Pose du pare pluie sur le premier pan et annerie ( une de plus…)

avec une meteo trééés taquine, j’avais moyennement confiance dans mon bachage provisoire, j’ai donc decidé de poser le pare pluie sur ce pan de toit.

et les annerie venant toujours par deux, je commence a poser mes panneaux et… je trouvais que le pare pluie gondolait un poil… mais etant le nez dessus, je n’ai pas vu l’ampleur de la catastrophe…

meme syndrome que pour l’espacement des chevrons, les bottes de paille depassaient tres legerement des chevrons mais sur la hauteur. et dans mon idée, je m’etais dit qu’en vissant le pare pluie, bah,  la paille allait s’ecraser… c’est c’la, ouuuiii

MMoouuaAAAhhaaaaa. compte la dessus et boit de l’eau !

donc en descendant de mon toit, j’ai vu que mon toit formait une magnifique vague, tres joli, au demeurant mais pas genial pour poser des tuiles droite…

eeettt mmeeerdddee…. ( pardon pour la grossiereté mais elle cadre parfaitement avec la situation 🙂 )

alors, kekil a fallu faire ? hein ? et bien devisser toutes les vis par rangée a l’aplomb des chevrons, pour pouvoir glisser un liteau sans demonter tous les panneaux. heureusement que je les ai pas cloué, sinon, j’etais mal…

ce fut rock n’roll mais ca m’apprendra !

p1040693.JPG

p1040694.JPG

PS: comme quoi il faut toujours faire gaffe a ce qu’on fait…

en toute fin de journée, je mettais en catastrophe les deux derniers panneaux de pare pluie avant que ca se mette a flotter vraiment, et l’echelle a glissé.

je suis tombé sur le fondement entre les barreaux de l’echelle et pour fignoler le tout, respectant les loies de la gravité qui dit que tout panneau de pare pluie non fixé subit une attraction vers le bas, je l’ai pris sur le coin de la figure… ca va que c’est pas trop lourd et souple. mais je l’ai bien senti passé. je m’en tire bien quand meme, ca aurais pu etre plus grave, deux metres, c’est pas tres haut mais quand tu tombe comme une bouse, sans pouvoir te rattraper, ca peu mal tourner

j’ai pris une bonne chataigne dans la colonne vetebrale et les petites douleurs que j’avais deja ne se sont pas arrangée.

ca aussi, ca m’apprendra a faire attention…

Paille dans le toit, deuxieme round !
L'isolation du toit

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.