Parlons des choses qui fachent ou premiere estimation de la douloureuse

j’ai fait un premier calcul rapide de ce qu’on a deja depensé et… paf !
j’avais estimé le coup de l’atelier a environ 15 000 € sans l’achat des outils et on est a plutot dans les 20 000 €
au total, on a depensé 32 400 € avec l’achat des outils et diverse babioles.
en detail:
location engins : 568
gravier, sable + beton : 2137
materiaux naturel : 1457
bois charpente, parquet: 2555
paille: 1019
machine a bois et accessoire: 4137
divers: 2549
veolia raccordement eau: 656
materiaux ( gros, demi gros ): 11105
magasin bricolage ( clou, vis, outils etc… ): 6224

donc, la facture est un poil plus salé que prevue mais dans ce calcul, il y a vraiment tout. de la machine a bois, en passant par la serre, l’echaffaudage etc…
on devrait revendre pas mal de choses par la suite mais il est vrai que le budget outils est quand meme consequent.

bon, pour la maison, on a plus que des materiaux a acheter mais je crois que le solaire photovoltaique qui etait prevue en fonction du budget, va devoir attendre un peu.

cette semaine, je me penche sur l’estimation de la mason pour lancer les premiers devis. en fonction de ce qui restera, on etudiera le photovoltaique. mais au prix que ca coute, j’y crois pas trop…

10 réflexions au sujet de « Parlons des choses qui fachent ou premiere estimation de la douloureuse »

  1. rédigé par aline

    J’ai découvert votre blog ce week-end et j’ai tout lu! Merci beaucoup! C’est très enrichissant pour de futurs autoconstructeurs d’avoir un témoignage comme le vôtre! J’aime beaucoup les murs bleus et votre parquet (ça m’a donné l’envie de m’acheter une machine à bois, mais vu le prix, il y a de quoi hésiter…)
    On envisage de s’installer en rhone alpes alors le Greta de Roanne m’intéresse!
    Petites questions si vous avez le temps de me répondre; j’ai été étonnée de lire que la condensation se déroulait mal sur le haut des pignons, ça s’est réglé comment?
    Et la paille, combien de bottes finalement et venues d’ou? Je trouve que 1019 euros ça fait cher (mais en même temps votre maison semble bien grande…)
    Désolée si j’ai zappé les réponses à mes questions sur votre blog.
    Bon courage pour la suite et continuez à nous donner de vos nouvelles!

  2. rédigé par patrice

    salut
    content que notre blog vous plaise 😉
    pour la machine a bois, on l’a acheté par soucis d’economie ( paradoxale, n’est t’il point ? ) car apres avois calculer le prix des fenetres, porte, meubles etc… on s’est apercu que c’etait pas si cher que ca. apres, il faut avoir le temps. le fait aussi, qu’elle me serve peut etre dans ma futur activité professionel ( luthier ) quand on aura fini la maison nous a donné un argument de plus pour cet achat.
    c’est un calcul a faire. de toutes facons, si l’envie vous prend d’en acheter une, sachez que c’est le genre de machines qui se revend tres bien ( pas loin du prix du neuf ) et qu’elle ne vous restera pas sur les bras.
    pour le greta, je pense que vous avez lu le post que j’y ai consacré et vous savez ce que j’en pense 😉
    pour la condensation, je pense que cela vient du fait qu’on est rentré trop vite dans l’atelier ( bin, oui mais la neige etait la, non mais ! ) et que le fait de chauffer les murs pas encore sec ( les enduits avait une semaine ) ca a crée ce phenomene.
    ca c’est reglé que la couche exterieur d’enduit rapide passé avant l’hiver, je ne l’ai pas fermé en haut des pignons, la ou le debords de toit protegait completement le mur et que le temps en a eu raison.
    pour la paille, par manque de temps et une meteo pourri, l’année derniere, je l’ai acheté la ou j’ai pu en trouver, c’est a dire le marchand de paille du coin, qui a vu marqué pigeon sur mon front.
    du coup je vous comfirme, elle etait tres cher 3.15 € la botte ( livré quand meme ) et en plus a moitié pourrie ( on en a balancé une centaine…)
    cette année, je commence a rechercher ma paille des maintenant, histoire de ne pas etre pris par le temps.
    allez a+

  3. rédigé par aline

    Merci beaucoup pour votre réponse très détaillée 😉
    Ah la la ça commence à vraiment me tenter cette machine à bois, je m’en vais de ce pas faire des recherches sur le net à ce sujet… M’enfin, j’ai aussi regardé votre site sur la lutherie et vous me semblez quand même bien doué pour utiliser la bête! (j’ai adoré le Julielélé) Moi il faudrait que je me forme d’abord mais ça doit pas être beaucoup plus dur que manipuler une machine à coudre, si? 😀
    Pour la paille, c’est pas la première fois que je lis que c’est difficile d’en trouver, alors bonne chance pour les prochaines bottes!
    A bientôt et merci encore!

  4. rédigé par patrice

    en effet, une machine a bois n’est guere plus compliqué qu’une machine a coudre, elle est juste plus dangeureuse 😉
    donc, si vous n’en avez jamais utilisé, peut etre une petite formation sera pas de trop ou du moins quelques dvd ou bouquins sur le sujet.
    en utilisant bien toutes les securité et en faisant tres attention, il n’y pas de raison d’avoir de probleme. par contre s’il y a un probleme, ca pardonne pas. surtout avec la toupie, une vrai bouffe doigt ! on dit qu’on reconnait l’ancienneté d’un menuisier au nombre de doigt qu’il a en moins. charmant, n’est ce pas ? 🙂
    donc, comme avec tout ce qui coupe, tronconne, rabote etc … il suffit de reflechir avant d’agir. et je peux vous dire que des que je dois me servir de la toupie, je reflechis severe ! garder ces doigt, c’est toujours plus pratique pour jouer de la guitare 🙂
    a+

  5. rédigé par aline

    Pour le coup des doigts en moins, je connais deux gars qui ont été capables de faire tous leurs meubles d’eux-mêmes mais à qui il manque quelques doigts… c’est sûr, ça refroidit… On verra… si j’ai le temps de me former, why not? Ca reste un rêve parmi d’autres…

  6. rédigé par pascal

    Trés belle réalisation. Je vous félicite. Moi aussi je me suis klancé dans l’aventure de l’autoconstruction (et je ne le regrète pas une seconde). Passez faire un tour sur mon site si ça vous dis : http://constructmaison.blogspot.com/

    Bon courage pour la suite

  7. rédigé par patrice

    salut
    je vous renvoie vos felicitations ! apparement, vous avez presque finie ( tout est relatif, n’est ce pas? 🙂 ).
    nous aussi, meme si on est loin d’avoir fini, on ne le regrette pas, c’est vraiment une belle aventure. fatiguante mais geniale ;).
    allez bon courage pour la suite
    a+

  8. rédigé par djoliba

    bonjour,
    je découvre votre projet .très sympa.vous avez bien raison de ne pas sous-estimer le poste outillage car il est toujours important !

  9. A plusieurs reprises, je me suis lancé dans des gros travaux et mes devis initiaux, on toujours été dépassés.
    Quant aux outils, on s’y attache et on pense qu’on pourra toujours en avoir besoin…

    Cordialement

    Adlibitum

  10. oui, ca, c’est sur, les devis sont concus pour etre depassé 🙂
    c’est comme le planning, il a pour vocation de n’etre jamais respecté, c’est une regle absolue comme deux et deux font quatre 🙂
    pour les outils, il y en a surement quelque uns qu’on gardera mais il y en a quand meme pas mal qu’on ne gardera pas car dedié a des travaux specifiques ( betonniere, perforateur, malaxeur ).
    apres faudra faire un choix…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.