L’isolation du toit

en avant pour la paille !

j’etais parti pour me monter les bottes a l’ancienne avec mon echelle et mes p’tit bras musclé et v’la t’y pas que michel ( ancien paysan a la retraite ) vient me voir et me dit: j’ai un convoyeur, ca vous dirait que je vous le prete pour monter vos bottes sur le toit?

heeuuu, oui, mais c’est quoi t’est ce, un convoyeur?  un espece de tapis roulant qui sert a monter les bottes de foin au grenier.

heuuu et bien comment dire… c’est avec plaisir que j’accepte vos offre. Bisoooouuu ! 🙂 heuuu… bon, on se serre la main, alors ?

alors, le gars me prete son convoyeur, me fournit le jus car il tourne en triphasé, me bricole une ralonge pour le brancher de chez lui et en plus bricole aussi, un genre d’interrupteur pour l’allumer et l’arreter a demande.

il est pas sympa le pere michel ?  c’est vraiment agreable d’avoir des voisins sympa, j’vous le dit !

donc, le bestiau au boulot !

p1040668.JPG

p1040667.JPG

bon, maintenant, faute avoué est a demi pardonné…

j’ai eu la grande idée du moment en posant mes chevrons…

j’avais prevue un espacement de 40 cm, me disant que les bottes rentrerait, en forcant un peu et ca n’en serait que meilleur. mouaip… bin, non, c’etait bien 40 cm qu’il fallait, voir meme 39 cm.

impossible de rentrer les bottes avec seulement 1 cm de trop, les premieres qu’on a recoupé, on s’est dit qu’il falllait enlever 2 cm a tout peter, bin, non, aussi. c’est bien 40 cm qu’il fallait. dans tous les cas, il a fallu toutes les reprendre, une par une a la tronconneuse pour les reduire a 40/41 cm et meme comme ca, j’ai souffert pour les rentrer…

p1040672.JPG

heureusement que michel et maurice etait encore la, pour me filer la main sinon, j’etais pas arrivé…

p1040678.JPG

alors, les bottes de pailles se coupent tres bien a la tronconneuse mais, c’est la tronconneuse qui apprecie moyennement… il faut la debourrer regulierement. bon, par contre, ca fouette. ca libere un delicat parfum d’odeur de moteur deux temps bien prononcé qui n’est pas des plus plaisant mais bon, pas le choix…

c’est pas tout de les couper, faut les poser…

p1040674.JPG

p1040673.JPG

du coup, on a reussi a finir un pan de toit qu’on a baché par securité

p1040689.JPG

et le resultat de mes annerie sous forme de « chute » de paille

p1040691.JPG

Print Friendly, PDF & Email
Pose du pare pluie sur le premier pan et annerie ( une de plus...)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.