les projeteuses pour les enduits de corps ! c’est ce que vous avez utilisés il me semble. ca doit bien simplifié le travail!
    Par contre moi c’est la charpentre qui me fait peur, car je me dit que l’intervention d’une charpentier est presque obligatoire et que du coup les couts s’envolent…

  12. merci thomas pour le retour d’experience, j’avais un copain interéssé aussi… il va peut etre changer d’avis 🙂
    sinon, niko, la charpente, si tu te contente de faire simple, maison droite, deux pans, un peu comme celle de thomas ( et pas comme la mienne avec des angles de partout… mais j’etais obligé si je voulais le plein sud ) c’est pas si dur que ca. quelques bons bouquins et conseils d’amis ( hein thomas ? 😉 ) et ca devrait le faire.
    de toutes facons, si tu veux faire une maison « pas cher » faut tout faire toi meme. j’ai rien contre les artisans mais il seront forcement bien plus cher et ton budget sera mouru en rien de temps si tu fais faire trop de choses. d’un autres cotés et si c’etait a refaire, j’aurais peut etre laissé certain truc au pro. ca coute plus cher mais ca te fait gagner un temps pas possible… a etudier…

  13. l’ossature bois et les nouveaux procédés techniques (genre poutre en I, faisable soit même) permettent un système constructif hyper simple, et même de se passer totalement d’assemblages charpente. ce qui pose la question du coût exorbitant des maisons bois?…

    c’est coupe d’équerre, pointes par bout et éventuellement sabots, équerres, tout ça. donc extrêmement simple, sans qualification. un tout ptit cours sur mboc et c’est partit…

    même si on est d’accord, une chtite charpente trad, ça pète !

    pour ce qui est de l’enduit greb, une fois de plus, ça n’a pas l’air si rapide.

    pour un enduit terre, pas de possibilité de projeteuse. pour la chaux, oui.

    pour des murs droits, y’a toujours l’option bardage à l’extérieur et placo à l’intérieur, avec toutefois un gobetis bien épais sur les 2 faces du mur paille pour bloquer le feu et les rongeurs…

    mais quand le temps est gratuit, l’enduit terre, y’a rien de mieux, pour l’esthétique comme pour la paille (adhérence incomparable, régulation de l’humidité, matériau gratuit à tendance déchet même…)

    argile rules !!!
    earth power !
    chuck norris for president !

    pour les pros, tu parles des fondations ? 😉

  14. c’est ca… le terrassement et les fondations, je m’en serais passé volontiers…

    c’est vrai que le prix des ossatures est tres exagéré avec les procédé de fabrication actuel, ca doit pas couter une fortune au constructeur mais bon, faut aussi qu’il fasse gaffe a pas flinguer les constructeurs classique en proposant des maisons a pas cher et achement mieux, sinon, comment que mr lafarge va faire pour donner du biscuit a ces actionnaires ?

  15. Bonjour à tous
    Le plus intéressant dans ce débat c’est qu’il n’y a pas d’a priori, plutot des gens renseignés et objectif.
    Je n’intervient pas ici pour défendre la technique du GREB, (qui n’a pas besoin de moi d’ailleurs!) mais pour posre une question à tho :
    quand tu dis :
    pis le problème du greb, c’est la faiblesse de l’ossature tant que la paille et les enduits ne sont pas en place, trop chiche à mon gout pour poser une toiture dessus avant, et pourtant, poser la paille à l’abri, ça me parait téméraire de faire autrement…
    j’ai eu vent de problèmes à ce niveau… (effondrement de l’ossature)

    Comme je n’ai jamais entendu parler de ce problème, j’aimerai bien que tu m’apportes quelques éclairages, notamment sur l’effondrement de l’ossature… Au cas ou ce serait uniquement une « rumeur », permettez moi de corriger celà…

    Je ne suis pas pour poser la couverture avant d’avoir fait les murs, surtout si la maison fait 2 étages (d’une part ça complique le coulage et d’autre part rien n’empêche de bâcher). Et pourtant certains l’ont fait !
    http://roannepaille.blogspot.com/

    réponse en mp si vous le souhaitez… jbthevard@approchepaille.fr

    à bientot
    jb

  16. salut !

    ça confirme que c’est le sujet polémique par excellence… et j’ai autorisé ton message pour te laisser un « droit de réponse », vu qu’apparement, tu n’as pas apprécié ce qui a été dit sur ce blog. désolé… j’ai expliqué pourquoi, on n’avait pas choisi cette technique et je maintiens ce que j’ai dit. libre a toi de défendre ta technique mais par contre, ce n’est pas l’endroit pour débattre du bien fondé d’une technique ou d’une autre et comme tu le précise en fin de message, a l’avenir, ça passera par mail et non, par les commentaires de ce blog.
    cordialement
    patrice.

  17. slt patrice
    je comprends absolument tes choix et depuis 8 ans que je connais la technique du GREB j’en ai entendu, tu imagines bien, ce n’est pas le sujet qui me préoccupe!
    mon message n’est pas une réponse au débat, je ne défends ni ne polémique plus depuis longtemps sur ce sujet, par contre, si je lis des propos aussi graves que ceux de Tho « l’effondrement d’ossature » je pense qu’il est important qu’il puisse en dire un peu plus!
    une ossature qui s’effondre, c’est pas anodin, et en tant que premier intéressé par ce sujet, je pose la question :
    d’où vient cette information???? que l’on remédie au problème, que l’on comprenne pourquoi (si ses propos ne sont pas une rumeur bien sur).

    J’essaye toujours de mesurer mes propos et ne remets rarement en question les choix des un ou des autres…

    tout se discute, mais selon moi la polémique n’a plus lieu d’exister… comme il y a quelques années

    à bientot
    jb

  18. Bonjour,
    Bravo pour ce blog que j’ai découvert en cherchant comment passer un conduit de cheminé au travers d’un mur de terre/paille. J’ai lu avec beaucoup d’attention la construction du coffret garnit de l’aine de roche et j’aurais voulu savoir le retour d’expérience; est ce que ça ne chauffe pas de trop sur les bords ? Comment savoir comment le dimensionner en fonction du diamètre du tuyau ? peut on connaitre les mesures de celui qui est présenté ?
    Merci pour votre aide.

  19. salut et content que ca vous plaise.
    pour le retour d’expérience, pas de soucis. bon, je n’ai pas mis de sonde de température pour vérifier mais avec les 5 cm de laine de roche tout autour, ca risque pas grand choses. au toucher, en tout cas, c’est nickel.
    et puis, il n’y a que 20 cm de traversée.
    si on prend les conduits isolé type poujolat, s’ils ont 2 cm de laine de roche, c’est déjà beaucoup et il ne sont pas chaud au toucher.
    pour le dimensionnement, je dirais que garder les 5 cm tout autour permet d’avoir la conscience tranquille. et donc a adapter au diamètre du tuyau. le mien est en 110 et le coffre fait 30 x 30 cm. et 20 cm de profondeur juste pour traverser la porte et zinguer correctement.
    voila, j’espère vous avoir aidé.
    a+

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.