Le puit canadien ou le jeu du caillou farceur

vendredi, j’ai fini avec laurent ( mon beauf ) de poser la cloture. on a fait simple et pas cher. piquet en bois et du grillage a mouton qui sera réutilisé plus tard pour nos futures tondeuses autonome bêlante.

p1070756.JPG

pendant que michel est monté nous chercher la minipelle en haut du village avec son tracteur.

p1070765.JPG

samedi, j’ai attaqué par le désouchage des arbres qu’on avait fait tombé le week end dernier, histoire de me remettre les commandes de la mini pelle dans les pognes.

p1070773.JPG

wo, la belle bête ! elle a resisté la bougresse !

p1070776.JPG

et puis, j’ai attaqué la tranché du puit canadien en commencant a suivre le tracé qu’on avait fait avec laurent. a l’origine, on suivait le coté de la maison et on partait vers le fond du terrain en faisant une boucle pour revenir a coté du point de depart.

oui, mais c’etait sans compter sur le caillou farceur… haaa, le blagueur, un vrai bout en train, c’t’empaf…

alors moi, tout guilleret, je creuse tout bien comme il faut ( m’enfin, presque. pour les deux metres de profondeurs prevue, la mini pelle est pas suffisante, il faut la taille au dessus, ca sera donc 1.6 m de profond ), un metre, deux, trois et paf, caillou farceur ! un bestiau a eclater au brise roche, grand comme une maison… bon, pas grave, on va devier un poil pour l’eviter. alors recreuse, un, deux metres… et re paf, caillou farceur !!! et merd… bon, heuu, la, c’est pas gagné… puit canadien, qu’il a dit le gars ? bon, en despespoir de cause, j’ai tenté le coup de faire le contraire de ce qui etait prevue, c’est a dire de partir sur le devant du terrain et heureusement, caillou farceur avait griller toutes ces cartouches. j’ai quand meme quasiment paumé la matinée a slalomer entre les cailloux

il creuse, il creuse…

p1070782.JPG

caillou farceur !!!

p1070783.JPG

changement de direction

p1070786.JPG

p1070792.JPG

et la fin de la tranchée qui arrive dans un regard que je vais maconner pour y faire arriver le puit canadien et son syphon pour l’evacuation des condensats ainsi que les arrivées de flotte, celle de veolia et celle de la citerne. peut etre meme que s’il reste un peu de place,  je vais y coller la pompe pour la citerne d’eau de pluie, comme ca, elle sera hors gel et meme si elle est bruyante, dans son trou, on l’entendra pas.

p1070804.JPG

et maintenant transpirons z’un peu. la mini pelle ne faisant pas dans le detail, il y a toujours des mini eboulis qui retombe dans la tranchées et donc, qui qui doit les virer les mini eboulis ? hein ? ma gueule ? gagné !!!

p1070808.JPG

la position est bien sur, parfaite pour pelleter, ca vous flingue juste un rein, le droit pour moi. apres, une matinée a se faire secouer sur la mini pelle, c’est un vrai bohneur…

p1070816.JPG

usé le gars…

p1070806.JPG

apres avoir demélé le toyo, il a fallu le mettre en place. au debut, j’ai utilisé la technique jean claude vandamme, dites du: je tire comme un boeuf et je reflechis ensuite 🙂 bon, une fois crevé, j’ai reflechis ( si, si, ca m’arrive ). on se l’ai fait en plusieur fois. non, parce que 50 metres de tuyau en 160 de diametres avec des virages qui frotte, faut vraiment etre jean claude vandamme pour reussir a les tirer :-). finalement, je tirais quelques metres qu’estelle faisait suivre et apres, je le faisais rouler dans la tranchée. achement mieux comme ca. pas aware mais moins fatiguant.

p1070829.JPG

p1070830.JPG

et l’arrivé dans le futur regard maconné

p1070832.JPG

ensuite rebouchage. je pelletais la terre pendant qu’estelle l’arrosait abondament, histoire de liquefier la terre entourant le tuyau.  tout ca, pour que la terre penetre bien dans les stries du tuyau et que l’echange thermique soit le plus otpimal possible.

p1070840.JPG

et  rebouchage complet de la tranchée et tassage a coup de chenillette

p1070848.JPG

ensuite, j’ai sorti la projeteuse que j’avais coincé derriere un tas de terre au lieu de la sortir avant de commencer a creuser ( j’ai oublié de reflechir une fois de plus… )

p1070857.JPG

la, par contre, j’ai bien reflechis en la sortant. pas vraiment envie qu’elle aille rouler une galoche a notre bagnole toute neuve 🙂

p1070858.JPG

et pour finir la journée, un petit coup de jet a mon auxiliaire de travaux motorisé.

p1070861.JPG

au final, 13 heures passé sur la pelleteuse a se faire secouer, 43 metres de tranchée a fignoler a la pelle ( manuelle ), ont eu raison de mon dos. na bobo !!!

mais… mission accomplie et mieux que je pensais au debut. on a 43 metres de tuyau enterré ( 50 de prevue ) enterré a 1.60 de profondeur en moyenne ( 2 metres prevue ) et une pente pour evacuer les condensats pas trop degeulasse ( pas d’une precision redoutable mais bon… ) apres, le deuxieme caillou farceur, je me suis posé la question de savoir si je n’allais pas abandonner l’idée du puit canadien (  ‘vais pas faire des tranchées partout en esperant pas tomber sur une caillasse… ).

allez, le week end prochain, re-mini pelle et les fondations de la maison ( isolé ou filante, vatte is ze couechtionne… )

8 réflexions au sujet de « Le puit canadien ou le jeu du caillou farceur »

  1. Salut ! Putain, depuis que je lis vos aventures c’est la première fois que j’ai vraiment mal rien qu’en lisant et en voyant les photos… le pelletage à la main au fond de la tranchée toute étroite, j’imagine très bien le cauchemar que ça a du être…
    1,60m de profondeur ça va le faire quand même ?

    PS: Putain, vous avez beau temps vous… zavez de la chance… 🙁

  2. Tout pareil : mal au dos rien qu’a voir les photos. Bon ca rajoute au mien qui commence seulement a se remettre un peu : les peintures c’est moins usant.

    N’empeche que ca me fait reflechir que si je veux vraiment faire la meme chose chez moi, des cailloux pas rigolos je risque d’en avoir plusieurs aussi. Et j’ai pas la place de faire des lezardes … Bon c’est pas pour tout de suite de toutes facons, ce sera pour la refection de la grange tout ca.

    Beau taf en tous cas ! Attention dans les tranchees comme ca : quelques etais en bois quand on travaille en statique c’est plus qu’une securite pas idiote.

  3. ha oui, je vous dit pas comment je morfle, maintenant que ca a refroidi… et pour finir de m’achever, ce matin, au boulot, premier client, une palette d’une tonne trois cent de parquet en chene a vider a la main. ha, j’etais content !
    pour la profondeur, c’est quand meme deux metres, le mieux mais je pouvais pas faire mieux donc, on fera avec.
    pour les cailloux, je n’y avait pas forcement pensé. je savais que j’avais ma couche caillaisseuse mais la mini pelle en serait venu a bout facilement. les cailloux, je n’y avais pas songé.
    donc, avant d’attaquer, c’est un truc a verifier ou alors avoir la pelleteuse de cowboy, qui les sort les doigts dans le nez. c’est tout bete mais faut y penser, ce que je n’ai pas fait… 😉
    pour l’etayage, j’ai testé avec la mini pelle en passant a ras du trou et ca n’a pas moufté. mon sol est ultra compacte, entre la premiere couche d’argile pur et la couche de caillasse, ca bouge pas.
    a+

  4. et t’as pris quoi comme gaine, pour le puits ? d’la spéciale ?

    chou !

    tho

    ps : c’est vachement espiègle un caillou, quand même…

  5. non, finalement, je suis fait entuber… j’ai telephoné a frans bohnome en leur precisant qu’il me fallait de la gaine en poliethilene ( j’arrive jamais a l’ecrire celui la 🙂 ) pas du pvc, surtout pas et il m’ont bourrer le mou en me disant qu’il avait ca. soit. j’arrive vendredi dernier au magasin et qu’est ce qu’il me sorte , de la TPC !
    mais on avait pas dit du polimachin. ha mais oui, mais ca, on a pas et ceux qui font des puit canadien prenne de la TPC. tout rouge que je suis devenu ! je vous ai pas demandé ce que prennais les autres, bougre de con !
    enfin, je l’avais dans l’os, trop tard pour me retourner. donc TPC. en plus, il ont eu le culot de me facturer 3.5 € de frais de facturation ! quand j’ai vu ca, je suis parti avant de les insulter. ( je suis tres fort en insulte 🙂 ). plus jamais, il me reverront et pas bonne la pub que je leur fait.
    sinon, pour le puit canadien, j’ai rajouté dans les liens, un lien ( et oui… ) vers fiatbitat. ils ont un super article tres complet sur les puit canadien.
    a+

  6. raaah, dommage… d’après le bouquin de herzog, la tpc est bien en polyéthylène (formation en plasturgie ! ;-)), mais peut contenir des matériaux recyclés à provenance incertaine… c’est quand même âchement mieux que du pvc, rassure toi !

    je me jette sur ton lien !

  7. bonsoir,

    Ha! les joies du jardinage 🙂

    Belle tranchée, cela reste vraiment le boulot le plus ingrat. Je confirme avec Tony pour la plupart des terrains il vaut mieux prévoir un blindage de la fouille pour travailler au fond. Le tient avec ce que tu trouve dedans à l’air de tenir bon.

    Dommage pour la TPC, elle peut en effet dégager des gaz pas top. Elle dispose d’une couche lisse à l’intérieur?

  8. salut !

    je sais bien pour la TPC ( couche lisse, en effet ) mais les gaines plastoc alimentaires, c’est vraiment pas dans notre budget… ( je parle meme pas du grés 🙂 ).
    pour les gaz, je me dis, qu’il y a une circulation d’air constante donc meme avec un eventuel degagement de gaz, ca ne stagnera pas, vu que la maison sera constament aéré. mais je me gourre peut etre…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.