Et c’est repartis pour les enduits !

vu que le week end dernier, on a glandouillés sévére, on s’est dit qu’il faudrait penser a bosser quand meme un peu. et vu qu’on a toujours nos enduits a finir sur l’atelier, bin, fallait s’y coller.

et ta projeteuse de la mort qui tue, me direz vous ? et bien, je vous repondrais qu’on ne parle pas des choses qui fache ! cette garce est en panne et on a du mal a trouver la panne. donc, vu qu’on a assez perdu de temps comme a l’attendre, bin, on va se les cogner a l’ancienne…

donc ce week end, égalisations et lissages des plus grosse bosses et rebouchage des crateres les plus prononcés.

estelle en bas

p1080909.JPG

et moi, sur le pignon, a faire l’acrobate sur l’escabeau ( mais avec mon fidele baudrier et ma corde attaché au faitage. grande idée que j’ai eu, ( oui, je sais, je suis modeste 🙂 ) d’avoir laissé un point d’accroche, la haut, pour les interventions ulterieurs ).

p1080911.JPG

voila, y a encore du boulot… je pensais que ca serait la derniere couche mais il faudra un derniere couche bien propre avant le badigeon car il y a des endroit ou c’est vraiment pas droit.

en passant, si vous avez rien a faire les week end prochains, et que vous voulez faire un peu d’enduit avec nous, vous savez comment nous joindre 😉 ( non ? alors agad’ en haut a droite, rubrique pour nous contacter )

bon, sinon, je sens qu’une question vous taraude ! si, si, je le sais ! mon deuxieme volet ? biiinnn, heeeuu, il est bien. a sa place. dans l’atelier. en attente de finition. quand je le pose ? heuu… quand j’aurais le temps ? tout n’est qu’une question de priorité !

et la priorité avec les enduits, c’est d’installer cette foutue cuisiniere a bois. enfin, elle, elle y est pour rien, c’est plutot le conduit de fumée qui m’emmerde prodigieusement ( desolé, pour la grossiereté mais c’est vraiment ce que je ressens et des fois, faut que ca sorte, ca fait du bien, comme lacher une caisse en loucedé, ca detend 🙂 mais je m’egare ).

alors resumons. deux solutions. soit conduit tout inox isolé qui passe par la porte de garage et remonte le long du mur. la traversé de toit ne pose pas de probleme car il y a juste le pare pluie a decouper. mais… ca coute la peau du fondement et des bijoux de familles. estimation a la louche, mini 500€ mais plus vers les 800 €. ce qui vous en conviendrait, n’est pas du tout, mais alors pas du tout raisonnable. l’occaz est jouable mais rarement en dessous de 500 €.

deuxieme version. le passage interieur. la, plus besoin de conduit isolé. bonnard, quoi. bin non… car la reglementation stipule qu’il faut un ecart au feu entre le conduit et la moindre piece de bois de 16 cm en conduit simple et de 8 cm en conduit isolé. et pour que ca passe mon plancher, il me manquerait 10 cm ( 5 x 5 cm de chaque coté ) . pareil pour mon passage de toit… qui lui, en plus est en paille. ca risque d’etre rock n’roll de faire la tremie pour le tuyau… donc a moins de mettre un bout de conduit isolé a ces deux endroit, je l’ai dans l’os. de plus, ca risque de pas casser des briques, esthetiquement parlant. bon, je prefere avoir chaud plutot que de trouver ca beau mais quand meme.

ze last chance tient dans une petite annonce que j’ai trouvé ou le gars vend de l’isolant spechiole conduit que tu met autour du tuyau. ce qui me permettrait de passer les points critiques a 8 cm d’ecart au feu. et le tout pour un prix, pour une fois, tres raisonnable. j’attend de ces nouvelles.

si ca marche pas, ya basta, la cuisiniere retourne au local et on continuera a chauffer a l’electrique. pas glop mais ca arrétera de me les briser.

donc, voila, le week end prochain, on remet le couvert avec les enduits et vous etes les bienvenue, si ca vous tente.

Et c’est repartis pour les enduits 2.0
Preparation du badigeon

10 réflexions au sujet de « Et c’est repartis pour les enduits ! »

  1. Salut, et un conduit maçonné extérieur en briques et mortier refractaire ça ne serait pas un juste milieu question coût ?
    Faudra toujours traverser la paille du mur mais ça fait déjà moins de complication que de traverser le toit.

  2. tiens, je croyais le blog abandonné !!! 😉

    à vérifier, mais y parait que la garde au feu de 16 cm concerne les charpentiers, pas les couvreurs (le liteau doit moins s’enflammer q’une panne, sans doute)…
    quoi qu’il en soit, avec une température de fumées autour de 250 °C, aucun risque que ton plancher s’enflamme. mon frangin a une plaque d’osb à 5 mm du conduit…

    mais d’accord avec franck sur la solution extérieure.

    pourquoi pas un passage de mur en mortier vermiculite/terre ou chaux, isolant, incombustible et inerte ?

    et au moins temporairement, un conduit extérieur inox simple paroi ?
    avec une purge extérieure au point bas, aucun problème à signaler… même avec une partie en pente inversée, pas de problème de tirage chez moi… et pas d’écoulement. rapide, bien moins cher…

    j’te les fais livrer comment tes copeaux de hêtre, franck ? 😉

  3. bin, le conduit maconné, j’y ai pensé mais toujours ce probleme d’isolation qui soit disant peut provoquer de la condensation et un encrassement ainsi qu’un mauvais tirage.
    pareil, le conduit inox simple qui sort dehors a été envisagé mais abandonné pour les memes raison.
    c’est pour ca que ca me gonfle, c’est que les avis divergent et je ne sais plus qui ecouter. sachant que je n’y connais que dalle et que je n’ai pas eu le temps de me renseigner, c’est un poil compliqué tout ca…
    d’un autre coté on veut faire pas trop cher mais durable vu que je chauferais pareil quand il sera réellement un atelier. donc t’en qu’a investir un poil, autant le faire bien.
    on pourrait se foutre aussi des « normes » mais en cas de probleme, les assurances se feront un plaisir de verifier ca en premier, surtout en autoconstruction…
    enfin, voila, voila… pas simple tout ca.

  4. bin comme jte dis, de ma propre maigre expérience avec l’inosque simple paroi, pas d’encrassement (poele et tuyau impec), tirage plus que correct et s’il y a de la condensation, m’en fout, la purge est dehors (j’ai pas mis de bouchon, alors j’peux po te dire si ça condense…) et peut bien goutter tout ce qu’elle veut…
    en fait, je ne m’ étais pas posé la moindre question… j’ai bien fait !!!

  5. Salut, j’ai pensé à vous et Thomas aujourd’hui…
    Un copain se construit sa maison bois/paille lui aussi, et je suis allé passer la journée d’hier à lui filer un coup de main pour la toiture, pour clouer des plaques d’un genre de novopan sur la charpente (200m² de toiture), bin aujourd’hui je suis MOULU, j’ai mal partout !
    Sans parler de cette daubasse de mastic d’étanchéité de mes couilles de merde qui mettra quinze jours à partir de mes mains 😉

  6. mastic PU ? alors oui, t’en as bien pour 2 semaines… 🙂
    bon bin gants moumoute pour aller guincher au pub !

  7. le mastic PU ( de tes couilles de merde tu dis ? 🙂 ), je connais pas encore, mes panneaux etait en rainure languette donc, j’en ai pas eu besoin. par contre fourbu, je vois tres bien de quoi tu parle… attend qu’il t’appelle pour les tuiles, c’est encore meilleur 🙂
    allez repose toi bien. un calva, un suppo et au lit !

  8. Les tuiles on peut toujours les amener une par une quand on est fatigué, alors que ces plaques genre médium (peut-être un poil moins dense mais pas de beaucoup) de 18mm d’épais et 250 par 120… même une par une… 😀
    Mais tes panneaux en rainure/languette, ils ne nécessitaient pas de mastic d’étanchéité ? Je lui dirais, c’est un peu tard pour le toit mais ça lui servira peut-être pour les pignons, s’il en met.

  9. les miens ne ressemble pas au panneau classique type agepan, semi rigide. c’est des panneaux isotoit de chez isoroy. ils sont fait d’un genre de laine de bois dense et goudronné, assez souple ( pas trop quand meme ) et surtout bien plus leger que les autres.
    au debut, j’etais pas convaincu quand mon marchand de materiaux m’a livré ca, lui avant demandé un equivalent agepan mais finalement, c’est pas mal du tout et je reprendrais pareil pour la baraque. les miens, je les ai posé quasiment tout seul ( j’en ai chié un petit peu quand meme ). leur seul defaut, c’est d’etre hyper fragile au niveau des rainures languettes. au moindre choc, c’est mort et t’as un risque de fuite.
    mais sinon, pas de probleme d’etancheité, la rainure languette fait bien, trois bon centimetres. le bas du toit avant que je pose les cheneaux et bien resté 6 mois a la pluie direct et ca n’a jamais traversé. le fabricant donne une durée de 6 mois possible sans tuile ( je tenterais pas le coup quand meme ).
    enfin, bien content.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.