Premiers essais de brique de terre crue.

ou pour etre exact premiers essais d’adobe de terre crue ( oui, je sais, je ramene ma culture, ca le fait grâââve. tout le monde n’a pas eu le privilege de s’instruire grace a pif gadget et le journal de mickey 🙂 ).

brique de terre crue qui vont servir a tout ou presque. maconnage du conduit de cheminée de l’atelier ( on s’est renseigné aujourd’hui sur le prix d’un conduit a maconner ( a empiler pour etre precis ) et comment dire…heeuuu … bin, on va le faire nous meme ! ), construction du poelle de masse, construction de notre mur capteur qui sera au niveau de la serre et surtout maconnage de notre dalle en terre.

ca va en faire kek’ z’une… mais bon, on a un gros tas de terre qui nous prend de la place et le faire diminuer grace au brique va nous faire, et cela de facon proportionel et mathematique, gagner de la thune et de la place. bonnard, quoi !

pour les gabarits. je suis parti sur du 20 X 10 X 10 cm. c’est un poil épais mais avec ces dimensions, ca devrait faire pil poil l’epaisseur de notre dalle et plus c’est épais, moins t’en a faire et a maconner. maintenant, reste a verifier le temps de sechage et la solidité. faut trouver le bon compromis.

p1080618.JPG

la terre n’est pas tamisé du tout. sont juste exclu de la futur brique, les plus gros cailloux, les touffes d’herbes et les vers de terre.

p1080621.JPG

pour la premiere, la terre nature, sans rien.

p1080625.JPG

pour la reussite de la deuxieme, il est primordial de se faire aider par une petite fille aux anges d’aider son papa mais surtout de se coller de la terre partout et accessoirement de se tremper la tête dans le seau d’eau dés que papa a le dos tourné 🙂 …

p1080626.JPG

apres, pour la realisation de la brique en elle meme, il faut etre detenteur de la technique specifique et inedite transmise de generation en generation par des moines tibetains lors d’un stage initiatique de trekking sur l’hymalaya, habillé en tong et short de plage. mais comme vous m’etes fort sympathique je m’en vais vous la devoiler.

 » de la terre, tu prend, dans le moule, tu la dépose et dans les coins, tu tasse de tes mains. puis de finir de remplir jusqu’en haut, tu dois « . citation du dit moine precedement cité qui a du trop regarder l’empire contre attaque 🙂

p1080629.JPG

p1080630.JPG

p1080641.JPG

p1080644.JPG

un petit coup de truelle pour egaliser…

p1080665.JPG

on a donc fait plusieurs melanges pour tester le tout. donc, une nature, une avec un peu de sable, une autre avec plus de sable, une avec le restant de plus de sable et de la paille et pour finir, une nature avec paille.

tout ca, pour voir, laquelle remporte la palme de la brique qui va bien, celle qui ne fissure pas trop et se tient le mieux.

p1080669.JPG

resultats des courses ce week end.

j’ai aussi pris le temps de mettre un coup d’huile sur ma porte de garage qui s’en est toujours pas remis. c’est que c’est fragile psychologimement, une porte de garage. agad ‘ si c’est pas bô ca ! et dire qu’il y en a qui peigne leur porte, bardage, volet en bois. ou pire, mais la, ca frise l’internement psychiatrique, pose des portes et volet en PVC, HhhaaaaaaarrGGghhhh !!!!!

p1080611.JPG

Les briques de terre crue, resultat des courses.

7 réflexions au sujet de « Premiers essais de brique de terre crue. »

  1. Hello les jurassiens,
    ben c’est ça votre pause ??? c’est ce qu’on appelle une pause bien occupée !!
    une petite question, pourquoi tu ne tamises pas ? dans beaucoup de sites j’ai vu que la terre était tamisée pour faire les BTC. Honnetement si ç’est pas la peine de tamiser moi j’trouve ça pas mal ;o))
    bonne suite !
    Anne

  2. raaah ! ‘core un truc que j’comprends po… tu te sers d’adobe pour « maçonner ta dalle en terre » ? quesaquo qu’tu dis ?

    je vais tacher de porter l’enveloppe à la boite jourd’hui… désolé, chui rapide comme bonhomme.

    tho

  3. alors pour repondre a anne , la terre n’est pas tamisé pour plusieurs raisons. la premiere est un gain de temps car notre terre n’a que quelques cailloux ( tres peu ) mais surtout est tres argileuse donc tres difficile a tamiser. de plus on est sur des adobes de terre crue differente des brique de terre compressé. plus il y a de caillou de diferrente taille, en passant de la poussiere au petit caillou, meilleure est la solidité ( chose apprise lors de ma formation pisé ). donc tout depend de la terre. on a rajouté du sable et de la paille pour cette raison. il n’y a que pour le poelle de masse que ca peut poser probleme. les briques qui seront en contact au plus pres du foyer peuvent avoir les cailloux qui explosent ( jamais verifié, jamais entendu parlé mais bon, le monsieur de la formation, il a dit, donc… mais ca doit etre a des temperature tres elevé. comme par exemple un foyer de poelle de masse… ). donc tout depend de la terre… peut etre que pour les BTC ( compressé ) il faut une terre homogene pour pas bloquer la becane mais la, j’ai pas d’experience sur le sujet. et pour repondre a thomas, les briques pour ma dalle, j’en convient cela peut paraitre saugrenu au premier abord comme idée mais quand je vois comment c’est fait ch… david ( blog dans les liens ) qui a fait aussi une dalle comme ca, je pense que maconner tranquillou des briques ( beaucoooup de briques ) nous permettra de les poser avec un petit mortier terre et que ma dalle sera de niveau et droite sans se faire ch… un petit couche de lissage et ca devrait le faire. mais ce n’est absolument pas la technique qui doit convenir a tout le monde, pour nous ca nous semble plus simple. et puis maintenant que julie est a l’ecole, il faut bin occuper sa môman ( oui, je suis un esclavagiste 🙂

  4. Salut, vous avez raison de lever un peu le pied pour revenir à un rythme plus naturel, en plus de votre santé il y va quand même aussi un petit peu de votre vie de famille…
    Ça s’est bien passé la rentrée de Julie ? vous n’avez pas trop angoissé ni déprimé de voir votre bout de chou s’embarquer dans sa vie d’écolière ? 😉

  5. c’est sur ! ca fait du bien de ralentir. et puis de toute facon, je me suis pris un feignassite aigüe. j’arrive pas a commencer les fondations… alors je bricole a droite a gauche, pour terminer des truc maintes fois reporté mais qui facilite grandement la vie de tous les jours ( volet, placard, etagere … )
    sinon, oui, nickel, la rentrée des classes. enfin, le premier jour… tout juste, si fallait pas lui courir apres pour lui faire un dernier bisou avant de partir.
    par contre, les deux autres jours, la separation d’avec môman a été plus bruyante 🙂 mais vite calmé une fois avec les autres nabots.
    allez a+

  6. raaah d’ac ! je croyais que tu hésitais entre terre battue et paille/isotherme, pour ta dalle… j’avais po pensé qu’on puisse faire les 2 ! chapeau, mais bon courage pour les adobes. je me contente d’en faire pour le tour du pdm, et déjà je frémis devant la quantité nécessaire, alors toi !…

    bon courage !

    tho

  7. oui, c’est fromage et dessert ou beurre et posterieur de la cremiere :-).
    l’isolation complete de partout avec la paille et l’inertie par la terre de la dalle et du mur capteur, et tout ca pour presque pas un rond. elle est pas belle la vie ?
    l’idée n’est pas de moi mais j’adore chourrer les bonnes idées :-).
    c’est pour ca que tout bien compté, ca revient pas si cher que ca.
    a+

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.