Allez, on attaque l’ossature !

alors, premierement, les pieds de poteaux.

image104.JPG

j’ai preféré les modeles reglable en hauteur, au modele fixe qu’on doit celler. je me suis dit que si je me gourrais au moment de les sceller, j’etais mal.

ceux la, tu les fixe avec des tire fond ou des gougeon a frapper donc a moins de percer au mauvais endroit, t’as peu de chance de te tromper.

ils sont un poil plus cher mais j’ai bien fait de les prendre reglable en hauteur car sur une ferme, on a eu 3 cm en plus a regler en hauteur.

donc, avec l’aide de beau papa, on a monté tous les pieds de poteau en premier en les contreventant un poil, par securité.

image101.JPG

image100.JPG

apres, on a posé les entraits.

image99.JPG

image98.JPG

comme on le voit sur la premiere photo, et comme je vous l’ai expliqué, les entrait sont aussi moisé, ce qui nous a facilité grandement la tache. on a posé une premiere planche et la deuxieme dans la foulée. puis, on les a alignées et on avait plus qu’a mettre quelques clous pour bloquer le tout.

image96.JPG

meme punition pour la deuxieme et on a mis par dessus une planche pour les bloquer.

la premiere moitié de monté.

image94.JPG

on a ensuite posé les premieres partie des pannes sablieres pour bloquer definitivement cette premiere partie. pareil, on voit bien que c’est un magnifique sandwich de planche de douglas, sauce clou et vis.

les jambe de forces ont aussi été posé pour contreventer. c’est la, que je me suis dit qu’il valait mieux que je ne me soit pas gourrer dans mes tracés…

image93.JPG

et on a posé la derniere partie avec la meme methode

image72.JPG

image71.JPG

la jonction des deux morceaux de panne sabliere

image2.JPG

ensuite, on a fixé les support pour le plancher. le mieux, c’est de poser le plancher directement par dessus les entrait ( partie centrale qui relie les deux poteaux ), c’est plus costaud mais ca augmente la hauteur en consequence ( ou reduit la hauteur de l’etage, c’est comme vous preférez ) donc de les mettre comme on a fait, permet de gagner 20 cm de hauteur.

on peut aussi utiliser des sabot en feraille mais, et d’une, c’est pas donné et de deux, c’est pas joli.

image70.JPG

image3.JPG

et on a posé les deux planches exterieur, toujours pour contreventer.

image67.JPG

sur cette photo, on voit bien deja, le « sandwich » de planche et la jonction des fermes et du plancher.

image4.JPG

ensuite, j’ai creusé les mortaises a la defonceuse et au ciseau a bois.

p1040440.JPG

et j’ai posé les jambes de forces, avec une mortaise pour le bas et pris en sandwich, en haut ( jaaadôôôre les sandwichs 🙂 )

p1040442.JPG

et quelques clous pour bloquer. on a fini de fixer avec des tiges filletées au jonction.

p1040443.JPG

et on s’est arrété la. on y a mis quand meme une bonne claque en une journée.

A seulement deux bricoleur du dimanche, on s’en est pas trop mal sorti, je trouve.

un grand meric a beau papa pour le coup de main 😉

Pose du plancher avec l'aide de guy
Decoupe de l'ossature

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.