Et la lumiere ne fut toujours pas…

bin, oui… mais on progresse, j’ai reussi a brancher la vmc avec les deux vitesses s’il vous plait ! (HHOoooOOO !!! oui, oui, je sais… 🙂 ).
toutes les gaines sont passé, donc il reste plus qu’a  faire les branchements et donc eviter de faire comme la semaine derniere, quand je n’arrivais pas a brancher la vmc…
en fait, c’etait juste une erreur d’aiguillage dans un des boitiers de derivation. si tu branche pas les bon fils au bon endroit, bin, ca marche pas… c’est ballot, non ?
allez, j’y crois tres fort, je vais y arriver !
quand je pense a l’electricité de la maison, qui sera theoriquement biotique, donc avec blindage des boitiers, des fils etc… hébé… je vais finir chauve a la fin du chantier 🙂

Et la lumiere fut ! bin, c'est pas trop tôt, non mais qu'est t'as foutu, bougre d'âne ?
J'ai trouvé mes limites de bricoleur du dimanche...

2 réflexions au sujet de « Et la lumiere ne fut toujours pas… »

  1. rédigé par raphael

    Salut

    Allez courage. L’électricité c’est cagant mais c’est tellement beau quand c’est fini. Et puis quel confort.

    Le blindage amène t’il un réel confort a court ou long terme?

  2. rédigé par patrice

    salut
    en fait, ce n’est pas en terme de confort que le blindage sert mais de rayonnement electromagnetique.
    certaine personne y sont tres sensible et ca peut leur provoquer des migraines et autres joyeuseté.
    et puis, ces rayonnement ne sont jamais tres bon pour nous. mais il en est de meme avec le wifi, le telephone portable, le bluetooth etc… donc tous est relatif mais pour le faible surcout ( en autoconstruction ) que cela engendre, nous avons opté pour le blindage.
    a+

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.