Petit probleme d’evacuation et une entrée d’atelier qui dechire.

samedi, il a fallu que je rejoue de la pelle et de la pioche car on avait des soucis d’evacuations et les canalisation bouchées.

la faute a ma merveilleuse idée de creuser le puit perdu devant l’atelier alors que la sortie se trouve derriere. ou comment rajouter de la longueur et des angles qui ne facilite pas vraiment une bonne evacuation. ne cherchez pas pourquoi, j’usse la formidable idée de le creuser devant, je ne m’en rapelle pas moi meme et c’est pas la premiere fois que j’oublie de reflechir.

du coup, faisant fonctionner mes deux neurones a plein regime, j’eu l’idée lumineuse dans un eclair de lucidité de le recreuser derriere, en ligne droite, sans coude et avec un tuyau d’un metre de long. et bizzarement, ca s’evacue achement mieux… c’est fou, non?

alors, recreuse, bougre d’ane, ca t’apprendra !

p1100132.JPG

p1100140.JPG

et avant la pose du tuyau en 110 de large

p1100143.JPG

maintenant, ca coule bien et plus de probleme d’evacuation.  reflechir, jeune padawan, tu feras avant d’agir.

estelle aussi a bien bossé.

elle a commencé a recouvrir le drainage sur le coté de l’atelier. une couche de geotextile, une couche de caillasse…

p1100130.JPG

et le tout, recouvert de terre. ca fait quand meme plus propre.

p1100128.JPG

elle a aussi disposé des pierres plates style « pas japonais » devant l’entrée ou elle va semer du trefle entre les pierres. ca devrait presque ressembler a une vrai maison cet atelier ! c’est t’y point mignon ? moi, j’adore, ca fait bien classieux.

p1100166.JPG

le beau temps s’etant installé pour l’instant, on sort un peu de notre hibernation avec plein de petite choses a faire mais qui vont nous bouffer pas mal de week end avant d’attaquer la maison. mais on a decidé de finir entierement toutes ces petites choses, histoire d’eviter de courir deux lievres a la fois.

au programme, rentrer mes 25 steres de bois, monter le conduit de cheminée sur l’atelier, reparer mon mur ecroulé, finir le plafond de chambre ( madame y tient beaucoup 🙂 )  mon volet a poser ( bin, oui, toujours… ) le nouveau, nouveau toilette sec a finir et d’autres babioles. de quoi s’occuper pour un moment…

Plein de petites choses ou comment s'occuper pendant une semaine de vacance
pour ceux qui aime les belles charpentes

3 réflexions au sujet de « Petit probleme d’evacuation et une entrée d’atelier qui dechire. »

  1. ouaip, j’crois bien que tu es maudit de la plomberie… ptet tu devrais po faire tes cateurs solaires…

    tho

    ps : un plan pour du capteur de qualité à 350 euros pour 2.5 m², ça te dit ? moi je les fais po pour la grande, ça revient plus cher ! et moins bien…

  2. je te le fait pas dire mais sur ce coup la, c’est un petit peu moi aussi qui est oublié de reflechir.
    pour ton plan, bin oui, pourquoi pas, mais je pige pas pourquoi ca serait moins cher de les acheter ? y a un truc qui m’echappe ?
    et puis, je vais surement m’en faire un petit pour l’atelier; genre crash test, pour voir si une cabale plombiere me poursuit ou pas.
    donc z’envoie donc ton plan, ca me botte. je comptais me baser sur un article de la maison ecologique, ca permettra de comparer.
    a+

  3. le but étant de rester dans des rendements proches (bien que le travail artisanal ne permette sans doute pas d’arriver aux mêmes résultats), donc matériaux similaires…
    quand tu additionnes le (cher) prix du cuivre (tuyau + échangeur), le revêtement, le verre (haut facteur solaire, résistant à la grêle), le cadre (éviter le bois, ça bouge ! à qu’à voir chez moi ! donc alu), l’étanchéité, les raccords, les soudures, le temps passé (et encore, même po besoin de le compter, cuit’là…), t’arrives plus cher !

    alors après, tu peux toujours viser un rendement moindre à moins cher et augmenter la surface, mais quid de la durabilité ?…

    pasque mes capteurs en radiateurs, y rouillent grave (y’a qu’à voir la couleur de l’eau du ballon !), la vitre se décolle sans arrêt (dilatation différentielle, plus mouvement du bois), le rendement doit po être génial, tout ça…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.