Refaire ce qui a été mal fait ou comment perdre du temps pour rien…

on avait monté la serre rapidement en attachant la bache a l’ossature au lieu de l’enterrer dans une tranchée. mouaip !, bin on aurait pas du… comme d’hab, gagner un peu de temp en faisant les choses a l’arrache fait obligatoirement perdre beaucoup plus de temp par la suite…

ne pas enterrer la bache a fait qu’elle n’etait pas assez tendu et que des poche d’eau n’arretait pas de se former. donc, on reprend tout et on recommence.

on a commencé par virer les baches

p1070004.JPG

puis creuser la tanchée qu’on aurait du faire des deux cotées ( mais on avait une excuse, le sol etait gelé ! )

p1070010.JPG

estelle a l’oeuvre…

p1070011.JPG

puis apres avoir retendu tous les cables, on a passé en travers de la ficelle agricole en les espacant de 15 cm

p1070017.JPG

la derniere ficelle… ce fut long et casse pied quand meme…

p1070020.JPG

et apres avoir rajouté une longeur de bache de plus, le resultat…

p1070021.JPG

p1070022.JPG

p1070023.JPG

donc, la morale de cette histoire: toujours prendre le temps de faire les choses bien du premier coup sous peine de les refaire en se faisant suer ( pléonasme 🙂  )

mise en forme du potager avec l’aide de maurice

maurice est venu avec sa charrue sur pneu,  pour retourner le bout de terrain qui va devenir notre potager. il en a ch… le pauvre…

p1060177.JPG

a l’origine, on lui avait demandé de nous le preter pour que je le passe le week end mais en rentrant du boulot, j’avais plus rien a faire…

p1060176.JPG

et la semaine suivante, apres qu’estelle ai rajouté un peu de paille pourri et du sable, pour « engraisser et aérer le terrain » maurice est reviendu mais cette fois ci avec le motoculteur.

p1060724.JPG

et le resultat de ce boulot de fou …

p1060727.JPG

maintenant, y a plus qu’a planter les patates !

un grand merci a maurice, pour le pret de ces engins ainsi que pour le coup de main !

La nouvelle chambre de julie

on a « construit » la chambre a julie.

mamy et taty ont preparées la matiere premiere et on l’a monté le week end dernier.

donc maintenant, julie a son intimité et nous aussi 😉

p1060962.JPG

il est vrai qu’il ne faut pas que julie invite trop de monde en meme temps dans sa nouvelle chambre mais c’est largement suffisant pour une chambre provisoire. et puis julie en etait toute contente. donc…

p1060964.JPG

Les re-re-nouveaux-nouveaux plans de la maison

mais cette fois ci, c’est les vrais definitif et déposé en mairie hier, donc…

bon, reprenons du debut.
a l’origine, etait la terre, heu, non, la maison devait avoir une serre bioclimatique, des capteur solaires thermique pour le chauffe eau et des capteurs photovoltaique.
tout ca, avait été calculé en incluant une subvention regional de 7000 € sur le photovoltaique plus le credit d’impot.
apres, on s’est apercu que le soleil n’irait que rarement chatouiller le fond de la serre dans la configuration du premier plan et on avait decidé de faire une croix dessus et de se recentrer sur le poelle de masse et les capteurs sur toiture. toiture qui elle, est correctement exposé au rayonnement.
sa hauteur compense la bute qui empeche les rayons du soyéyeu ( comme dit julie 🙂 ) de toucher le bas de la maison.
donc, au dernier pointage, on avait viré la serre et prevue de blinder la toiture en capteur en fonction de notre budget;
mais v’la t’y pas qu’on a apprit dernierement que la subvention qui nous rendait la facture des capteurs a peu pres abordable a été sucré !
il ne reste plus que le credit d’impot sur le materiel…
soit disant, les 7000€ c’etait pour lancer la filiere et maintenant que l’ecologie est a la mode et que tout le monde veut des capteurs, la region ne suit plus financierement, donc exit.
ce qui fout par terre notre rentabilisation de toiture plein sud.
bon, les capteur thermiques restent ou ils sont ( les subvention et credit d’impot n’ont pas bougé ) mais il nous restait un gros bout de toiture inutilisé.
alors, tel un chemin de croix nous avons repris ( une fois de plus ) nos plans et reflexionné intensivement sur quoi qu’on pourrait bien en foutre.
et la serre chassé par la porte est revenu par la fenetre ( c’est le cas de le dire ).
nous avions toujours ce probleme de masque solaire et on s’est donc dit que, vu que le soleil tape bien sur la toiture et le haut du mur, pourquoi ne pas vitrer le toit, hein? et pourquoi pas ?
et en faisaint des recherches sur le net, on est tombé sur ca :

renovation_charpente_01.jpg

bah voila, c’est ca qu’il faut faire ! c’est tout bete mais on y avait pas pensé…

donc, on a juste inversé la disposition des chambres pour que la mezzanine se retrouve au niveau de la serre, ce qui permettra au soleil de bien chatouiller comme il faut, le mur capteur du fond et la dalle massive qu’on va faire, rien que pour lui.

plan-c-rdc.jpg

plan-c-etag.jpg

niveau cout, c’est bonnard, apres calcul a la louche, elle devrait nous couter dans les 3000 €, fourchette haute car bien sur, c’est ma gueule qui va la faire et en triple vitrage, s’il vous plait ! ( j’ai toujours un combiné a bois a rentabiliser 🙂 ).
et finalement a la reflexion, je pense que c’est un meilleur calcul financier que le photovoltaique.
sachant que les capteurs ont une durée de vie de 20 ans dans le meilleurs des cas, c’est du matos qu’il faudra changer, un jour ou l’autre et que meme si les prix doivent baisser ( ca fait dix ans qu’on entend que ca va baisser, c’est comme l’immobillier… ) ca restera un gros investissement a refaire.
avec la serre, le cout n’est pas tres elevé, elle durera la vie de la maison, si tout va bien et ne demande quasiment pas d’entretien. en plus c’est beau et ca apporte du chauffage et de la lumiere gratos et a vie. c’est pas bien, ca?
de plus, je sais pas pour ceux qui se sont renseigner sur le photovoltaique, mais moi, ca me posait un probleme  » ethique ».
soit on utilise l’electricité produite et la, pas de probleme « ethique »  ( tu n’utilise pas d’electricité nucleaire et c’est forcement mieux ) mais le retour sur investissemement est trrrreees long et l’entretien important ( batterie, stockage recyclage etc… ) soit, on les fait poser dans l’optique de vendre l’energie a edf.
et la, pas pareil, on rentre dans de la basse comptabilité avec des contrat sur 25 ans, des prix de revente, de rachat etc… les installateurs ne vous le vendent meme plus en tant que produit dit ecolo, c’est bon pour la planete, youpi, les oiseaux volent mais en tant que pur investissement financier ( mieux qu’un placement a 4.5% en banque, comme m’a dit un installateur ).
bon, je suis le premier a tout calculer pour rentabiliser notre projet et que notre maison nous coute le moins cher possible mais avec mon salaire modeste, j’ai plutot interet.
mais je trouve dommage de faire poser des capteurs en les voyant seulement comme un « investissement et seulement ca. c’est dommage de faire passer a la trappe l’aspect  » bon pour la planete »
c’est surement bete et naïf de penser ca, j’en doute pas mais meme si c’est tres bien que l’ecologie soit a la mode, il faut faire gaffe de pas laisser les financiers de base recuperer ce bel elan pour la transformer en thune sonnante et rebuchante et seulement en thune, comme tout bon financier qui se respectent. un poil d’ethique c’est quand meme mieux, non?
allez, bon, je retourne a bisounours land ou tous les gens y sont gentils et pensent plus a la planete qu’a leur portefeuille.